SANCTORAL

SEPTEMBRE

 
SEPTEMBRE

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

 

 

 

 

Jours

Saints du jour

1

S Josué : il paracheva l’œuvre de Moïse et conquit la Terre Sainte.

Ss Sixte et Sinice, premiers évêques à Reims, envoyés en Gaulle par le Pape Sixte II, peu avant son martyr.

S Firmin, évêque à Amiens.

Ste Vérène, chrétienne d’Egypte, vierge vénérée à Zurzach, qui aurait influencé les soldats de la légion thébaine, et serait donc associée à l’arrivée de l’Evangile en Suisse.

S Gilles, grec, thaumaturge, abbé près de Marseille, un des quatorze saints auxiliaires, invoqué contre la stérilité des femmes, les frayeurs nocturnes, la folie et le cancer; patron des estropiés et des éperonniers. 

S Loup, évêque à Sens, neveu des deux évêques à Orléans et Auxerre, qu’on accusa calomnieusement de fornication avec la fille de son prédécesseur ; un jour, pendant la messe, une pierre précieuse tomba dans son calice ; il est invoqué contre l’épilepsie.

S Nivard, évêque à Reims, fondateur du monastère de Hautvillers, centre d'une florissante école de miniatures et surtout connu par l'un de ses cellériers, Dom Pérignon qui, au XVIIIe s., mit au point la manière d'obtenir le champagne.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     1. béatifiés en 1992 :

- de l’ordre de Saint-Jean-de-Dieu, près de Madrid :

le prêtre Joaquín Ruiz Cascales (Proceso, *1887) ;

les profès : Guillermo Rubio Alonso (Dositeo, *1869), José Franco Gómez (Canuto, *1871), Nicolás Aramendía García (Eutimio, *1878), Mariano Niño Pérez (Cesáreo, *1878), Isidro Gil Arano (Carmelo, *1879), Alejandro Cobos Celada (Benjamín, *1887), Simó Isidre Joaquím Brun Arará (Cosme, *1894), Miquel Roca Huguet (Cristí, *1899), Crescencio Lasheras Aizcorbe (Rufino, *1900), Enrique López y López (Cecilio, *1901), Antonio Villanueva Igual (Faustino, *1913) ;

     2. béatifié en 2001 :    

Alfonso Sebastiá Viñals (*1910), prêtre diocésain près de Valencia ;

     3. béatifié en 2010 :

Josep Samsó Elias (*1887), prêtre diocésain près de Barcelone.

2

S Just, évêque à Lyon ; après le lynchage traîtreux d’un homme qu’il avait protégé,  il se rendit incognito en Égypte, avec son lecteur Viateur, pour y faire pénitence en ermite.

S Guillaume de Roschild, prêtre anglais venu au Danemark, évêque à Roeskilde ; il tint tête au roi qui s’écartait des règles de la morale et du droit.

Bse Marguerite, servante, victime de son innocence, martyre à Louvain.

Bse Ingrid Elofsdotter, prieure dominicaine à Skenninge.

Bx Martyrs de septembre au Couvent des Carmes et à Saint-Germain-des-Prés ; le 31 août 1792, le député Tallien déclarait à l'Assemblée : “Nous avons fait arrêter les prêtres perturbateurs ; ils sont enfermés et, sous peu de jours, le sol de la liberté sera purgé de leur présence”. Ce sont :

     - Les trois évêques : Pierre-Louis de la Rochefoucauld Bayers (évêque à Saintes), François-Joseph de La Rochefoucauld Maumont (évêque à Beauvais), Jean-Marie du Lau d'Allemans (évêque à Arles) :

     - Les cent-neuf prêtres et religieux :

Vincent Abraham 
Daniel-Louis André des Pommerayes 
André Angar 
Jean-Baptiste-Claude Aubert 
François Balmain 
Jean-Pierre Bangue 
Louis Barreau de La Touche
Louis-François-André Barret 
Joseph Bécavin 
Louis-Remi Benoist 
Louis-René-Nicolas Benoist 
Charles-Jérémie Bérauld du Pérou 
Jacques-Jules Bonnaud 
Jean-Antoine-Hyacinthe Boucharenc de Chaumeils 
Jean-François Bousquet 
Antoine-Charles-Octavien du Bouzet 
Jean-François Burté
Jean-André Capeau 
Claude Cayx (Dumas) 
Armand-Anne-Auguste-Antonin-Sicaire Chapt de Rastignac 
Jean Charton de Millon 
Claude Chaudet 
Ambroise-Augustin Chevreux
Nicolas Clairet 
Claude Colin 
Bernard-François de Cucsac 
François Dardan 
Guillaume-Antoine Delfaut 
Mathurin-Victor Deruelle 
Gabriel Desprez de Roche 
Thomas-Nicolas Dubray 
Thomas-René Dubuisson 
François Dumasrambaud de Calandelle 
Henri-Hippolyte Ermès 
Claude Fontaine 
Armand de Foucauld de Pontbriand 
Jacques Friteyre-Durvé 
Claude-François Gagnières des Granges 
Jacques-Gabriel Galais 
Pierre Gauguin 
Louis-Laurent Gaultier 
Pierre-Louis Gervais 
Séverin-Georges Girauld
Jean Goizet 
André Grasset de Saint-Sauveur 
Pierre-Michel Guérin 
Jean-Antoine Guilleminet 
Jean-Louis Guyard de Saint-Clair 
François-Louis Hébert 
Jacques-Etienne-Philippe Hourrier 
Saintin Huré 
Charles-Louis Hurtrel 
Jean-Baptiste Jannin 
Jean Lacan 
Pierre Landry 
Claude-Antoine-Raoul de Laporte 
Robert Le Bis 
Mathurin-Nicolas Le Bous de Villeneuve de la Villecrohain 
Louis Le Danois 
Vincent-Joseph Le Rousseau de Rosencoat 
Guillaume-Louis-Nicolas Leclercq (Frère Salomon) 
Olivier Lefèvre 
Urbain Lefèvre 
François Lefranc 
Charles-François Legué 
Jacques-Joseph Lejardinier Deslandes 
Jacques-Jean Lemeunier 
Anne-Alexandre-Charles-Marie Lenfant 
François-César Londiveau 
Louis Longuet 
Jacques-François de Lubersac 
Henri-Auguste Luzeau de la Mulonnière
Gaspard-Claude Maignien
Jean-Philippe Marchand
René-Julien Massey
Louis Mauduit
François-Louis Méallet de Fargues
Jacques-Alexandre Menuret 
Thomas-Jean Montsaint
Jean-Jacques Apollinaire Morel
Jean-Baptiste Nativelle
René Nativelle 
Auguste-Denis Nézel
Antoine-Mathias-Augustin Nogier
Joseph-Thomas Pazery de Thorame 
Jules-Honoré-Cyprien Pazery de Thorame
Pierre-François Pazery de Thorame 
François-Joseph Pey 
Pierre Ploquin
Jean-Baptiste-Michel Pontus 
René-Nicolas Poret
Julien Poulain-Delaunay 
Pierre-Nicolas Psalmon
Jean-Robert Quéneau 
Jean-Joseph Rateau
Claude Rousseau
Marc-Louis Royer 
François-Urbain Salins de Niart
Jean-Henri-Louis-Michel Samson
Jean-Antoine de Savine
Jean-Antoine-Barnabé Séguin
Jean-Pierre Simon
Jean-Baptiste-Marie Tessier
Loup Thomas ou Bonnotte
François Vareilhe-Duteil 
Pierre-Louis-Joseph Verrier
Pierre-Jacques-Marie Vitalis,
Laurent (X, nom de famille inconnu) 

     - les quatre diacres : Louis-Alexis-Mathias Boubert, Louis-Benjamin Hurtrel, Jacques-Augustin Robert de Lézardières, Etienne-François-Dieudonné de Ravinel

     - le laïc : Charles-Régis-Mathieu de la Calmette.

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

- béatifié en 2005 : Baldomer Margenat Puigmitjá (Esiqui Josep, *1897), des Frères des Ecoles Chrétiennes près de Girona.

- béatifié en 2007 : José María Laguía Puerto (*1888), profès dominicain dans les Asturias.

3

S Grégoire le Grand, pape (590-604) et Docteur de l’Eglise, mort le 12 mars, fêté en ce jour, anniversaire de son ordination.

S Remacle, moine à Luxeuil, abbé à Solignac, évêque à Tongres.

S Aigulphe, bénédictin à Fleury-sur-Loire, à l’origine du transfert des reliques de saint Benoît, et plus tard abbé à Lérins, victime d’une conspiration dans son monastère, cause de son martyre ; ces données sont conjecturales.

S Rieul, évêque à Reims, qui avait épousé la nièce de son prédécesseur, saint Nivard, et s’était réconcilié avec l’assassin de ses fils.

Bx Bartolomeo Gutiérrez (mexicain), Francisco de Jésus Terrero (espagnol), Vincente Carvalho (portugais), augustins, Gabriel de la Madeleine (franciscain espagnol), Antoine Ichida Pinto (jésuite japonais), Jean-Jérôme Jo (japonais), avec Beatrice da Costa et sa fille Maria da Silva, torturés d’abord avec de l’eau sulfureuse, puis brûlés à petit feu l’année suivante à Nagasaki.

Bse Brigida de Jésus Morello, jeune veuve génoise, puis fondatrice des Ursulines de Marie-Immaculée à Piacenza, béatifiée en 1998.

Bx Martyrs de septembre au séminaire Saint Firmin à Paris: soixante-douze prêtres et religieux ; et trois laïcs dans la prison La Force ;

Les prêtres et les religieux :
André-Abel Alricy 
René-Marie Andrieux 
Pierre-Paul Balzac 
Jean-François-Marie Benoît (Vourlat) 
Michel-André-Sylvestre Binard 
Nicolas Bizé
Claude Bochot
Jean-François Bonnel de Pradel
Pierre Bonzé 
Jean-Baptiste Bottex
Pierre Briquet
Pierre Brisse
Charles Carnus
Jean-Charles Caron
Nicolas Colin
Bertrand-Antoine de Caupenne
Michel Marie-François de la Gardette
Jean-Charles-Marie-Bernard du Cornillet
Jacques Dufour
Denis-Claude Duval
Jean-Pierre (Côme) Duval
Joseph Falcoz
Gilbert-Jean Fautrel
Eustache Félix
Philibert Fougère
Louis-Joseph François
Pierre-Jean Garrigues
Nicolas Gaudreau
Etienne-Michel Gillet
Georges-Jérôme Giroust
Joseph-Marie Gros
Jean-Henri Gruyer 
Pierre Guérin du Rocher
Robert-François Guérin du Rocher
Yves-André Guillon de Keranrun
Julien-François Hédouin
Pierre-François Hénocq
Eloy Herque (du Roule)
Pierre-Louis Joret 
Jean-Jacques de la Lande
Gilles-Louis-Symphorien Lanchon
Louis-Jean-Matthieu Lanier
Jean-Joseph de Lavéze-Bellay 
Michel Leber
Pierre-Florent Leclercq
Charles Legrand
Jean-Pierre Le Laisant
Julien Le Laisant 
François-Hyacinthe Le Livec de Trésurin 
Jean-Thomas Leroy
Jean Lemaître
Martin-François-Alexis Loublier
Claude-Louis Marmontant de Savigny
Claude-Sylvain-Raphaël Mayneaud de Bizefranc
Henri-Jean Milet
François-Joseph Monnier
Marie-François Moufflé
Joseph-Louis Oviefre
Jean-Michel Philippot
Claude Pons
Pierre-Claude Pottier
Jacques-Léonor Rabé
Pierre-Robert-Michel Régnet
Yves-Jean-Pierre Rey de Kervizic
Nicolas-Claude Roussel
Pierre Saint-James
Jacques-Louis Schmid
Jean-Antoine Seconds
Pierre-Jacques de Turménies
René-Joseph Urvoy
Charles-Victor Véret
Nicolas-Marie Verron 

Les laîcs : 
Sébastien Desbrielles
Louis-François Rigot 
Jean-Antoine-Joseph de Villette.

4

S Moïse, législateur et prophète.

S Marcel, célèbre martyr à Châlon-sur-Saône.

S Boniface Ier, pape (418-422), consciencieux et prudent.

Ste Ida, veuve alsacienne, descendante de Charles Martel.

Ste Rosalie, solitaire près de Palerme, dont elle est patronne, invoquée contre la peste, depuis que le fléau cessa en 1624 lors d’une procession de ses reliques.

B Scipion-Jérôme Brigeat de Lambert, doyen du chapitre à Avranches, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bse Dina Bélanger (Marie-de-Sainte-Cécile-Romaine, 1897-1929), canadienne, élève de piano et d’harmonie au conservatoire de New-York, religieuse de la congrégation de Jésus-Marie, béatifiée en 1993.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     1. béatifié en 1993 : 

Adrián Saiz y Saiz (Teodomiro Joaquín, *1907), des Frères des Ecoles Chrétiennes, près d’Almeria ;

     2. béatifié en 1995 : 

José Pascual Carda Saporta (*1893), des Prêtres Ouvriers du Sacré-Cœur Disciples de Jésus, près de Castellón ;

     3. béatifié en 2001 : 

Francisco Sendra Ivars (*1899), prêtre près d’Alicante ;

     4. béatifié en 2007 : 

José Vicente Hormaechea Apoita (José de Jésus-Marie, *1886), prêtre trinitaire, près de Jaén.

5

Ste Raïssa, martyre à Alexandrie, une des quatre filles de l’apôtre Philippe (ou bien : IV., fille d’un prêtre de Tamieh, sur la frontière du désert de Libye).

S Génébaud, premier évêque à Laon : fils de saint Celsin et neveu du grand saint Remi, évêque de Reims, qui le consacra évêque du nouveau diocèse.

S Bertin, abbé à Sithiu.

B Florent Dumontet de Cardaillac, aumônier de la comtesse de Provence, déporté aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Jean-Joseph Lataste (1832-1869), Prêtre o.p. “Apôtre des Prisons” ; Fondateur de la Congrégation des “Dominicaines de Béthanie, proclamé bienheureux le 3 juin 2012, à Besançon (Doubs).

Ste Agnes Gonxha Bojaxhiu (“Mère Teresa” de Calcutta, 1910-1997), d’origine albanaise, religieuse en Irlande chez les Sœurs de Notre-Dame de Lorette, puis fondatrice à Calcutta d’une double congrégation de Missionnaires de la charité au service des malades et des abandonnés ; béatifiée en 2003 et canonisée le 4 septembre 2016, par le Pape François.

6

S Zacharie, un des douze Petits Prophètes ; il exhorta les Juifs à reconstruire le Temple, comme Aggée, près duquel il repose.

Ss Onésiphore et Porphyre, l’un disciple de s. Paul (cf.2 Tim 1:16-18), l’autre moins connu.

S Eleuthère, abbé à Rome, dont la prière fit relever un mort et chasser un démon.

S Cagnoald, frère de saint Faron et de sainte Fare, disciple de saint Colomban à Luxeuil, évêque à Laon.

Ste Begu, moniale à Hackness ; une nuit, elle sut la mort de l’abbesse Hilda à Whitby.

B Bertrand de Garrigues, un des premiers compagnons de saint Dominique et son confident, prieur à Toulouse, chapelain des sœurs à Prouille. 

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

     - béatifiés en 2001 :

Diego Llorca Llopis (*1896), prêtre diocésain près d’Alicante, et Candido Rivera y Rivera (Pedro, 1912), prêtre capucin près de Barcelone.

Carmen Moreno Benítez (*1885) et Amparo Carbonell Muñoz (*1893), salésiennes à Barcelone.

Pascual Torres Lloret (*1885), laïc, père de famille près de Valencia, qui protégea le Saint-Sacrement chez lui.

     - béatifié en 2007 :

Vidal Ruiz Vallejo (*1892), prêtre augustin, près de Gijón.

B Jan Czartoryski (Michal, 1897-1944), dominicain polonais martyr, fusillé par les nazis, béatifié en 1999.

7

Ste Reine, martyre à Alésia.

S Viventius, évêque à Reims.

S Alpinus, évêque à Châlons-en-Champagne.

S Cloud, troisième fils de Clodomir, ermite à Nogent, plus tard Saint-Cloud.

S Etienne de Châtillon, chartreux, prieur, évêque à Die.

Bx John Duckett et Ralph Corby, prêtres anglais (Ralph était jésuite), martyrs à Tyburn ; au ministre qui voulait discuter, John répondit : "Sir, je ne viens pas ici pour apprendre ma foi, mais pour mourir en la professant."

Bx Claude-Barnabé Laurent de Mascloux, chanoine en Haute-Vienne, et François d’Oudinot de la Boissière, chanoine à Limoges, martyrs aux Pontons de Rochefort, béatifiés en 1995.

B Giambattista Mazzucconi, prêtre milanais, missionnaire martyr en Océanie, béatifié en 1984.

Bse Anna-Eugenia Picco (1867-1921), fille d’un père aveugle et musicien à la Scala de Milan, et d’une mère frivole ; religieuse puis supérieure des Petites Filles des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie, elle enseigna la musique, le chant et le français ; béatifiée en 2001.

B Ignacy Klopotowski (1866-1931), prêtre polonais très actif pour soulager les misères du peuple, fondateur des Sœurs de la Bse Vierge Marie de Lorette, béatifié en 2005.

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

     - béatifiée en 2001 :

Ascensión Lloret Marcos (A. de Saint Joseph Calasanz, *1879), des Sœurs Carmélites de la Charité, près de Valence.

     - béatifié en 2005 :

Josep María Masip Tamarit (Marçal de Sainte-Anne, *1914), profès des Carmes Déchaux, à Barcelone ; son martyre eut lieu entre le 1 et le 7 septembre.

     - béatifiés en 2007 :

Félix Gómez-Pinto Piñero (*1870), prêtre des Frères Mineurs Franciscains, près de Guadalajara ; 

Gregorio Sánchez Sancho (Tirso de Jésus Marie, *1899) et Antonio Bonet Seró (Antonio María de Jésus, *1907), prêtres des Carmes déchaux, l’un à Barcelone, l’autre à Toledo.

8

Nativité de la Très Sainte Vierge Marie.

S Hadrien (Adrien), fils de l’empereur Probus, martyrisé à Nicomédie pour avoir reproché à Licinius la persécution contre les chrétiens.

S Serge Ier, pape (687-701), d’origine syriaque ; à Rome, il faisait partie de la schola cantorum ; il aurait fait introduire le chant de l’Agnus Dei  à la Messe et réglé des fêtes mariales (Annonciation, Dormition, Nativité, Purification).

Alain de la Roche, dominicain breton, à l’origine de la dévotion du rosaire, dont il attribuait la paternité à saint Dominique lui-même.

S Thomas de Villeneuve, augustin espagnol, évêque à Valence pour le renouveau duquel il travailla beaucoup et où il ramena de nombreux prêtres à leur ministère.

S Pierre Claver, jésuite catalan, apôtre des Noirs victimes de la traite : il signait “Petrus Claver, Æthiopum semper servus” et estimait en avoir baptisé trois-cent mille ; il avait appris l’idiome de l’Angola et prit jusqu’à dix-huit interprètes pour les autres idiomes ; fêté le 9 septembre.

B Frédéric Ozanam, né à Milan, fondateur infatigable des Conférences de s.Vincent de Paul, béatifié en 1997.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     - béatifié en 1993 :

Eusebio Alfonso Uyarra (Evencio Ricardo, *1917), des Frères des Ecoles Chrétiennes, près de Almería ;

     - béatifiés en 2001 :

Pascual Fortuño Almela (*1886) et Plácido García Gilabert (*1895), prêtres ; Salvador Mollar Ventura (*1896), profès ; et Alfredo Pellicer Muñoz (*1914), clerc, des Frères mineurs franciscains à Castellón ;

Marino Blanes Giner (*1888) et Ismael Escrihuela Esteve (*1902), pères de familles, l’un près d’Alicante, l’autre près de Valencia ;

Josefa Ruano García (J. de Saint Jean de Dieu, *1854) et Dolores Puig Bonany (María D. de Sainte Eulalie, *1857), des Sœurs des Vieillards Abandonnés, près de Valencia ;

     - béatifiés en 2007 :

Mamerto Carchano y Carchano (*1879), prêtre diocésain près de Albacete ;

Miguel Beato Sánchez (*1911), prêtre diocésain près de Toledo ;

Apolonia Lizárraga Ochoa de Zabalegui (A. du Saint-Sacrement, *1867), des Carmélites de la Charité, à Barcelone.

B Adam Bargielski (1903-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Wladislaw Bladzinski (1908-1944), prêtre polonais de la congrégation de Saint-Michel Archange, déporté à Groß Rosen, précipité et martyrisé au fond d’une carrière de pierres, béatifié en 1999.

9

S Gorgon, martyr romain.

S. Pierre Claver, jésuite catalan, apôtre des Noirs victimes de la traite : il signait “Petrus Claver, Æthiopum semper servus” et estimait en avoir baptisé trois-cent mille ; il avait appris l’idiome de l’Angola et prit jusqu’à dix-huit interprètes pour les autres idiomes.

B Pierre Bonhomme, prêtre à Gramat, fondateur d’un collège pour garçons et de la congrégation des Sœurs de Notre-Dame du Calvaire, pour les vieillards et les malades, béatifié en 2003.

B Jacques-Désiré Laval, médecin, curé en Normandie, missionnaire sur l'Ile Maurice où il sut s'adjoindre des collaborateurs laïcs en de nombreux domaines, béatifié en 1979.

B Francisco Garate Aranguren (1857-1929), frère jésuite espagnol, portier surnommé “Frère courtoisie”, béatifié en 1985.

B Teódulo González Fernández (1911-1936), clerc salésien, martyr à Madrid, béatifié en 2007.

Bse Maria-Euthymia Üffing (Emma, 1914-1955), des Sœurs de la Miséricorde de Münster, infirmière, surtout durant la guerre mondiale, béatifiée en 2001.

10

S Véran , fils de saint Eucher et disciple de saint Salvien, évêque à Vence.

Ste Pulchérie, impératrice, partisane de l’orthodoxie contre le nestorianisme et le monophysisme.

S Théodard, évêque à Tongres, martyr.

S Aubert, évêque à Avranches, qui fit bâtir sur le Mont Tombe une église dédiée à l'Archange saint Michel ; on dit que l’Archange dut insister par trois fois pour le convaincre, et lui laissa la marque de son doigt sur le crâne, qui porte, depuis, un trou.

B Serlon, abbé à Savigny, qui confédéra tous ses monastères à Cîteaux ; il obtint avec difficulté de se retirer du gouvernement et mourut vingt jours après saint Bernard à Clairvaux.

S Nicola de Tolentino, augustin, très austère pour lui-même, très bon pour les autres ;  il révéla un jour que, petit, il voyait Jésus dans l'Hostie, mais plus par la suite.

Bx Sébastien Kimoura (premier prêtre japonais) avec cinquante-et-un compagnons, martyrs à Nagasaki ; ce jour  a été appelé le “Grand Martyre” ; vingt-deux prêtres et religieux furent brûlés à petit feu, les autres “seulement” décapités parce que complices, presque tous japonais : 

– des jésuites : Sébastien Kimoura (qu’on disait descendant du premier néophyte baptisé par saint François Xavier), Carlo Spinola (italien) ; d’autres religieux : Antoine Kiuni, Gonsalvo Fusaï, Thomas du Rosaire, Thomas Akahoshi, Pierre Sampo, Michel Shumpo,  Louis Kawara, Jean Chugoku ;

– des dominicains : Angelo Orsucci (italien), Alfonso de Mena, Francisco Morales, Jacinto Orfanel, José de Saint-Hyacinthe (espagnols), fr. Domingo du Rosaire et Alexio ; 

– des franciscains : Pedro de Avila, Vincente de Saint-Joseph (espagnols), Richard de Sainte Anne (belge) ; 

– des catéchistes : Léon de Satsuma ; Lucie de Freitas (seule femme brûlée) ; Antoine Sanga et son épouse Madeleine, Antoine Coreanus et son épouse Marie, avec leurs garçons Jean et Pierre, Paul Nagaishi et son épouse Thècle avec leur garçon Pierre, Paul Tanaka et son épouse Marie, Dominique Yamada et son épouse Claire, Isabelle Fernández (veuve du b.Domingo Jorge) et son fils Ignace de quatre ans, Marie (veuve du b.André Tokuan), Iñès Takeya (veuve du b.Cosma), Marie (veuve du b.Jean Shoun) ; d’autres veuves : Dominga Ogata, Marie Tanaura, Apollonie, Catherine ; ainsi que Jacques Chimba et Dominique Tamba, non béatifiés parce qu’ils demandèrent la décapitation au lieu du feu qui les effrayait ; 

– d’autres jeunes : Dominique Nakano (19 ans) fils du b.Matthias, Barthélemy Kawano Shichiemon ; Damien Yamichi Tanda  et son petit garçon Michel, Thomas Shichiro, Ruf Ishimoto,Clément Bosio Vom et son fils Antoine de trois ans.

A noter aussi que deux autres religieux moururent en prison : Ambrósio Fernandes (coadjuteur jésuite portugais) et Juan de Saint-Dominique (dominicain espagnol).

S Ambrose Barlow (Edward), bénédictin anglais à Lancaster, quatrième de quatorze enfants dont le grand-père était mort en prison pour sa foi, arrêté le jour de Pâques, martyr à Tyburn.

B Jacques Gagnot (fr.Hubert de Saint-Claude), carme à Nancy, déporté aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936, béatifiés en 2007 : 

Leoncio Arce Urrutia (*1899), prêtre dominicain à Madrid ;

Félix España Ortiz (Benito Clemente, *1889), des Frères des Ecoles Chrétiennes, à Barcelona.

11

S Patient, évêque à Lyon.

Bx Gaspard Coteda, catéchiste, et deux enfants de douze et sept ans : François Takeya et Pierre Shichiemon, martyrs à Nagasaki, qui avaient échappé au “Grand Martyre” de la veille.

B Bernard d‘Offida, frère capucin italien, cuisinier, infirmier, quêteur, portier.

B François Mayaudon, chanoine à Saint-Brieuc, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

S Jean-Gabriel Perboyre, prêtre lazariste, martyr en Chine, crucifié et étranglé, canonisé en 1996.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     1. béatifié en 1992 :

Lorenzo Villanueva Larráyoz (Pedro de Alcántara, *1881), profès de l'Ordre de Saint-Jean-de-Dieu, à Barcelone ;

     2. béatifié en 2001 :

José-María Segura Penadés (*1896), prêtre, près de Valencia ; il avait lancé le patronage du Sacré-Cœur.

12

Le Saint Nom de Marie, fête instituée en souvenir de la victoire contre les Turcs à Vienne (1683).

S Guy d’Anderlecht, sacristain flamand qui pèlerina à Rome et en Terre Sainte pour expier une erreur ; invoqué pour les étables, les laboureurs, les cochers.

Bx Apollinaire Franco, les frères Pierre de Sainte-Claire et François de Saint-Bonaventure (franciscains), Tomás de Zumarraga (dominicain) et deux catéchistes, Dominique Magoshichi et Matthieu Chiwiato de Saint Thomas, brûlés vifs deux jours après le "Grand martyre" du 10 septembre à Nagasaki ; Apollinaire était espagnol, Tomás basque.

B Pierre-Sulpice-Christophe Favergne, frère des Ecoles Chrétiennes, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     - béatifiés en 2005 :

les Frères des Ecoles Chrétiennes : Jaume Puigferrer Mora (Miquel de Jésus, *1898) près de Barcelone ; Josep Plana Rebugent (Emeri Josep, *1900) et Julián Delgado Díez (Hugo Julián, *1905) près de Girona ;

     - béatifiés en 2007 :

le prêtre diocésain Fortunato Arias Sánchez (*1892), près de Albacete ; 

le sous-diacre Francisco Maqueda López (*1914), près de Toledo.

13

Dédicace de la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem.

S Marcellin, martyr à Carthage ; tribun et notaire, grand ami de saint Augustin et de saint Jérôme, accusé frauduleusement par les donatistes et exécuté, mais “réhabilité” l’an suivant par l’empereur Honorius.

S. Jean Chrysostome, qui attirait les foules par son éloquence (d’où son surnom), évêque à Constantinople, exilé jusqu’à Cucuse par l'impératrice qui n’admettait pas ses reproches.

S Amé, premier évêque à Sion : accusé à tort, exilé à Péronne puis à Bruel-sur-la-Lys, il y vécut en simple moine.

B Claude Dumonet, professeur au collège de Mâcon, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

     - près d’Almería, béatifiés en 1993 :

Bonifacio Rodríguez González (José Cecilio, *1885) et Bienvenido Villalón Acebrón (Aurelio-María, *1890, des Frères des Ecoles Chrétiennes ;

     - à Madrid, béatifiés en 2007 :        

les dominicains Manuel Alvarez y Alvarez (*1871), prêtre, et Teófilo Montescalvo (*1912), profès ;

les profès marianistes Florencio Arnáiz Cejudo (*1909), Joaquín Ochoa Salazar (*1910), Sabino Ayastuy Errasti (*1911).

14

S Corneille, pape (251-253) : contesté à propos de la réadmission des apostats (“lapsi”) repentis : Novatien accusait Corneille de laxisme, et Novat, de rigueur excessive ; exilé à Centum Cellæ (Civitavecchia), où il mourut ; fêté le 16 et mentionné au Canon Romain.

S Materne, évêque à Trèves, Tongres et Cologne.

Exaltation de la Sainte Croix du Sauveur ; déjà au IV. s. on montrait à l'"adoration" des fidèles, la Croix du Christ ; cette ostension reçut un nouvel éclat lorsque la précieuse relique fut rapportée à Jérusalem en 630 après que l'empereur Héraclius l’eut reprise au Perse Chosroès II.

Ste Notburge, servante en Bavière.

B Claude Laplace, prêtre à Moulins, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

S Jean-Gabriel Taurin-Dufresse, des Missions Etrangères de Paris, missionnaire en Chine, évêque et martyr ; pendant les trente années de son apostolat, les baptêmes passèrent d’environ sept-cents à dix-sept-mille, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

15

Notre Dame des Sept Douleurs, qui sont, à quelques variantes près : la prophétie de Syméon, la fuite en Égypte, la perte de Jésus au Temple, la rencontre de Jésus sur le chemin du Calvaire, le crucifiement, la descente de Croix, la mise au Tombeau.

S Valérien, chrétien emprisonné à Lyon, délivré par un ange, arrêté et martyrisé à Tournus.

S Nicétas, prêtre goth, martyr.

S Achard, abbé à Jumièges, où vivaient neuf-cents moines et quinze-cents domestiques.

Ste Catherine de Gênes (Catarina Fieschi-Adorno), gênoise, mystique, connue pour ses visions sur le Purgatoire.

B Anton Maria Schwartz (1852-1929), autrichien, fondateur de la congrégation de Saint-Joseph-Calasanz (Kalasantiner), pour les apprentis et les ouvriers, béatifié en 1998.

B Pascual Penades Jornet (1894-1936), prêtre espagnol martyr près de Valencia, béatifié en 2001.

B Wladislaw Miegon (1892-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Paolo Manna (1872-1952), missionnaire italien en Birmanie, premier supérieur général de l’Institut Pontifical des Missions Etrangères (PIME), fondateur de l’Union pontificale missionnaire, de revues missionnaires, du séminaire du Sacré-Cœur à Ducenta pour les missions étrangères, béatifié en 2001.

16

S Cyprien de Carthage, évêque, grand ami de saint Corneille ;Père et Docteur de l'Église.

Ste Euphémie, vierge et martyre à Chalcédoine.

Ste Edith de Wilton, vierge anglaise, fille du roi Edgar.

S Victor III, pape éphémère (†1087), après avoir été un brillant abbé au Mont-Cassin.

Bx Dominique Shobioye, Michel Timonoya et son fils Paul, martyrs à Nagasaki.

S Juan Macias, berger espagnol, frère convers dominicain à Lima et portier.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     - béatifié en 1995 :

Ignasi Casanovas Perramón (*1893), prêtre des Clercs des Ecoles Pies, près de Barcelona ;

     - béatifiés en 2001 :

Salvador Ferrer Cardet (Laureano María de Burriana, *1884), prêtre ; Manuel Ferrer Jordá (Benito María de Burriana, *1872) et Pablo Martínez Robles (Bernardino María de Andújar, *1879), profès, des Capucins Amigoniens, près de Valencia.

17

S Lambert, évêque à Maastricht, dont il fut éloigné un temps à cause du maire du palais ; un domesticus  du domaine royal le fit égorger.

S Rouin (Rodingus), fondateur et abbé à Beaulieu-en-Argonne.

Ste Colombe, martyre à Cordoue, où ses frère et sœur étaient abbé et abbesse.

Ste Hildegarde de Bingen, mystique, auteur de divers ouvrages de médecine et pour le chant.

Robert Bellarmin, troisième de douze enfants d'une famille toscane, jésuite, évêque à Capoue, cardinal et docteur, auteur d’un "Petit catéchisme", traduit en soixante-deux langues.

S Francesco Maria da Camporosso, berger, capucin à Gênes, le Padre Santo  ;  il s’offrit à Dieu au moment d’une épidémie, qui s’arrêta juste après sa mort.

B Zygmunt Szczesny Felinski, évêque à Varsovie, originaire de l’actuelle Ukraine, longtemps exilé en Sibérie par le pouvoir tsariste, fondateur de la Famille de Marie, pour les enfants et les pauvres, béatifié en 2002.

Lire aussi: Zygmunt Szczesny Felinski

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 : 

     - béatifiés en 2001 :

Juan Ventura Solsona (*1875), prêtre diocésain près de Castellón, un temps envoyé au Mexique ;

Timoteo Valero Pérez (*1901), prêtre des Capucins Amigoniens, près de Madrid ; 

     - béatifié en 2007 :

Álvaro Santos Cejudo Moreno Chocano (*1880), laïque près de Ciudad Real.

B Zygmunt Sajna (1897-1940), prêtre polonais martyr, fusillé par les nazis, béatifié en 1999.

18

S Ferréol, tribun militaire, martyr à Vienne.

Joseph de Cupertino, mystique franciscain et thaumaturge, même suspecté par Rome, mais consulté par les Grands.

Bx Daudi Okelo (*1902) et Gildo Irwa (*1906), catéchistes ougandais, martyrs en 1918, béatifiés en 2002.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 : 

     - béatifié en 1992 :

Jacinto Hoyuelos Gonzalo (*1914), profès des Frères Hospitaliers de S.Jean de Dieu, près de Madrid.

     - béatifié en 1995 :

Carlos Eraña Guruceta (*1884), profès marianiste, près de Ciudad Real ;

     - béatifiés en 2001 :

José García Mas (*1896) et Fernando García Sendra (*1905), prêtres diocésains près de Valencia ;

Salvador Chuliá Ferrandis (Ambrosio María de Torrente, *1866) et Vicente Jaunzarás Gómez (Valentín María de Torrent, *1896), prêtres, ainsi que les trois profès José María Llópez Mora (Recaredo María de Torrent, *1874), Vicente Gay Zarzo (Modesto María de Torrent, *1885), et Justo Lerma Martínez (Francisco María de Torrent, *1886), des Capucins Amigoniens ;

     - béatifié en 2007 :

Salvador Fernández Pérez (*1870), prêtre salésien à Madrid.

B Józef Kut (1905-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

19

Janvier, évêque à Bénévent, martyr avec les saints Festus, Desiderius, Sosius (Sossus), Proculus, Eutychius; il est patron principal de Naples, où chaque année son sang se liquéfie trois fois : le 1er samedi de mai, le 19 septembre, le 16 décembre.

S Seine, prêtre à seize ans, fondateur d’un monastère qui portera son nom, jusqu’à la Révolution. 

S Théodore, évêque à Cantorbury, originaire de Tarse, gloire de l’époque, surnommé “le philosophe”, organisateur de l’église d’Angleterre, favorisant les écoles et le chant grégorien.

Ste Maria de Cervelló, espagnole de l’ordre de Sainte-Marie de la Merci, surnommée “Marie du Secours”, pour les grâces qu’elle obtient. 

Alonso de Orozco, espagnol, ermite de Saint-Augustin, prédicateur officiel de la cour, mort plus que nonagénaire, canonisé en 2002.

Apparition de Notre-Dame de La Salette

S Charles Hyon Song-mun, catéchiste coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

Ste Émilie de Rodat (Amélie), fondatrice de la congrégation de la Sainte Famille de Villefranche-de-Rouergue, pour l’éducation et la scolarisation des enfants pauvres.

Bses Martyres de la Révolution espagnole de 1936 et béatifiées en 2001 :

Francisca Cualladó Baixauli (*1890), couturière laïque engagée dans les œuvres, près de Valencia ;

María de la Encarnación de la Yglesia de Varo (María de Jesús, *1891), religieuse des Ecoles Pies, et deux anciennes élèves de l'école : María Dolores et Consuelo Aguiar-Mella Díaz (nées en Uruguay en 1897 et 1898), à Madrid.

20

S Eustache, général romain, avec son épouse Théopiste et leurs enfants Agapet et Théopistus,  dont l’histoire assez rocambolesque fut très célèbre.

Bx Thomas Johnson, chartreux martyr à Londres.

B Francisco de Posadas, dominicain espagnol, mystique.

Jean-Charles Cornay, poitevin, missionnaire au Tonkin et martyr, taillé en pièces et décapité, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Ss Laurent Han I-hyong, Pierre Nam Kyong-mun, Thérèse Kim Im-i, Susanne U Sur-im, Agathe Yi Kan-nan (17 ans), Catherine Chong Ch’or-yom, Joseph Im Ch’i-baeg, laïcs coréens martyrs, faisant partie des cent-trois martyrs fêtés en ce jour, canonisés en 1984 ; fait unique dans l'histoire du catholicisme, l’Église en Corée naquit sur l’initiative d’un diplomate laïc.

Ss Jean Pak Hu-jae, Marie Pak Kun-a-gi Hui-sun, Barbara Kwon-hui, Barbara Yi Chong-hui (15 ans), Marie Yi Yon-hui, Agnès Kim Hyo-ju, laïques coréens torturés et décapités, canonisés en 1984

S André Kim Taegon, prêtre coréen martyr, canonisé en 1984.

Ss Paul Chong Ha-sang, Augustin Yu Chin-Gil, martyrs coréens, canonisés en 1984.

S José Maria de Yermo y Parres (1851-1904), prêtre mexicain, fondateur des Servantes du Sacré-Cœur et des pauvres, béatifié en 1992, canonisé en 2000.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936, béatifiés en 2007 :

Santiago Vega Ponce (Pedro, *1902) et Cristobal Iturriaga-Echevarría Irazola (*1915), profès dominicains dans les Asturies ; 

Teresa Cejudo Redondo de Caballero (*1890), laïque tertiaire salésienne, près de Cordoue.

Bse Maria Teresa de Saint Joseph (Anna Maria Tauscher van den Bosch, 1855-1938), de père et grand -père pasteurs luthériens, fondatrice hollandaise de la congrégation des Sœurs Carmélites du Divin Cœur de Jésus, béatifiée en 2006.

21

S Jonas, prophète.

S Matthieu, apôtre et évangéliste, évangélisateur de l’Ethiopie.

Ss François Jaccard, de Haute-Savoie, missionnaire en Indochine, et Thomas Trân Van Thiên, martyrs en Annam, étranglés, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

Ss Laurent Imbert, évêque, Pierre Maubant et Jacques Chastan, prêtres, missionnaires en Corée, martyrs canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     - béatifiés en 2001 :

Vicente Pelufo Orts (*1868), prêtre diocésain, et les deux laïques Manuel Torró García (*1902) et Vicente Galbis Gironés (*1910), près de Valencia ;

     - béatifiés en 2007 :

José María Azurmendi Mugarza (*1870), prêtre des Frères Mineurs Franciscains, près de Badajoz ;

Jacinto Martínez Ayuela (*1882) et Nicolás de Mier Francisco (*1903), prêtres augustins à Cuenca ; ainsi que le profès augustin Diego Hompanera París (*1915), à Málaga.

22

S , évêque à Coutances et Briovère pendant quarante ans.

S Lorenzo Maurizio Belvisotti (Ignazio da Santhià), capucin piémontais, canonisé en 2002.

Voir aussi: Ignace de Santhià

B Joseph Marchandon, curé en Creuse, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     - béatifié en 1995 :

 Carlos Navarro Miquel (C. de la Vierge de l’Abandon, *1911), prêtre des Ecoles Pies, près de Valencia ;

     - béatifiés en 2001 :

Vicente Sicluna Hernández (*1859) et Germán Gozalvo Andreu (*1903), ce dernier martyrisé deux mois après son ordination, tous deux prêtres diocésains près de Valencia ;

Josefina Moscardó Montalvá (*1888) et María Purificación Vidal Pastor (*1892), deux vierges laïques près de Valencia ;

     - béatifiés en 2007 :

des Frères Mineurs Franciscains, près de Badajoz : Félix Echevarría Gorostiaga (*1893), Francisco Carlés González (*1894), Luis Echevarría Gorostiaga (*1895), prêtres ; Antonio Sáez de Ibarra López (*1914), clerc ; Miguel Zarragùa Iturrízaga (*1870) et Simón Miguel Rodríguez (*1912), profès ; 

des Salésiens près de Madrid : Esteban Cobo Sanz (*1905), clerc, et son jeune frère Federico (*1919), aspirant qui n’avait pas même dix-sept ans et sera donc le plus jeune martyr de toute cette période.

23

Ss Zacharie et Elisabeth, parents de saint Jean-Baptiste.

S Lin, pape (65-76), successeur de saint Pierre, martyr, nommé au Canon de la Messe.

Ste Thècle, jeune fille convertie par saint Paul à Iconium, ermite, morte nonagénaire.

B William Way, martyr en Angleterre.

Bse Emilie Tavernier, veuve canadienne à l’origine des Sœurs de la Providence, pour s’occuper des plus pauvres, béatifiée en 2001.

Lire aussi: Émilie Tavernier

Bx. Jules-Nicolas Rèche (Frère Arnould), lorrain, frère des Écoles Chrétiennes, d’une grande science, excellent éducateur et professeur des jeunes, béatifié en 1987. Inhumé à Reims, cimetière du Nord.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936, béatifiés en 2001 :

Vicente Ballester Far (*1888), prêtre diocésain près d’Alicante ;

Sofía Ximénez y Ximénez del Río (*1876), mère de famille espagnole, sa sœur  Purificación Ximénez y Ximénez (P. de-Saint-Joseph, *1871) et sa bru María-Josefa del Río Mesa (María-Josefa de Ste Sophie, *1895), des Sœurs Carmélites de la Charité réfugiées chez elle, près de Valencia.

Bse Maria Jablonska (Bernardyna, 1878-1940), polonaise, co-fondatrice avec le bienheureux Albert Chmielowski, des Sœurs albertines, tertiaires franciscaines servantes des pauvres, béatifiée en  1997. 

B Józef Stanek (1916-1944), prêtre pallottin polonais, pendu par les nazis à Varsovie, béatifié en 1999.

S Pio da Pietrelcina (Francesco Forgione, 1887-1968), capucin à San Giovanni Rotondo, premier prêtre stigmatisé de l’Eglise, mystique, béatifié en 1999, canonisé en 2002.

24

S Loup, évêque à Lyon après avoir été anachorète.

Bx William Spenser, prêtre, et Robert Hardesty (qui l’avait hébergé), martyrs anglais, tous deux pendus.

S Antonio González, dominicain espagnol martyr au Japon, béatifié en 1981 et canonisé en 1987, fêté avec saint Laurent Ruiz le 28 septembre.

B Anton Martin Slomsek, évêque slovène à Maribor, béatifié en 1999.

Bse Janina Matylda Gabriel Rawski (Colomba, 1858-1926), polonaise née en Ukraine, abbesse bénédictine à Leopoli, fondatrice à Rome des Bénédictines de la Charité, béatifiée en 1993.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     - béatifiés en 2001, martyrisés près de Valencia : 

deux prêtres diocésains : José María Ferrándiz Hernández (*1879) et Pascual Ferrer Botella (*1894) ;

la vierge laïque Encarnación Gil Valls (*1888) ;

le laïque José Ramón Ferragud Girbés (*1887), père de famille de huit enfants ;

     - béatifiés en 2007 :

     des Trinitaires, à Cuenca :

Luis de Erdoiza Zamalloa (L. de St.Michel-des-Saints, *1891), Melchor Rodríguez Villastrigo (M. de l'Esprit-Saint, *1899) et Santiago Arriaga Arrien (S. de Jesús, * 1903), prêtres ;

Juan Francisco Joya Corralero (J. de la Vierge-du-Castellar, *1898), profès ; 

     des Salésiens, à Málaga :

Manuel Gómez Contioso (*1877) et Antonio Pancorbo López (*1896), prêtres ;

Esteban García y García (*1901) et Rafael Rodríguez Mesa (*1913), profès.

25

S Cléophas, un des deux compagnons auxquels apparut Jésus ressuscité à Emmaüs.

B Hermann, bénédictin à Reichenau, tout perclus d’où son surnom de “Contractus”, mais d’une grande science, mathématicien, excellent historien, théoricien et compositeur de musique, auteur de l’Alma Redemptoris Mater et du Salve Regina.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     - béatifiés en 1989, des Passionistes :

     près de Ciudad Real :

José María Bengoa Aranguren (Juan Pedro de Saint-Antoine, *1890), prêtre, et Pedro Leoz Portillo (Pablo María de Saint-Joseph, *1882), profès; 

     près de Toledo :

Pedro Largo Redondo (P. du Cœur de Jésus, *1907), prêtre, avec Felix Ugalde Irurzun (F. des Cinq Plaies, *1915), clerc, et Benito Solana Ruiz (B. de la Vierge de Villar, *1882), profès ;

     - béatifié en 1995 :

Jésus Hita Miranda (*1909), profès marianiste près de Ciudad Real ;

     - béatifiés en 2001 :

Julio Esteve Flors (Buenaventura de Puzol, *1897), prêtre Capucin, près de Valencia ;

Josep Maria Vidal Segú (*1912), prêtre, et Ráfael Pardo Molina (*1899), profès, tous deux Dominicains près de Tarragona ;

     - béatifiés en 2007 :

Juan Agustín Codera Marqués (*1883), profès, et Tomás Gil de la Cal (*1898), postulant, tous deux Salésiens à Madrid.

26

Ss Côme et Damien, martyrs en Cilicie, médecins “anargyres”, du grec an  et arguron parce qu'ils ne demandaient pas d'argent pour leurs prestations, mais seulement de se convertir et de suivre le Christ ; inscrits au Canon Romain, patrons des médecins.

Ss Cyprien et Justine, martyrs en Asie Mineure, mais très contestés : lui, un mage converti, martyrisé avec la vierge Justine.

Ss Sébastien Nam I-gwan, Ignace Kim Che-jun, Charles Cho Shin-ch’ol, Colombe Kim Hyo-im, Madeleine Pak Pong-son, Perpétue Hong Jum-ju, Julitte Kim, Agathe Chon Kyong-hyob, Madeleine Ho Kye-im, ainsi que Lucie Kim, Catherine Yi et sa fille Madeleine Cho, laïcs coréens martyrs, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

Ste Marie Victoire Thérèse Couderc, deuxième de dix enfants, fondatrice des Religieuses de Notre-Dame de la Retraite du Cénacle, pour les retraites, en souvenir des apôtres au cénacle. 

Vous pouvez aussi lire: Marie Thérèse Couderc.

B Gaspar Stanggassinger, rédemptoriste allemand, deuxième de seize enfants, éducateur et professeur, béatifié en 1988.

B Luigi Tezza (1841-1923), camillien italien, orphelin de père à neuf ans, et dont la mère devint plus tard visitandine, fondateur de la congrégation des Filles de Saint-Camille ; il réconcilia avec Rome la communauté camillienne de Lima ; béatifié en 2001.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

     - béatifiées en 1995 :

Joséfa Romero Clariana (Maria du Calvaire, *1871) et Teresa Rosat Balasch (Amparo, *1873),k des Sœurs de la Doctrine Chrétienne, près de Valencia ;

     - béatifiés en 2001 :

Manuel Legua Martí (León María de Alaquás, *1875), prêtre des Capucins Amigoniens à Madrid ;

Amalia Abad Casasempere de Maestre (*1897) et María Jordá Botella (*1905), laïques engagées dans l'Action Catholique, près de Alicante ;

     - béatifié en 2007 :

Antonio Cid Rodríguez (*1890), profès salésien à Bilbao.

27

S Marc, peut-être le Jean-Marc des Actes des Apôtres, évêque à Byblos.

S Elzéar (Eléazar) de Sabran et Bse Delphine, très jeunes époux près de la montagne du Lubéron, tertiaires franciscains ; ils ne consommèrent jamais leur mariage ; Delphine est commémorée le 26 novembre. 

S Vincent de Paul, jeune berger, prêtre à dix-neuf ans, fondateur de la Compagnie des Prêtres de la Mission qui s'établirent au prieuré Saint-Lazare ("Lazaristes"), et des Filles de la Charité, avec ste Louise de Marillac; patron de toutes les oeuvres charitables.

B Jean-Baptiste Laborie du Vivier, chanoine à Mâcon, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 : 

     - béatifiés en 2001 :

José Fenollosa Alcayna (*1903), chanoine près de Valencia ; 

Crescencia Valls Espí (*1863) et Hermínia Martínez Amigó de Martínez (*1887), laïques près de Valencia ; 

     - béatifiées en 2007

María Carme (*1895), María Rosa (*1900), et María Magdalena Fradera Ferragutcasas (*1902), trois sœurs de sang et toutes trois Missionnaires du Cœur de Marie, près de Girona.

28

S Exupère, évêque à Toulouse, très estimé de saint Jérôme, organisateur de la résistance de sa ville aux Vandales.

S Fauste de Riez, peut-être anglais, abbé à Lérins, puis évêque à Riez, auteur de nombreux traités, dont un contre les ariens, où il montre que le Saint Esprit est Dieu, consubstantiel au Père et au Fils.

S Wenceslas, élevé par sa grand-mère, sainte Ludmila (cf.16 septembre), assassiné  traitreusement par son frère Boleslas ; patron de la république Tchèque.

S Simón de Rojas (Roxas), trinitaire espagnol, très dévôt au mystère de l’Incarnation ; canonisé en 1988.

Bx Jean Shozaburo, Mancius Ichizayémon, Michel Tayémon Kinoshi, Laurent Hachizo, Pierre Terai Kuhioye et Thomas Térai Kahioyé, martyrs japonais à Nagasaki, ermites de Saint-Augustin ou tertiaires de l’ordre, décapités, dépecés, brûlés.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 : 

     - béatifié en 1992 :

Francesc Xavier Ponsa Casallach (*1916), profès de l'Ordre de Saint-Jean-de-Dieu, près de Barcelone ;

     - béatifiés en 2001 :

Santiago Mestre Iborra (S. de Rafelbuñol, *1909), prêtre capucin, et Mariano Climent Sanchis (Fidel de Puzol, *1856), profès capucin, près de Valencia ; 

Maria Fenollosa Alcaina (Francisca Javier de Rafelbuñol, *1901), des Sœurs Capucines Tertiaires de la Sainte Famille, près de Valencia ; 

Josep Tarrats Comaposada (*1878), profès jésuite à Barcelona ; 

     -  béatifiés en 2007 :

Josep Casas Ros (*1916), séminariste près de Barcelona ; 

Josep Casas Juliá (Joaquím de Saint Joseph, *1915), profès des Carmes Déchaux près de Barcelona, cousin du précédent.

B Mykyta Budka (1877-1949), évêque à Lviv, mort au goulag en Kazakhstan, martyr béatifié en 2001.

29

Ss Archanges Michel, Gabriel, Raphael.

B Richard Rolle, ermite en Angleterre, célèbre mystique.

B Charles de Blois, duc de Bretagne, lettré et musicien, auteur d’une Vie de saint Yves, qui avait habité le Penthièvre, domaine de son épouse ; il mourut à la bataille d’Auray.

S Jean de Dukla , franciscain (bernardin) polonais, patron de la Pologne, canonisé en 1997.

Ss Lorenzo Ruiz, premier martyr des Philippines, père de famille, martyr au Japon, béatifié en 1981 et canonisé en 1987, fêté le 28 septembre, avec les pères dominicains Miguel de Aozaraza (basque espagnol), Guillaume Courtet (français), Vincent Shiwozuka de la Croix (japonais), et un laïc japonais lépreux, Lazare de Kyoto ; ce dernier avait apostasié durant quelques heures puis s’était repenti.

S René Goupil, médecin, martyr au Canada chez les Hurons, fêté le 19 octobre avec saint Isaac Jogues et ses Compagnons.

Bx martyrs espagnols de la Révolution en 1936 :

     - béatifiés en 2001 : 

les Jésuites près de Valencia :

Pau Bori Puig (*1864) et Darío Hernández Morató (*1880), prêtres, et le profès Vicente Sales Genovés (*1881) ;

Francesc de Paula Castelló Aleu (*1914), jeune laïque à Lleida ;

     - béatifiés en 2007 :

José Villanova Tormo (*1902), prêtre, et les deux clercs Virgilio Edreira Mosquera (*1909) et son frère Francisco (*1914), tous trois salésiens à Madrid.

B Luigi Monza (1898-1954), prêtre italien, fondateur d’un cercle récréatif “Nostra Famiglia” pour occuper les jeunes (chœur, théâtre, études, sport), béatifié en 2006.

30

S Grégoire l’Illuminateur, apôtre de l’Arménie, appelé romain  et catholicos  pour sa soumission à l’exarque de Césarée, donc au pape ; longtemps ses descendants eurent la dignité de catholicos.

S Jérôme de Stridon, dalmate ; il laissa la littérature profane pour ne s’occuper que de la Bible, qu’il traduisit en latin, la "Vulgate" ; sa verve lui valut des ennemis ; il mourut à Bethléem, où il dirigeait deux familles religieuses d’hommes et de femmes ; il est l'un des quatre grands docteurs de l'Eglise, avec les saints Ambroise, Augustin et Grégoire le Grand.

B Conrad d’Urach, abbé cistercien à Villers-en-Brabant, à Clairvaux puis à Cîteaux, cardinal-évêque, chargé de la croisade contre les albigeois et de la sixième croisade ; il soutint les dominicains, pour favoriser la réforme de l’Eglise.

S François de Borja, arrière-petit-fils du pape Alexandre Borgia, fils d'un évêque, bâtard du roi Ferdinand, Grand d'Espagne, marié par Charles-Quint à dix-neuf ans, père de huit enfants ; jésuite, troisième général de l’ordre, qu'il réforma et réorganisa.

B Jean-Nicolas Cordier, jésuite, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

B Frédéric Albert, curé à Lanzo pendant trente-deux ans, ami de s.Giovanni Bosco, resté fidèle à Pie IX, fondateur des religieuses Vincentiennes de Marie Immaculée (Albertines) et  promu à l’évêché de Pinerolo, qu’il refusa ; il fit une chute mortelle des échafaudages où il était en train de repeindre la voûte d’une chapelle ; béatifié en 1984.

    

pour toute suggestion ou demande d'informations