SANCTORAL

OCTOBRE

 
OCTOBRE

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

 

 

 

 

Jours

Saints du jour

1

Ss Verissimus, avec ses sœurs Maxima et Julia, martyrs en Lusitanie.

S Rémi de Reims, évêque. Baptisa Clovis dans sa cathédrale, après lui avoir inculqué les principes chrétiens. Gouverna son diocèse pendant 72 ans et accompli de nombreux miracles.

S Romanos le Mélode, syrien, auteur de Kontakia  ou chants d’église : il en aurait eu l’inspiration sur une apparition de la Vierge Marie ; il vivait à Constantinople.

S Jean de Dukla, franciscain polonais, prédicateur chez les Ruthènes, canonisé en 1997.

Bx Gerald Edwards, Robert Wilcox, Christopher Buxton, Ralph Crockett, Edward James, John Robinson, prêtres, et Robert Widmerpool, laïc, martyrs en Angleterre.

Bx Gaspard Hikojiro et André Yoshida, laïcs martyrs décapités à Nagasaki pour avoir reçu des prêtres chez eux.

Ste. Thérèse de l'Enfant Jésus, entrée à quinze ans au carmel de Lisieux ; patronne des missions, proclamée Docteur de l’Eglise en 1997.

B Luigi Maria Monti (1825-1900), huitième de onze enfants des environs de Milan, ébéniste qui forma un oratoire : la compagnie du Sacré-Cœur-de-Jésus, puis se consacra comme infirmier parmi les Fils de Marie-Immaculée et fonda à Rome la congrégation des Fils de l’Immaculée Conception, pour les malades ; il mourut dans un orphelinat de Saronno qu’il avait aussi fondé, et fut béatifié en 2003.

Lire aussi: Luigi Maria Monti (PL)

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- à Barcelona, béatifié en 2005 : Mariano Anel Andreu (Adolfo Mariano, *1910), des Frères des Ecoles Chrétiennes ; le jour exact de son martyre n'est pas connu et se situe entre le 1 et le 15 octobre.

- à Madrid, béatifiés en 2007 : Carmelo Juan Pérez Rodríguez (*1908), sous-diacre salésien, Higinio Mata Díez (*1909), postulant salésien, et le laïc Juan Mata Díez (*1903).

B Antoni Rewera (1869-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, fondateur des Filles du Séraphique saint François, béatifié en 1999.

2

Ss Anges Gardiens.

S Léger, fils de sainte Sigrade ; évêque à Autun, il finit par se trouver à la tête de l’opposition au maire du palais Ebroin ; arrêté, il eut les lèvres et la langue coupés (mais il recouvra la parole), puis fut décapité.

Lire aussi: Saint Léger d'Autun

Bx Louis Yakichi, martyr japonais, avec sa femme Lucie, ses enfants André et François, de huit et quatre ans ; le martyre de Louis fut horrible ; quatre mariniers et le petit garçon de l’un d’eux furent aussi décapités.

B Georges-Edme René, chanoine à Vézelay, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Antoine Chevrier, tertiaire franciscain lyonnais, à l’origine du Prado (du nom d’un ancien dancing loué pour organiser la catéchèse des enfants), société de prêtres pauvres au service des pauvres; béatifié en 1986.

Bx Jan Beyzym (1850-1912), jésuite polonais à Madagascar, très actif au service des lépreux, béatifié en 2002.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- béatifiés en 1995 :

Francisco Carceller Galindo (F. de N.Dame de Lourdes, *1901), des Ecoles Pies, martyr à Castellón;           

Isidoro Bover Oliver (*1890), prêtre des Disciples de Jésus, près de Castellón ;

- béatifiés en 2001 : 

Elías et Juan Carbonell Mollá (*1869 et *1874), deux frères prêtres près de Alicante ; Juan était organiste ;

Álvaro Sanjuán Canet (*1908), prêtre salésien près d’Alicante ;

Maria Francisca Ricart Olmos (M.Guadalupe, *1881), des Servantes de Marie, près de Valencia ;

Florencia Caerols Martínez (*1890), laïque près de Valencia ; 

- béatifiés en 2007 :

les Salésiens à Madrid : le prêtre Enrique Sáiz Aparicio (*1889), les clercs Pedro Artolozaga Mellique (*1913) et Manuel Borrajo Míguez (*1915), le profès Mateu Garrorela Masferrer (*1888) ;

le laïc Bartolomé Blanco Márquez (*1914), coopérateur salésien à Jaén.

Bse Maria Francisca (Guadalupe) Ricart Olmos (1881-1936), espagnole de l’ordre des Servan-tes de Marie, martyre, béatifiée en 2001.

Bse Maria Anna Kratochwil (Maria Antonina, 1881-1942), des Sœurs scolastiques polonaises, torturée par des nazis en Ukraine, béatifiée en 1999.

3

S. Denys l'Aréopagite, premier évêque à Athènes, converti par l'apôtre saint Paul, fêté en ce jour par les Eglises byzantine et syriaque.

S. Gérard de Brogne, flamand, abbé à Brogne, chargé par des évêques et des seigneurs de réformer de nombreux monastères, entre autres Saint-Wandrille et le Mont-Saint-Michel.

Voir aussi: Gérard de Brogne

Bx André de Soveral, Ambrósio Francisco Ferro et leurs vingt-huit compagnons, premiers martyrs au Brésil ; André était prêtre brésilien, Ambrósio prêtre portugais, tous les autres laïques, dont un espagnol, un français et vingt-six brésiliens : Antoine Baracho, Antonio Vilela Cid, Antoine Vilela et sa fille, Diogo Pereira, Manuel Rodrigues Moura et sa femme, la petite fille de Francisco Dias, Francisco de Bastos, Francisco Mendes Pereira, Jean da Silveira, Jean Lostau Navarro, João Martins et sept jeunes, José do Porto, Matias Moreira, Simão Correia, Estevão Machado de Miranda et ses deux filles, Vincente de Sousa Pereira, béatifiés en 2000.

B Columba Marmion (1858-1923), Abbé bénédictin de Maredsous, béatifié par le Pape Jean-Paul II le 3 septembre 2000.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936, béatifiés en 2001 :

Enrique Morant Pellicer (*1908), prêtre diocésain près de Valencia ;

Crescencio García Pobo (*1903), prêtre des Capucins Amigoniens, près de Madrid.

B Szilárd Ignác Bogdánffy (1911-1953), évêque roumain à Oradea Mare des Latins, martyr, béatifié en 2010 ; il était né à Crna Bara, alors en Hongrie et maintenant en Serbie.

4

S Ammon (Amoun), moine égyptien ; marié contre son gré, il garda la virginité avec son épouse pendant dix-huit ans.

S Pétronius, célèbre évêque à Bologne, dont il est le Patron.

S Quentin, martyr près de Tours, ayant refusé les avances de la femme de son maître.

S Madalvé, évêque à Verdun ; il fit reconstruire la cathédrale détruite par un incendie.

S François d'Assise, fondateur de plusieurs branches “franciscaines” dont l’idéal  devait être de “vivre selon le saint évangile” ; il reçut les stigmates.

Bx. Franz-Xaver Seelos, rédemptoriste bavarois, aîné de douze enfants, actif à New-York, confesseur réputé, béatifié en 2000.

Lire aussi: Francis-Xavier Seelos

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

José Canet Ginet (*1903), prêtre diocésain près de Valencia, particulièrement zélé pour l'Eucharistie, le Sacré-Cœur et la liturgie, béatifié en 2001 ;

José Gafo Muñiz (*1881), prêtre dominicain, à Madrid, béatifié en 2007.

5

S Apollinaire, frère de saint Avit, apparenté à Sidoine Apollinaire, et évêque à Valence, dont il est le patron, sous le nom de Aplonay.

S Placide de Rome, disciple de saint Benoît ; sauvé des eaux miraculeusement, il aurait ensuite fondé un monastère à Messine, et aurait été martyrisé par les Sarrasins.

Ste Flore, d’une famille de dix enfants, religieuse des Hospitalières de Saint-Jean à Issendolus, mystique .

B Raymond de Capoue, dominicain à Rome, directeur spirituel de Ste Catherine de Sienne, maître général de l'Ordre, dont il entreprit la réforme.

Bx William Hartley, John Hewett, prêtres, et Robert Sutton, laïc, martyrs à Londres.

B Luigi Scrosoppi, prêtre de Udine, fondateur de l'Institut de la Providence, pour la formation humaine et chrétienne des jeunes filles, de la Maison de la Providence pour les anciennes élèves sans travail, de l'Œuvre pour les sourds-muets et de l'Institut des Sœurs de la Providence.

Bse Anna Schäffer (1882-1925), mystique allemande, stigmatisée (non visiblement), sa force était dans l’Eucharistie ; béatifiée en 1999.

B Bartolo Longo (1841-1926), tertiaire dominicain converti d’une brillante vie athée et du spiritisme, grand propagateur de la dévotion à Notre-Dame-du-Rosaire de Pompei ; béatifié en 1980.

S Tranquilino Ubiarco Robles (1899-1928), prêtre mexicain martyr, pendu à un arbre sans autre forme de procès, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Eugenio Andrés Amo (1862-1936), profès dominicain, martyr espagnol béatifié en 2007.

Ste Helena Faustina Kowalska (“Sœur Faustine”, 1905-1938), polonaise, troisième de dix enfants, des Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, mystique, canonisée en 2000 ; grâce à sa mission, le deuxième dimanche de Pâques est celui “de la Miséricorde divine”.

B Marian Skrzypczak (1909-1939), prêtre polonais martyr, béatifié en 1999.

B Alberto Marvelli (1918-1946), jeune italien de Ferrare, très actif à Rimini pendant la guerre (avec sa bicyclette) dans l’Action Catholique et dans la Démocratie Chrétienne, béatifié en 2004.

Lire aussi: Alberto Marvelli (PL)

6

Ste Foy, martyre à Agen, dont les reliques furent volées de façon rocambolesque par un “pieux” moine de Conques.

S Bruno de Cologne, noble, écolâtre à Reims, fondateur dans le massif de la Grande Chartreuse d’un ordre de vie semi-érémitique (Chartreux).

Lire aussi: Bruno de Cologne

Ste Anne-Marie-Rose-Nicolette Gallo (Marie-Françoise des Cinq-Plaies), napolitaine, tertiaire franciscaine, mystique ; sa grande dévotion allait aux mystères de la Passion et de la Trinité, aux anges et en particulier saint Raphael.

B François Hunot, chanoine dans l’Yonne, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bse Eulalie Durocher (Marie-Rose) (ou Durocher), dernière d'une famille québécoise de dix enfants, fondatrice des Sœurs des Ss. Noms de Jésus et de Marie, pour l'éducation des jeunes filles pauvres de la campagne alentour ; béatifiée en 1982.

B Isidore de Loor (de Saint-Joseph, 1881-1916), frère passioniste belge, exemplaire dans tous les petits travaux, en particulier de la cuisine, mort de pleurésie et de cancer ; béatifié en 1984.

Bx Plácid Fábrega Juliá (Bernat, *1889), frère mariste profès près de Palencia, et Josep Lluis Raga Nadal (Eufrosí Maria, *1913), profès carme à Barcelona, martyrs espagnols béatifiés en 2007.

7

S Marc, pape (336).

S Palais (Palladius), évêque à Saintes, compromis dans de sombres histoires politiques et peu estimé de Grégoire de Tours, mais honoré d’un culte assez ancien.

Notre Dame du Saint Rosaire : mémoire de la victoire de Lepanto sur les Turcs par l'armée de don Juan d'Autriche en 1571, grâce à la récitation du Rosaire : l’invocation “Auxilium Christianorum” remonte aux soldats victorieux de retour de Lepanto.

B Jean Hunot, chanoine dans l’Yonne, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

B José Llosà Balaguer (1901-1936), capucin espagnol, mais pas prêtre (par humilité), martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

Bse Chiara Badano (1971-1990), jeune fille italienne appartenant aux Focolari, décédée d'un ostéosarcome, béatifiée en 2010.

8

Ste Pélagie, soit pénitente phénicienne, soit jeune vierge d’Antioche, qui se jeta du haut de sa maison pour ne pas être prise par ses persécuteurs ; ou les deux.

Ste Mechtilde, mystique, béguine pendant quarante ans à Magdebourg, moniale à Helfta avec Mechtilde de Hackeborn, sous l’abbatiat de sainte Gertrude la Grande, sur laquelle elle aura une grande influence.

Bx John Adams, Robert Dibdale et John Lowe, prêtres anglais martyrs à Tyburn, béatifiés en 1987.

Bx 46 Frères Maristes espagnols martyrs près de Barcelona en 1936, béatifiés en 2007 :

Ferran Suñer Estrach (Epifani, *1874)

Leoncio Pérez Gómez (Porfirio, *1899)

Casimir Riba Pi (Bernabé, *1877)

Lucio Izquierdo López (Ángel Andrés, *1899)

Anicet Falgueras Casellas (Anselm, *1879)

Victor Gutiérrez Gómez (Lino Fernando, *1899)

Mariano Alonso Fuente (Laurentino, *1881)

Victoriano Martínez Martín (Isaías María, *1899)

Jeróni Messegué Ribera (Leónides, *1884)

Isidro Serrano Fabón (Martiniano , *1901)

Victoriano Gómez Gutierrez (Salvio, *1884)

Josep Cesari Mercadal (Dionís Martín, *1903)

Florentino Redondo Insausti (Leopoldo José, *1885)

Felipe Ruiz Peña (Gil Felipe, *1907)

Pedro Ciordia Hernández (Baudilio, *1888)

Santos Escudero Miguel (Santos, *1907)

José Mir Pons (Priscilliá, *1889)

Antoni Badía Andale (Hermógenes, *1908)

Pere Sitges Puig (Laureá Carles, *1889)

Gregorio Faci Molins (José Carmelo, *1908)

Lucio Zudaire Armendía (Teódulo, *1890)

Josep Blanch Roca (Victorí Josep, *1908)

Antoni Roig Alembau (Antolí, *1891)

Juan Núñez Casado (Vivencio, *1908)

Fermín Latienda Azpilicueta (Felipe José, *1891)

Julio García Galarza (Frumencio, *1909)

Trifón Lacunza Unzu (Virgilio, *1891)

Nicolás Ran Goñi (Ismael, *1909)

José Miguel Elola Arruti (Vito José, *1893)

Ramón Mill Arán (Wulfran, *1909)

Juan Tubau Perelló (Gaudenci, *1894)

Nestor Vivar Valdivielso (Alberto María, *1910)

Serafín Zugaldía Lacruz (Santiago, *1894)

Félix Ayúcar Eraso (Félix León, *1911)

Ángel Roba Osorno (Licarión, *1895)

Santiago Saiz Martínez (Santiago María, *1912)

Fortunato Ruíz Peña (Fortunato Andrés, *1898)

Juan Pelfort Planell (Juan Crisóstomo, *1913)

Jaume Morella Bruguera (Jaume Ramón, *1898)

Segismundo Hidalgo Martínez (Gabriel Eduardo, *1913)

Jesús Menchón Franco (Juan de Mata, *1898)

Feliciano Ayúcar Eraso (Ramón Alberto, *1914)

José Ambrós Dejuán (Víctor Conrad, *1898)

Nicolás Pereda Revuelta (José Federico, *1916)

Leocadio Rodríguez Nieto (Miguel Ireneo, *1899)

Carles Brengaret Pujol (Carles Rafael, *1917)

9

S Abraham, père des croyants, et sa sainte épouse Sara.

Ss Denis et ses compagnons, martyrs à Paris ; ne pas le confondre, bien sûr, avec celui du 3 octobre ; au IXe saint Hilduin traduisit les œuvres du "Pseudo-Denys", l’assimilant avec notre Denys martyr, faisant naître ainsi l’histoire du Denys de l'Aréopage, premier évêque à Paris et martyr décapité à Montmartre, transportant sa tête jusqu'au cimetière où il est enterré.

S Gunther, noble allemand converti après une jeunesse agitée ; il désirait diriger un monastère à Göllingen, mais son orgueil fut puni : le poids de la charge le fit “rentrer dans le rang” à Niederaltaich et même devenir un saint ermite renommé.

S Jean de Lobedeau (de Thorn), franciscain prussien, docteur, prédicateur, confesseur de sainte Jutta, mystique et patron de la Prusse.

S Luis Bertrán, dominicain espagnol, passé en Colombie où il convertit Indiens et Noirs, puis prieur à Valence, grand apôtre du rosaire.

SS Frères des Ecoles Chrétiennes espagnols martyrs à Turon (Asturies), en 1934, béatifiés en 1990 et canonisés en 1999 :

José Sanz Tejedor (Cirilo Bertrán, *1888), 

Filomeno López y López (Marciano José, *1900), 

Vilfrido Fernández Zapico (Julián Alfredo, *1902), 

Claudio Bernabé Cano (Victoriano Pío, *1905, le chef de chœur), 

Vicente Alonso Andrés (Benjamín Julián, *1908), 

Román Martínez Fernández (Augusto Andrés, *1910), 

Héctor Valdivielso Sáez (Benito de Jesùs, *1910, né en Argentine de parents émigrés), 

Manuel Seco Gutiérrez (Aniceto Adolfo, *1912), 

avec leur confesseur, le père passionniste Manuel Canoura Arnau (Inocencio de l'Immaculée, *1889). 

10

S Paulin, moine à Rome, évêque à York ; il évangélisa le Kent, et dut passer à Rochester après la mort du roi.

S Venant, martyr près de Thérouanne ; il serait un parent de Charlemagne devenu ermite.

S Jean de Bridlington, chanoine de saint Augustin, prieur ; il pleurait et transpirait en célébrant la messe et aurait fait des miracles.

B Robert Malatesta, tertiaire franciscain, très charitable envers les infirmes et les lépreux, mort à vingt-trois ans après une longue maladie.

S Daniele Comboni,, missionnaire italien, évêque à Khartoum, fondateur des Pères et des Sœurs missionnaires (Comboniens), canonisé en 2003.

Bse Angela Maria Truszkowska (Sophie Camille Truszkowska, polonaise, fondatrice de la Congrégation franciscaine de saint Felice da Cantalice, pour secourir les enfants abandonnés, les blessés de la vie ; morte d’un cancer à quarante-quatre ans, béatifiée en 1993.

Bse María Catalina Irigoyen Echegaray (María Desposorios, 1848-1918), espagnole des Servantes de Marie, béatifiée en 2011.

B Franz Alexander Kern (Jacob, 1897-1924), prémontré à Geras, pour “remplacer” un religieux passé dans le schisme de l’église nationale tchèque, béatifié en 1998.

B Pedro de Alcántara de Fortón de Cascajares (Pedro Tomás de N. Dame du Pilar, 1888-1936), prêtre des Carmes déchaux, martyr près de Barcelone, béatifié en 2007

Bx Leon Wetmanski (1886-1941), évêque auxiliaire à Plock, martyr au camp de Dzialdowo, et Edward Detkens (1885-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifiés en 1999.

11

S Philippe, un des sept premiers diacres (cf. Actes des Apôtres) ; ses quatre filles, vierges, seraient : Hermione, Charitine, Iraïs, Eutychiane ; il serait mort évêque à Tralles ou Césarée.

S Bruno, évêque à Cologne : frère d’Otton et de Conrad, fils de Henri Ier et de sainte Mathilde, très influent tant dans sa famille que pour l’Eglise en Germanie et en France.

S Alexandre Sauli, barnabite milanais ; de Pavie il fut envoyé comme évêque en Corse, au beau milieu des luttes entre Gênes et la France, puis fut nommé à Pavie.

Ste Manuela Maria Soledad Torres Acosta, madrilène, fondatrice, avec don Miguel Martinez, des Servantes de Marie pour le soin des malades à domicile, ce qui alors était très nouveau ; supérieure, elle fut rappelée après avoir été un moment écartée par erreur.

B Angel Ramos Velázquez (1876-1936), salésien espagnol martyr, béatifié en 2001.

12

S Félix IV, pape (526-530), bon pour les pauvres, et à l’origine de la basilique des ss.Côme et Damien.

S Edwin, roi en Northumbrie ; il épousa une chrétienne (Ethelburge) et fut baptisé ; la ville de Edimburg lui doit son nom ; il mourut au combat.

Lire aussi autre biographie: Extrait biographique

Lire encore: Edwin de Northumbrie

S Felice da Nicosia (Serafin de Montegranaro), berger puis frère lai capucin près de Ascoli Piceno à 16 ans ; illettré, il aimait surtout servir la messe et fut divinement éclairé sur les mystères.

B Thomas Bullacker, prêtre franciscain anglais, pendu à Tyburn et éviscéré encore vivant.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- béatifiés en 2001:

Pedro Salcedo Puchades (Pacifico de Valencia, *1874), profès capucin, près de Valencia ;

José González Huguet (*1874), prêtre diocésain près de Valencia ; lors de l'incendie de son église paroissiale, il s'était jeté dans les flammes pour en retirer le Saint-Sacrement.

- béatifiés en 2007 :

Eufrasio Barredo Fernández (E. de l'Enfant-Jésus, *1897), prêtre des Carmes déchaux à Oviedo.

B Roman Sitko (1880-1942), prêtre polonais martyr à Auschwitz, béatifié en 1999.

13

S Théophile d'Antioche, converti en Mésopotomie par la lecture de la Bible et l'observation des mœurs chrétiennes, évêque à Antioche, auteur de "Trois livres à Autolycus".

S Géraud, apparenté aux saints Césaire d’Arles et Yrieix, fils de sainte Adeltrude, comte et fondateur d’une abbaye à Aurillac où il partageait les occupations des moines et d’où sortit Gerbert, le futur pape Sylvestre Ier ; il fit sept fois le pèlerinage à Rome.

Bse Madeleine Panatieri, tertiaire dominicaine à Trino, excellente conseillère ; elle prophétisa les malheurs d’Italie au XVIe siècle, précisant que sa ville serait épargnée.

Dernière apparition de la Vierge Marie à Fatima, avec le miracle du soleil.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936, tous à Barcelone :

- béatifié en 2001 :

Ángel Ramos Velazquez (*1876), profès salésien ;

- béatifiés en 2007 :

Ruperto García Arce (Florencio Miguel, *1908), des Frères des Ecoles Chrétiennes ; 

Antonio Ayet Canós (Ludovico María, *1886) et Ángel Presta Batllé (Ángel Maria, *1915), profès des Carmes de l’Ancienne Observance.

Bse Alexandrina Maria da Costa de Balasar (1904-1955), laïque portugaise ; elle s’élança par la fenêtre de sa maison pour échapper à des individus mal intentionnés et fit une chute de quatre mètres ; mystique, elle supplia le pape de consacrer le monde au Cœur Immaculé, et finit ses jours en s’alimentant de la seule Eucharistie, béatifiée en 2004.

Lire aussi: Alexandrina Maria da Costa

14

S Callixte, pape (Calliste, 217-222) : ancien esclave, organisateur du cimetière qui porte son nom ; il mit fin à l'hérésie trinitaire de Sabellius,  autorisa, malgré la loi civile, le mariage entre esclaves et personnes libres, réadmit à la pénitence tous les pécheurs, contre le rigorisme de Tertullien, Hippolyte et Novatien, et mourut dans une échauffourée avec des Juifs (ou bien de mort naturelle ?).

Lire aussi: Saint Calixte I, Pape.

S Donatien, évêque à Reims, dont les reliques ont été transférées à Bruges.

Ste Angadrême, abbesse à Oroër ; devenue lépreuse quand on voulut la marier, elle redevint belle quand on la laissa vivre dans la virginité ; invoquée contre les sécheresses, les incendies, les périls publics, patronne de Beauvais.

S Domenico Loricato, ermite à Montefeltro, puis camaldule, célèbre pour sa flagellation (pendant douze  psautiers) avec la discipline, qu’il semble avoir inventée ;  son surnom lui vient d’une cotte de mailles qu’il portait directement sur la peau, sauf quand il se flagellait.

B Jacques Laigneau de Langellerie, prêtre à Angers, guillotiné.

Bse Ana Maria Aranda Riera (1888-1936), martyre espagnole laïque fusillée près de Valencia, béatifiée en 2001.

B Franciszek Roslaniek (*1889) et Stanislaw Mysakowski (*1896), prêtres martyrs polonais, gazés à Dachau en 1942, béatifiés en 1999.

B Roman Lysko (1914-1949), prêtre marié ukrainien, martyr emmuré vivant, béatifié en 2001.

15

S Sévère, évêque à Trèves ; disciple de s. Loup, il avait accompagné s. Germain d’Auxerre en Angleterre, puis vint en Germanie.

Ste Hedwige, fille du duc de Croatie et de Dalmatie, sœur de deux évêques, d’une abbesse, d’une reine (de Hongrie, mère de sainte Elisabeth), et belle-sœur de Philippe Auguste, mariée au duc de Silésie, chef de la maison royale de Pologne ; une fois veuve, elle se retira au monastère cistercien qu'elle avait fondé à Trebniz, s’imposant d’effrayantes pénitences ; fêtée le 16 octobre.

B Gonçalo de Lagos, prêtre portugais augustinien.

Ste Teresa de Avila, espagnole, réformatrice du Carmel, Docteur de l'Eglise, morte la “nuit” du 4 au 15 octobre, au moment de la réforme grégorienne du calendrier.

Ste Madeleine, vierge japonaise à Nagasaki, martyre.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     - béatifiés en 2001 :

Narcis Basté y Basté (*1866), prêtre jésuite, près de Valencia ;

Ramón Esteban Bou Pascual (*1906), prêtre diocésain près de Alicante ;

     - béatifié en 2005 :

Mariano Anel Andreu (Adolfo Mariano, *1910), des Frères des Ecoles Chrétiennes à Barcelone ; son martyre eut lieu à un jour non précisé entre le 1er et le 15 octobre ;

     - béatifié en 2007 :

Cipriano Alguacil Torredenaida (*1884), profès dominicain à Madrid.

16

S Longin, martyr à Césarée de Cappadoce ; c’était le soldat qui ouvrit le côté du Christ crucifié avec sa lance: inondé par le sang du Christ, il avait été guéri de son strabisme.

S Mommelin, évêque à Noyon et Tournai, successeur de saint Eloi ; on disait qu’il parlait “roman” et “teuton”, selon qu’il était dans l’une ou l’autre ville.

S Vital (Viaud), ermite anglais venu dans le pays de Retz.

Gerardo de Clairvaux (1100-1177), moine cistercien et abbé, qui fut compagnon de saint Bernard. Certains prétendent même qu'il était l'un des frères du Docteur de l'Église.

S Bertrand de Comminges, évêque, thaumaturge ; il réussit à imposer à ses chanoines la règle de vie commune selon saint Augustin.

Ste Marguerite-Marie Alacoque, visitandine à Paray-le-Monial, mystique, dépositaire de révélations du Sacré-Cœur ; très jeune, elle avait fait  vœu de chasteté ; fêtée le 16 octobre.

S Gerardo Maiella, rédemptoriste italien ; il avait été apprenti tailleur, puis au service de l’évêque de Lacedonia ; thaumaturge aussi soumis qu’ascétique.

B Jesús Villaverde Andrés (1877-1936), prêtre dominicain, martyr espagnol de la Révolution à Madrid, béatifié en 2007.

Bx Adalbert Koplinski (Anicet, 1875-1941), capucin, “le saint François de Varsovie”, gazé à Auschwitz ; et Józef Jankowski (1910-1941), prêtre pallotin, abattu à Auschwitz ; martyrs polonais béatifiés en 1999.

B Agostino Thevarparampil (“Kunjachan”, petit, 1891-1973), prêtre indien très actif auprès des castes “Dalit”, béatifié en Inde en 2006.

17

S Osée, prophète.

S Ignace d’Antioche, dit aussi "Théophore", car il fut ce petit garçon que le Christ montra en exemple à ses Apôtres, leur demandant de devenir semblables à lui ; évêque à Antioche, martyr à Rome.

Lire aussi: Extrait biographique

B Gilbert, anglais, abbé cistercien à Ourscamp, puis à Cîteaux ; il soutint saint Thomas Becket.

S Richard Gwyn, premier martyr gallois, père de famille ; Gwyn signifie “blanc”.

B Jacques Burin, prêtre martyr durant la Révolution.

Bses Marie-Louise-Joséphine (Marie-Natalie de Saint-Louis) Vanot, Jeanne-Reine Prin (Marie-Laurentine de Saint-Stanislas), Jacinthe-Augustine-Gabrielle (Marie-Ursule de Saint-Bernardin) Bourla, Marie-Geneviève (Marie-Louise de Saint-François) Ducrez, Marie-Magdeleine (Marie-Augustine du Sacré-Cœur de Jésus) Déjardin, ursulines martyres à Valenciennes.

S François-Isidore Gagelin, franc-comtois, martyr étranglé à Hué ; son père avait reçu les prêtres durant la Révolution ; canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

B Contardo Ferrini (1859-1902), professeur à l’Université de droit à Pavie, tertiaire franciscain, mort du typhus.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Fidel Fuidio Rodríguez (*1880), profès marianiste près de Ciudad Real ;

- béatifiée en 2001 :

Társila Córdoba Belda de Girona (*1861), femme laïque de l'Action Catholique, près de Valencia ;

- béatifié en 2007 :

Perfecto Carrascosa Santos (*1906), prêtre des Frères Mineurs franciscains, près de Tolède.

18

S Luc, évangéliste, patron des médecins et des peintres, martyr à Patras.

S Pierre d’Alcantara, franciscain espagnol, mystique, réformateur de son ordre et un temps directeur de sainte Térèse d’Avila.

Ss Isaac Jogues, jésuite martyrisé par les Iroquois ; fêté avec d’autres martyrs le 19 octobre.

19

S Joël, prophète de l’Ancien Testament.

S Loup, évêque à Soissons, neveu de saint Remi.

B Philip Howard, comte anglais et époux infidèle, puis devenu fervent catholique avec son épouse ; il fut dix ans prisonnier et martyrisé à trente-huit ans.

Bse Agnès Galand de Jésus, dominicaine à Langeac et mystique ; elle orientera M. Olier vers la fondation des prêtres de Saint-Sulpice.

Paul de la Croix, prêtre italien, fondateur avec son inséparable frère Jean-Baptiste de la Congrégation des Passionnistes, dont la règle ne sera approuvée qu’après qu’il l’eût adoucie.

Lire aussi: Paul de la Croix

B Jerzy Popieluszko (1947-1984), prêtre polonais enlevé, torturé à mort et retrouvé en ce jour, béatifié en 2010.

Lire aussi: Jerzy Popieluszko

20

S Corneillle, centurion, premier païen baptisé par saint Pierre, cf. Act X-XI.

Ste Irène de Tomar (Iria, Iriâ), moniale près de Nabantia, où un seigneur, puis son propre directeur tentèrent de la corrompre, et le seigneur la fit décapiter ; elle pourrait être la vierge de Thessalonique fêtée le 3 avril, dont les reliques seraient venues plus tard à Nabantia.

S Sonnace, évêque à Reims.

B Humbaud, évêque à Auxerre, grand partisan de la réforme grégorienne et à l’origine de l’abbaye de Pontigny, mort dans un naufrage, de retour de Terre Sainte.

Ste Anna Francesca Boscardin (Maria Bertilla, 1888-1922), italienne, des enseignantes de Sainte Dorothée ; considérée comme une bonne à rien, elle se révéla une infirmière exceptionnelle lors de la Première Guerre Mondiale ; elle convertit par sa patience dans la souffrance le médecin-chef de l'hôpital.

B Jacques Alexandre (Jacob) Kern, prémontré autrichien, béatifié en 1998.

Lire aussi: Jacques Alexandre Kern.

21

Ste Ursule, une des onze (mille ?) martyres de Cologne ; anglaise, elle s’embarqua avec ses compagnes, aborda aux Pays-Bas, rejoignit Cologne où elles furent bien reçues ; après un pèlerinage à Rome, elles furent massacrées par les Huns devant Cologne.

S Hilarion, palestinien venu en Egypte pour connaître saint Antoine, à quinze ans ; thaumaturge fuyant la célébrité, il fut à Gaza, en Egypte, en Lybie, en Sicile, à Rome, en Dalmatie, à Paphos, où il mourut à quatre-vingts ans.

Ste Célinie, mère de trois garçons : saint Principius, évêque à Soissons, un autre dont le fils, saint Lupus, succéda à saint Principius, et saint Remi.

S Wendel, irlandais, ermite près de Trèves, peut-être abbé à Tholey.

Nicolas Barré (1621-1686), Prêtre Minime, Fondateurs de la Communauté des Sœurs de l'Enfant Jésus de Rouen. Ce fut lui qui conseilla Nicolas Roland à fonder à Reims une Communauté religieuse pour les enfants pauvres. Béatifié à Rome le 7 mars 1999, par le pape Jean-Paul II.

Lire aussi: Nicolas Barré.

Bse Laura de Sainte Catherine de Sienne Montoya y Upeguí (1874-1949), colombienne, fondatrice de la Congrégation des Sœurs Missionnaires de Marie Immaculée et de Sainte Catherine de Sienne, béatifiée en 2004.

22

S Marc, évêque à Jérusalem.

Stes Nunilon et Alodie (Elodie), martyres près de Huesca ; de père musulman, elles préférèrent garder la foi reçue de leur mère.

Lire aussi: Nunilon et Alodie (PL)

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Andrés Zarraquino Herrero (Honorato Andrés, *1908), Álvaro Ibánez Lázaro (Florencio Martín, *1913) et Pedro Lorente Vicente (Ambrosio León, *1914), des Frères des Ecoles Chrétiennes, près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Josep Casas Lluch (Ildefons Lluís, *1886), des Frères des Ecoles Chrétiennes, à Barcelone ; 

Luis Minguell Ferrer (L. María de N. Dame de la Merci, *1902), prêtre des Carme déchaux, à Barcelone;

des Dominicains près de Cantabria : Estanislao Garcia Obeso (*1875), Germán Caballero Atienza (*1880) et José Menéndez García (*1888), prêtres ; Victoriano Ibáñez Alonso (*1864), profès.

23

S. Romain de Rouen (ca. 589- ca. 639), évêque de cette ville. Il fut le conseiller du roi mérovingien Clotaire II. La tradition mentionne aussi que Saint Romain aurait, au cours de son épiscopat, accomplit de nombreux miracles.

S Jean de Capistran, franciscain italien très brillant ; gouverneur de Pérouse, il laissa sa fiancée et le monde pour se donner à Dieu ; chargé de grandes missions, il galvanisa les troupes devant Belgrade, et mourut peu après la défaite des Turcs.

Lire encore ICI.

B Giovanni Angelo Porro, italien des Servites de Marie, qu’on trouva un jour de neige en hiver entouré de roses pendant qu’il priait à genoux.

Bses Ursulines de Valenciennes, guillotinées avec quelques autres religieuses : Clotilde-Joséphine Paillot (Marie-Clotilde-Angèle de saint François Borgia), Marie-Marguerite-Joséphine Leroux (Marie-Scholastique-Joséphine de saint Jacques), Jeanne-Louise Barré (Marie-Cordula-Joséphine de saint Dominique) ; Anne-Joseph Leroux (Joséphine, clarisse), Marie-Augustine Erraux (Anne-Marie) et Marie-Lievina Lacroix (Marie-Françoise), brigittines.

B Frère Arnould (Julien Nicolas Rèche), lorrain, frère des Ecoles Chrétiennes, d’une grande science, excellent éducateur et professeur des jeunes, béatifié en 1987. Inhumé à Reims, au cimetière du Nord.

Lire aussi: Nicolas Rèche.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Leonardo Olivera Buera (*1889), l’aumônier des Frères des Ecoles Chrétiennes martyrisés la veille, près de Valencia ; 

- béatifiés en 1989, des Passionistes près de Ciudad Real : 

les deux prêtres Anatolio García Nozal (Ildefonso de la Croix, *1898) et Justiniano Cuesta Redondo (J. de Saint-Gabriel de l'Addolorata, *1910) ; 

les cinq clercs Eufrasio de Celis Santos (E. de l'Amour miséricordieux, *1913), Tomás Cuartero Gascón (T. du Saint-Sacrement, *1915), Honorino Carracedo Ramos (H. de la Vierge des Douleurs, *1916), Fulgencio Calvo Sánchez (F. du Cœur de Marie, *1916), José Maria Cuartero Gascón (J.M. de Jésus et Marie, *1918).

24

S Félix, évêque à Thibiuca.

S Antoine Marie Claret y Clara, prêtre espagnol, fondateur des Missionnaires Fils du Cœur Immaculé de Marie ; évêque à Cuba, aumônier de la reine à Madrid, administrant son diocèse depuis l’Espagne ; à la révolution de 1868 il vint en France et, après le concile de Vatican I, il dut partir chez les cisterciens de Fontfroide pour échapper à la police.

S Luigi Guanella (1842-1915), prêtre salésien italien, très sensible aux handicapés, fondateur des Filles de Sainte-Marie de la Providence et des Serviteurs de la Charité; canonisé en 2011.

B Giuseppe Baldo (1843-1915), prêtre italien, curé pendant presque quarante ans, très actif, fondateur des Petites Filles de Saint-Joseph, béatifié en 1988.

25

Ss Crépin et Crépinien, martyrs sans doute romains vénérés à Soissons, patrons des cordonniers, d’où l’expression “saint-crispin”, laïcisée en “saint-frusquin”.

S Marcellin, pape (296-304), martyr.

S Hilaire, évêque à Pujols.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     - béatifié en 1995 :

Recaredo Centelles Abad (*1904), prêtre des Disciples de Jésus, près de Castellón ;

     - béatifiées en 2001 :

María Teresa Ferragud Roig de Masiá (*1853), mère de famille qui, à 83 ans, est probablement la doyenne de tous les martyrs de cette période, martyrisée près de Valencia avec ses quatre filles religieuses :

trois clarisses : María Vicenta Masiá Ferragud (M. Jésus, *1882), María Joaquina Masiá Ferragud (María Verónica, *1884), María Felicidad Masía Ferragud (*1890) ;

et une augustine : Josefa Ramona Masiá Ferragud (Josefa de la Purification, *1887) ;

     - béatifié en 2005 :

Alfons Arimany Ferrer (A. du Cœur de Marie, *1905), prêtre des Carmes Déchaux à Barcelone.

26

Ss Rogatianus, prêtre, et Felicissimus, peut-être martyrs à Carthage ; avant d’aller se cacher, saint Cyprien confia son diocèse à saint Rogatianus,  qui fut pris, puis relâché.

S Amandus, premier évêque à Strasbourg.

S Cedde, frère des ss. Chad, Celin et Cynibill, moine à Lindisfarne, évêque à Tilbury ; il adopta la date romaine de la Pâque.

S Eata, disciple de saint Aidan, abbé à Melrose puis à Lindisfarne, évêque à Hexham, partisan des usages romains, qu’il fit adopter.

B Bonaventura de Potenza, mystique marial franciscain ; il sut dominer son caractère irascible.

27

S Evariste, pape (97-105) : sur son ordonnance, les sept diacres de Rome devaient assister l’évêque qui déclamait la préface, pour rendre témoignage de son orthodoxie.

S Désiré, évêque à Auxerre, parent de la reine Brunehaut ; il libéra beaucoup de serfs.

Bse Celina Chludzinska Borzecka (1833-1913), polonaise (née en territoire biélorusse), fondatrice, une fois veuve, des Sœurs de la Résurrection, béatifiée en 2007.

B Salvador Damin Enguix Garés (1862-1936), laïque espagnol et père de six enfants, martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

Lire aussi : Jerzy Popieluszko

28

Ss Simon et Jude, apôtres ; Simon le Zélote prêcha en Egypte, Jude (ou Thaddée) en Mésopotamie;  ils auraient été égorgés en Perse ; ou bien Simon aurait été découpé à la scie, devenant le patron des scieurs de long ; s. Jude est invoqué dans les causes désespérées.

Ss Vincent et ses deux sœurs Sabine et Christète, martyrs à Avila.

S Faron, évêque à Meaux.

S Rodrigo Aguilar Aleman (1875-1927), prêtre mexicain et poète, martyrisé par pendaison, canonisé en 2000 et fêté le 21 mai.

Bx Claudio Julián García San Román (*1904), prêtre augustin, et Leoncio Lope García (*1902) clerc augustin, martyrs espagnols près de Santander en 1936, béatifiés en 2007.

Bx Salvador Damiàn Enguix Garés, père de six enfants (*1862), martyrs espagnols en 1936 et béatifiés en 2001.

29

S Narcisse, élu, déjà centenaire, évêque à Jérusalem ; on lui adjoignit un coadjuteur, premier cas dans l’histoire, et il mourut à cent-vingt-cinq ans environ ; il était d’accord avec Rome sur la date de Pâques ; comme on manquait d’huile pour la veillée de Pâques,  il fit remplir d’eau les lampes à huile, et l’eau se changea en huile.

Ste Ermelinde, vierge flamande, d’une famille qu’on dit ancêtre des Carolingiens.

S Gaetano Errico, prêtre napolitain, fondateur - sur révélation divine – des Missionnaires des Sacrés Cœurs de Jésus et Marie, béatifié en 2002.

Lire encore ICI

Bx. Michele Rua (1837-1910), un des premiers disciples de saint Jean Bosco, auquel il succéda comme général de l'ordre salésien ; il ouvrit près de trois cents nouvelles maisons.

Lire aussi: Don Michele Rua

B José Ruiz Bruixola (1857-1936), prêtre diocésain martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

30

Ste Eutropia, martyre à Alexandrie.

B Ange d’Acri, capucin calabrais : il ne persévéra qu’au troisième essai ; après sa première prédication, désastreuse, le Christ l’encouragea, les foules vinrent l’écouter, et il fit des miracles : aveugle,  il put quand même  célébrer la messe ou prier l’office.

Lire aussi: Ange d'Acri

B Jean Michel Langevin, prêtre martyr à Angers.

B Olexsiy Zarytskyj (1913-1963), prêtre non marié ukrainien, déporté deux fois au Kazakhstan, béatifié en 2001.

Bse Helena Kafka (Maria-Restituta,1894-1943), franciscaine moravienne ; infirmière, elle accrochait des crucifix dans les chambres des malades contre l’interdiction des nazis ; morte décapitée, béatifiée en 1998.

Bse María Isabel Salvat Romero (María de la Très Pure Marie et de la Croix, 1926-1998), religieuse espagnole des Sœurs de la Compagnie de la Croix, béatifiée en 2010.

31

S Quentin, romain venu à Amiens, martyr ; la ville de Saint-Quentin lui doit son nom.

S Wolfgang de Ratisbonne ; évêque, très intelligent, il préféra la vie monastique à Einsiedeln, puis “missionna” en Hongrie, avant d’être consacré ;  il travailla à la réforme monastique et veilla à la sainteté de son clergé.

Lire aussi: Saint Wolfgang de Ratisbonne (PL)

S Alphonse Rodriguez, coadjuteur jésuite espagnol ; marié, il perdit sa fillette, sa femme, son fils, et sa fortune ; jésuite, il fut envoyé sur l’île de Majorque comme portier, exemplaire par son obéissance et son humilité et favorisé de grâces mystiques.

Lire aussi, autre biographie: Alphonse Rodriguez

B Leon Nowakowski (1913-1939), prêtre polonais fusillé par les nazis, béatifié en 1999.

    

pour toute suggestion ou demande d'informations