SANCTORAL

JUIN

 
JUIN

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

 

 

 

 

Jours

Saints du jour

1

S Justin, philosophe palestinien converti à la vue du courage des martyrs, auteur de deux  Apologies  et du  Dialogue avec Tryphon, dénoncé, torturé et décapité ; avec lui, d’autres martyrs : Chariton, Charitus, Evelpistus, Iérax, Pœon et Liberianus.

Lire aussi: Justin de Rome

S Conrad (Cuno), martyr à Trèves, où il venait d’avoir été nommé évêque.

B John Storey, juriste anglais, martyrisé à Tyburn.

Bx Alfonso Navarrete, dominicain, Ferdinando de Saint-Joseph de Ayala, augustin, prêtres espagnols et Leo Tanaka, tertiaire jésuite, martyrs décapités à Nagasaki.

B Jean-Baptiste Vernoy de Montjournal, chanoine à Moulins, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

B Giovanni Battista Scalabrini (1839-1905), évêque à Piacenza, fondateur des missionnaires de Saint-Charles-Borromée, pour les émigrés en Amérique, béatifié en 1997.

Lire aussi: Jean-Baptiste Scalabrini

S Annibale Maria di Francia (1851-1927), prêtre à Messine, initiateur de la congrégation des Rogationnistes du Cœur de Jésus, pour l’apostolat de la jeunesse et les vocations ;  il fit connaître sainte Véronique Giuliani et surtout protégea Mélanie Calvat, béatifié en 1990.

2

Ss Pothin, évêque à Lyon, Vetius Epagatus, Macarius, Silvius, Primus, Ulpius, Vitalis, Comminus, October, Philomenus, Geminus, deux Iulia, Albina, Grata, deux Æmilia, Potamia, deux Pompeia, Rodana, Quarta, Materna, Helpis, Blandine, Attale de Pergame, Sanctus (diacre), Biblis, Alexandre (médecin phrygien), Asclibiades, Maturus (néophyte), Ponticus (garçon de quinze ans), Istus, Aristeus, Cornelius, Zosimus, Titus, Iulius, Zoticus, Apollonius, Geminianus, Ausona, Iamnica, Domna, Iusta, Trophima, Antonia, martyrs ; Pothin avait plus de quatre-vingt dix ans ; Blandine, une jeune esclave, exhortait les autres à tenir bon, après qu’une dizaine ait apostasié.

VOIR : Martyrs de Lyon

Ss Marcellin et Pierre, un prêtre et un exorciste, martyrs romains décapités, nommés au Canon romain de la messe.

S Eugène I, pape (654-657), adversaire du monothélisme.

S Sadoc, dominicain envoyé par saint Dominique en Hongrie puis en Pologne, égorgé avec ses confrères à Sandomir par les Tartares ; la veille au soir, le lecteur du martyrologe lut des mots écrits en lettres d’or : A Sandomir, la passion de quarante-neuf martyrs ;  ils chantèrent jusqu’au dernier souffle le Salve Regina.

S Daminh Ninh, martyr tonkinois laïc, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre. 

B Joseph Kugler (Eustachius), des Frères Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu, à Regensburg, béatifié en 2009.

3

Ste Clotilde, épouse de Clovis ; elle souffrit plus de ses enfants que de son mari ; elle est fêtée en France le 4 juin.

S Conus de Teggiano, moine à Sainte-Marie de Cadossa, très vite consommé en sainteté.

B Francis Ingleby, prêtre anglais, martyrisé à York.

S Juan Grande Román el Pecador, espagnol, des Frères hospitaliers de Saint-Jean-de Dieu, très actif, mystique, canonisé en 1996.

Lire aussi:  Juan Grande Romano

B Charles-René Collas du Bignon, sulpicien, supérieur du petit séminaire à Bourges, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Ss Achileo Kiwanuka, Adolofu Mukasa Ludigo, Ambrosio Kibuka, Anatoli Kiriggwajjo, Bruno Serunkuma, Gyavira Musoke, Karoli Lwanga, Kizito (le plus jeune), Lukka Banabakintu, Mbaga Tuzinde, Mugagga Lubowa, Mukasa Kiriwawanvou, Yakobo Buzabaliawo, jeunes garçons de l’Ouganda (entre quatorze et trente ans), martyrisés pour avoir résisté aux instincts dépravés du roi ; Charles, brûlé à petit feu avec les autres, est le patron de toute la jeunesse africaine. Dix autres martyrs, plus âgés, sont aussi mentionnés à d’autres dates.

B Giuseppe Oddi (Diego de Vallinfreda, 1839-1919), franciscain romain, thaumaturge, béatifié en 1999.

S Jean XXIII (1881-1963), pape (1958-1963), qui convoqua le Concile Vatican II, béatifié en 2000. Canonisé le 27 avril 2014, par le Pape François.

4

S Quirin, évêque à Siszeck et martyr.

Ste Clotilde, épouse de Clovis ; elle souffrit plus de ses enfants que de son mari ; elle est fêtée en France le 4 juin.

Lire aussi: Clotilde de France

S Francesco Caracciolo, fondateur d’une famille religieuse à Naples, très dévôt de l’Eucharistie.

Filippo Smaldone (1848-1923), napolitain qui consacra bonne partie de son activité aux enfants sourds-muets (congrégation des Salésiennes des Sacrés-Cœurs) ; il fonda aussi la Ligue eucharistique des prêtres adorateurs et des Dames adoratrices ; béatifié en 1996, canonisé en 2006.

B Antoni Zawistowski (1882-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

5

Ss Boniface (Winfrid, Winfrith), oblat bénédictin à Exeter, apôtre de la Germanie, évêque à Mayence, martyrisé en Frise avec d’autres compagnons : l’évêque Eoban, Adelarius, les prêtres Vintrungus et Gualterius, les diacres Amundus, Sevibaldus et Bosa, les moines Vaccarus,  Gundecarus, Ellurus et Atevulfus.

Lire aussi:  Boniface de Mayence

B Sanche, originaire d’Albi, emmené captif en Espagne et martyrisé à Cordoue.

S Fernando du Portugal, prince royal dont la mère refusa d’avorter malgré les conseils de son entourage ; par humilité, il refusa le titre de Grand Maître des Chevaliers d’Aviz et celui de Cardinal ; parti en expédition contre les Maures d’Afrique du Nord, fait prisonnier, il eut des visites d’amis, et de la Sainte Vierge, de s. Michel et de s. Jean ; à sa mort, il fut suspendu par les pieds aux remparts.

Lire aussi: Ferdinand de Portugal

B Adam Arakawa, catéchiste, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

6

S Claude, abbé dans le Jura puis évêque à Besançon (ou l’inverse).

Lire aussi: Claude de Besançon

S Norbert, fondateur à Prémontré d’une communauté de chanoines réguliers placés sous la Règle de s. Augustin, évêque à Magdebourg.

B William Greenwood, chartreux à Londres, martyr.

S Marcellin Joseph Benoît Champagnat, benjamin de dix enfants, fondateur des Petits Frères de Marie (Frères maristes), pour l’éducation des jeunes gens, canonisé en 1999 ; sa devise était “Tout à Jésus par Marie, tout à Marie pour Jésus”.

Lire aussi: Marcellin Champagnat

S Rafael Guízar Valencia (1878-1938), évêque à Veracruz, trois fois exilé à cause de la persécution, grand propagateur de la dévotion au Sacré-Cœur, béatifié en 1995, canonisé en 2006.

B Józef Wojciech Guz (Innocenty, 1890-1940), franciscain polonais martyr à Sachsenhausen, béatifié en 1999.

7

Ss Pierre, Wallabonsus, Sabinien, Wistremundus, Habentius, Jérémie, moines martyrs à Cordoue.

Bse Ana García Manzanas (Ana de Saint-Barthélemy), bergère espagnole, mystique, carmélite confidente de sainte Thérèse d’Avila, une des seize qui vint implanter la réforme en France, morte à Anvers.

B Antonio Maria Gianelli, évêque à Bobbio, fondateur des Missionnaires de Saint-Alphonse-de-Liguori, et des Sœurs de Santa-Maria-dell'Orto, pour l'éducation des filles et le soin des malades.

Bse Sophie-Thérèse de Soubiran La Louvière (Marie-Thérèse), de Castelnaudary, fondatrice de la Société de Marie-Auxiliatrice, pour les jeunes citadines pauvres et les grands malades ; supplantée et même renvoyée par une intrigante, elle fut quand même réhabilitée un an après sa mort.

Lire aussi:  Marie-Thérèse Soubiran

8

S Maximin, un des compagnons présumés de sainte Marie-Madeleine lors de sa venue en Provence, identifié  avec l'aveugle-né (cf. Jn 9), et même premier évêque à Aix.

S Médard, évêque à Saint-Quentin puis à Noyon, thaumaturge, il envoya sainte Radegonde fonder le monastère de Sainte-Croix à Poitiers.

Lire aussi: Médard de Noyon

B John Davy, diacre chartreux à Londres, martyr.

B Jacques Berthieu, jésuite français, martyr à Madagascar.

Bse Maria du Sacré Cœur Droste zu Vischering, religieuse allemande du Bon Pasteur, supérieure à Porto, propagatrice de la dévotion au Sacré-Cœur.

Ste Mariam Thresia Chiramel Mankidiyan (1873-1926), vierge indienne, fondatrice des Sœurs de la Sainte-Famille, béatifiée en 2000.

B Giovanni Medda (Nicola da Gesturi, 1882-1958), humble capucin sarde, thaumaturge béatifié en 1999.

Notre Dame du Dimanche - Pèlerinage dans le midi de la France.

9

S Ephrem, de Syrie (d'où son nom de "Syrien”), surnommé "la lyre du Saint-Esprit" pour ses nombreux ouvrages, diacre ; chantre incomparable de la maternité virginale de Marie,  son influence sur la liturgie byzantine et syriaque fut très grande.

B Robert Salt, chartreux martyr à Londres, emprisonné et mort de faim.

B José de Anchieta, missionnaire espagnol chez les Indiens du Brésil, qu’il défendit ardemment, béatifié en 1980.

B Joseph Imbert, jésuite, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bse Anna Maria Giannetti Taigi, romaine, épouse durement traitée et mère de sept enfants, mystique.

Luigi Boccardo (1861-1936), du diocèse de Turin, vicaire de son propre frère (B Giovanni Maria Boccardo, cf. 30 décembre), zélé pour la formation des jeunes prêtres, l’organisation des Pauvres Filles de saint Gaetan (fondées par son frère) et l’aide aux aveugles, béatifié en 2007.

10

S Landry, évêque à Paris, fondateur du premier hôpital parisien, l'Hôtel-Dieu.

S Evremond, né à Bayeux, fondateur, en accord avec son épouse, de monastères dont celui de Fontenay-Louvet où il devint abbé.

Bse Olive, vierge à Palerme, ravie à Tunis par les Sarrasins et là torturée à mort ; patronne secondaire de Palerme, elle est aussi tenue en vénération à Carthage par les musulmans.

B Giovanni Dominici, dominicain florentin, légèrement bègue et devenu excellent orateur, cardinal, légat en Bohême et en Hongrie pour contrer l’hérésie hussite.

Bx Thomas Green et Walter Pierson, chartreux anglais, martyrs à Londres.

Edward Joannes Maria Poppe (1890-1924), prêtre belge, apôtre d’une grande campagne d’évangélisation fondée sur l’Eucharistie, béatifié en 1999.

11

S Barnabé, chypriote, lapidé à Chypre ; en 488 on découvrit son corps et, sur sa poitrine, l'Evangile de saint Matthieu en grec ; il a le titre d'apôtre et est nommé au Canon Romain.

S Juan González de Castrillo de Saint-Facond (c.à.d. de Sahagun), augustin espagnol, qui ne pouvait dire la messe en moins de deux heures parce qu’il voyait le Christ en gloire ; patron de Salamanque (qu’il avait pacifiée) et du Pérou.

François Dubois, religieux Capucin, sous le nom de Père Joseph, ex-custode, et gardien du couvent de Pont-à-Mousson. P. Joseph fut d'abord enseveli dans une prison de Nancy, et ensuite envoyé à Rochefort pour être de là jeté sur des plages lointaines et sauvages. On l'embarqua sur le navire “Les Deux Associés”. Il mourut sur les Pontons de Rochefort.

Ste María Rosa Francisca Molas y Vallvé, espagnole, fondatrice des Sœurs de Notre-Dame de la Consolation, canonisée en 1988.

Ste Paola Frassinetti, de Gênes, fondatrice de l’Institut de Sainte-Dorothée, pour l’éducation des filles, canonisée en 1984.

Bse Maria Schininá (du Sacré Cœur de Jésus, 1844-1910), sicilienne, fondatrice des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus, pour les orphelines, les personnes âgées, les malades et détenus, béatifiée en 1990.

B Shoukrallah Maloyan (Ignatios, 1869-1915), turc, évêque à Mardine et martyr, béatifié en  2001.

Lire aussi:  Ignace Maloyan

12

S Baslide, martyr romain.

S Léon III, pape (795-816) : à l'instigation de Charlemagne, il établit les bases d'une collaboration de type nouveau : à l'Église le pouvoir spirituel, aux princes le pouvoir temporel avec mission de protéger l'Église ; à Noël 800, il couronna Charlemagne empereur d'Occident.

B Guido de Cortone, devenu franciscain après avoir hébergé s. François d’Assise.

S Gaspare Bertoni, prêtre de Vérone, fondateur de la Congrégation des Saints Stigmates de Notre Seigneur Jésus Christ, notamment pour la formation des jeunes ; canonisé en 1989.

B Lorenzo Salvi (Lorenzo-Maria de Saint-François-Xavier), passioniste italien, apôtre de la dévotion à l’Enfant Jésus, béatifié en 1989.

Bse Mercedes Molina Ayala (Mercedes de Jésus), religieuse en Equateur où elle s’occupa d’orphelins, d’enfants abandonnés et des Indiens Jibaros, fondatrice des Sœurs Marianites, au service des plus déshérités, béatifiée en 1985.

Bse Maria Barba (Maria Candida de l’Eucharistie, 1884-1949), carmélite à Ragusa, béatifiée en 2004.

13

S Aventin, ermite en Haute-Garonne, en bonne entente avec les ours ; des arabes l’assassinèrent ; son corps fut signalé par un taureau.

B Gérard, frère de saint Bernard et son bras droit à Clairvaux.

S Antonio de Padoue, portugais baptisé “Fernando de Bulhões”, franciscain et remarquable prédicateur, canonisé un an après sa mort (comme il l’avait prédit), Docteur de l'Église ; c'est le Portugal qui propagea sa dévotion partout où allaient ses navires : marins, naufragés, prisonniers. “Saint Antoine de Padoue, rendez ce qui n'est pas  à vous !” : même saint François de Sales constatait son efficacité.

Lire aussi: Antoine de Padoue

Bse Marianna Biernacka (1888-1943), mère polonaise martyre en Biélorussie, béatifiée en 1999.

14

S Élisée, prophète, à la tombe duquel frémissent les démons ; son nom signifie “Dieu est salut”.

Méthode le Confesseur, sicilien, fervent adversaire des iconoclastes ; patriarche de Constantinople, il institua la fête de l'orthodoxie, en l'honneur des icônes, toujours célébrée aujourd'hui dans les Églises d'Orient.

Richard de Saint-Vanne, abbé bénédictin à Saint-Vanne, ancien élève de Gerbert (futur Sylvestre II) à Reims.

Bse Castora Gabrielli, fille du comte de Gubbio, sœur d’évêque, épouse d’un juriste assez virulent ; veuve, elle fut tertiaire franciscaine.

15

S Amos, prophète.

S Landelin, un ancien brigand d’Artois, converti, abbé à Lobbes.

S Bernard de Menthon, fondateur de l’hospice du Grand-Saint-Bernard, patron des alpinistes.

Lire aussi :  Bernard de Menthon

Bx Thomas Scryven, chartreux à Londres, Peter Snow, prêtre à York et son compagnon Ralph Grimston, martyrs anglais.

Ste Germaine Cousin, pauvre bergère à Pibrac, maltraitée, mystique, morte à vingt-deux ans.

B Luigi Maria Palazzolo, de Bergame, fondateur des Petites Sœurs des Pauvres et des Frères de la Sainte Famille.

Bse Albertina Berkenbrock (1919-1931), jeune brésilienne martyre de sa pureté, béatifiée en 2007.

Clemente Vismara (1897-1988), prêtre italien de l’Institut Pontifical pour les Missions Etrangères, qui travailla en Birmanie pendant soixante-cinq ans ; le b. Jean-Paul II l’avait appelé le “patriarche de Birmanie”; béatifié en 2011.

16

Ss Ferréol et Ferjeux, prêtre et diacre, venus d’Orient à Lyon, envoyés par s. Irénée pour apostoliser la Séquanie, martyrs à Besançon dont ils sont les patrons principaux.

Ss Cyr et Julitte, martyrs à Tarse ; Cyr, enfant de trois ans, fut assommé juste avant que sa maman fût décapitée.

S Aurélien, évêque à Arles, légat du pape pour la Gaule, second archevêque de Gaule après celui de Lyon, fondateur d’un monastère d'hommes et un de femmes, d'après les règles de s. Benoît et de s. Césaire, son prédécesseur ;  il prescrivit que tous les moines apprissent à lire ; il eut pour successeur s. Virgile (cf. 5 mars).

S Vorle de Marcenay ; prêtre; un jour qu’il célébrait, il éteignit à distance l’incendie d’une maison où était resté seul un enfant.

Ste Lutgarde d’Aywiers, cistercienne à Aywières, devenue aveugle, une des premières mystiques à qui le Christ ait révélé son Sacré-Cœur.

Lire aussi: Lutgarde d'Aywiers

B Thomas Reding, chartreux à Londres, martyr.

B Antoine Auriel (dit Constant), vicaire dans le Lot, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bse Anna Maria Katherina  Scherer (Maria Theresia), supérieure des Sœurs de la Charité de la Sainte Croix à Ingenbohl, béatifiée en 1995.

17

S Avit, abbé à Micy.

Stes. Teresa et Sancha, filles du roi du Portugal ; l’une restaura un monastère à Lorvão et y devint cistercienne ; l’autre fonda à Celas un monastère de recluses, où elle mourut..

B Paolo Burali d'Arezzo, prêtre théatin, évêque à Plaisance puis à Naples ; il travailla à la conversion des Juifs, des hérétiques et des esclaves musulmans.

B Philippe Papon, curé dans l’Allier, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

B Joseph-Marie Cassant (1878-1903), cistercien, novice à seize ans, mort prématurément de tuberculose, béatifié en 2004.

18

Ss Marc et Marcellin, martyrs romains, vénérés avec saint Tranquillin.

S Amand, évêque à Bordeaux ; il baptisa s. Paulin (de Nole), avec qui il correspondit.

Ste Elisabeth de Schönau, mystique rhénane, amie de sainte Hildegarde.

Bse Osanna Andreasi de Mantoue, tertiaire dominicaine et mystique ; elle s'entendit dire dans son cœur à six ans : "Enfant, la vie et la mort consistent à aimer Dieu" ; une statue de la Sainte Vierge qui s’anima, lui enseigna la lecture, le latin, l’écriture.

S Grégoire Barbarigo, vénitien, évêque à Bergame puis à Padoue, cardinal, il se consacra aussi au rapprochement de l'Église latine et des Églises d'Orient.

19

Ss Gervais et Protais, martyrs à Milan.

S Dié, évêque à Nevers, retiré à Jointures où naquit un monastère qui devint Saint-Dié.

S Hildegrin, frère de s. Ludger, évêque à Châlons-en-Champagne, retiré à Werden, considéré comme le premier évêque à Halberstadt.

S Romuald, réformateur de la vie monastique, en particulier à Camaldoli (Camaldules), où la règle bénédictine s'inspire aussi du monachisme érémitique de type oriental.

B Odon, évêque à Cambrai et fondateur de l’abbaye Saint-Martin à Tournai.

Ste Julienne Falconieri, nièce de Alexis, un des fondateurs des Servites, elle-même tertiaire de cet ordre, et supérieure des Mantellate,  branche féminine.

Bse Elena Aiello (1895-1961), fondatrice italienne des Sœurs Minimes de la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ, béatifiée en 2011.

20

S Méthode d’Olympe, évêque à Olympe puis à Tyr de Phénicie, grand écrivain.

S Gobain (Goban), irlandais, venu en Gaule où son église devint Saint-Gobain, là où des barbares l’assassinèrent.

S Bain, moine à Fontenelle, évêque à Thérouanne, puis abbé à Fontenelle. 

Bse Margareta Ebner, dominicaine mystique à Medingen (Bavière), béatifiée en 1979 (plus exactement, son culte fut confirmé à cette date).

Bx Dermot O’Hurley, évêque à Cashel, martyr.

Bse Margaret Ball, veuve irlandaise emprisonnée à soixante-dix ans, martyre.

Bx Francisco Pacheco, Balthasar de Torres et Juan Bautista Zola, jésuites martyrs au Japon, avec Pierre Rinsei, Vincent Kaun, Jean Kisaku, Paul Kinsuke, Michel Tozo et Gaspar Sadamatsu.

Bx Thomas Whitebread, William Harcourt, John Fenwich, John Gavan, Anthony Turner, jésuites anglais, martyrs à Tyburn.

21

S Alban (Aubain), martyr à Mayence, patron de Namur.

S Méen (Méven), moine gallois venu en Armorique ; l’abbaye de Saint-Méen fut célèbre.

S Leufroy, abbé fondateur à La Croix-Saint-Ouen.

S Raoul, évêque à Bourges, le premier qui eut le titre de patriarche des Aquitaines et des Narbonnaises ; il encouragea la communion quotidienne.

Lire aussi : Raoul de Bourges

B Tommaso Corsini de Orvieto, des Servites de Marie, mystique.

S Luigi Gonzaga, page de plusieurs cours, jésuite à Rome ;  il contracta la peste après avoir porté un malade trouvé dans la rue et mourut à 23 ans ; patron de la jeunesse chrétienne.

John Rigby, laïc anglais martyr ; en s’entendant condamner à mort, il dit : “Je n’ai pas eu de meilleure nouvelle depuis ma naissance”, et à son  bourreau : “Je te pardonne de bon cœur”; pendu, il fut éviscéré encore vivant.

B Jacques Morelle-Dupas, vicaire en Charente, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

S José Isabel Flores Varela (1866-1927), prêtre mexicain martyr, dénoncé par un camarade et égorgé ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

22

S Alban, laïc en Grande-Bretagne et martyr, qui avait pris l’habit d’un missionnaire poursuivi.

S Eusèbe de Samosate, martyrisé en recevant sur la tête une grosse brique jetée par une femme arienne, à qui il pardonna avant d’expirer.    

S Paulin de Nole, né à Bordeaux de famille romaine, baptisé à trente-huit ans,  évêque à Nole.

B Innocent V, pape (1276), dominicain et évêque à Lyon, d’esprit conciliateur.

S John Fisher, évêque à Rochester et chancelier de l'Université de Cambridge où il invita Érasme ; il refusa de se séparer du pape lors du schisme de Henri VIII et fut décapité.

23

Ste Edeltrude, reine anglaise, sœur des trois saintes Sexburge, Ethelburge et Withburge,  supérieure fondatrice à Ely ; on retrouva son corps intact onze ans après sa mort ; on l’invoque contre les maux de gorge et les maladies du cou, car elle souffrit d’un abcès à la gorge.

Bse Marie d'Oignies, mystique belge ; son mari soignait avec elle les lépreux et lui permit de se retirer à Oignies.

S Thomas Garnet, jésuite anglais martyr à Tyburn.

S Giuseppe Cafasso, prêtre à Turin, maître à penser de saint Jean Bosco.

Lire aussi: Joseph Cafasso.

Bse Santina Cimatti (Maria Raffaela, 1881-1945), des Religieuses hospitalières de la Miséricorde, dont le  dévouement pendant la guerre lui a valu le nom d’ ”Ange des malades”, béatifiée en 1996.

24

S Jean Baptiste, précurseur et cousin du Seigneur ; on fête aujourd’hui sa naissance, et son martyre le 29 août.

S Gohard, évêque à Nantes, martyrisé lors d'une incursion de Normands, avec une foule de clercs, moines et fidèles réfugiés avec lui dans la cathédrale.

Bse Raingarde, veuve auvergnate, moniale cellérière à Marcigny ; de ses huit enfants, un fut évêque à Lyon, quatre abbés bénédictins (dont Pierre le Vénérable à Cluny) ; et deux petites-filles la rejoignirent à Marcigny.

Bse Anastasia García Zavala (Maria Guadalupe, 1878-1963), vierge mexicaine, active dans la fondation des Servantes de Sainte-Marguerite-Marie et des Pauvres, béatifiée en 2004.

B Maksymilian Binkiewicz (1908-1942), prêtre polonais déporté et mort à Dachau, béatifié en 1999.

25

Ste Lucie, romaine, épouse d’un païen, Aucée, qui demanda à être décapité avec elle ; il y eut d’autres compagnons : Antoine, Irénée, Théodore, Denis, Apollonius, Apamius, Pronicus, Coteus, Orion, Papicus, Satyre, Victor.

S Prosper d’Aquitaine, laïc apparemment, ferme opposant du pélagianisme et partisan de saint Augustin ; il semblerait bien distinct du saint Prosper ci-dessous.

S Maxime, évêque à Turin, dont il est patron mineur, écrivain prolixe.

S Salomon, roi de Bretagne très brillant ; on pourrait contester sa sainteté : il assassina au pied de l’autel son rival pour lui en prendre la couronne, mais il “expia” en aidant les monastères ; plus tard les Francs le mirent à mort après lui avoir crevé les yeux.

S Guillaume de Verceil, pèlerin de Compostelle à quatorze ans, ermite sur le Monte Vergine et fondateur d’un ordre érémitique affilié à l’ordre bénédictin.

Lire encore: Guillaume de Verceil.

Bse Dorotea de Montau, mère polonaise de neuf enfants ; son mari était aussi pieux que capricieux; veuve, elle se mortifia encore plus et fut recluse à Marienwerder ; elle avait une réelle soif de l’Eucharistie, qu’on ne lui accordait pas suffisamment.

Bse Marie Lhuillier, des Hospitalières de la Miséricorde, martyre durant la Révolution française.

26

Ss Jean et Paul, deux frères martyrs à Rome, nommés au Canon Romain.

S Maixent, abbé dans le Poitou ; il arrêta d’un miracle l’avance des Wisigoths ariens; son monastère deviendra Saint-Maixent, et école militaire en 1874.

S Pélage, adolescent de treize ans martyr à Cordoue par estrapade ; les bourreaux l’achevèrent en le découpant au couteau.

S Anthelme, prieur de la Grande Chartreuse, premier général de l'Ordre, évêque à Belley.

B Raymond Petiniaud de Jourgnac, vicaire général à Limoges, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bses Marie-Madeleine Fontaine, Marie-Françoise Lanel, Thérèse-Madeleine Fantou, Jeanne Gérard, des Filles de la Charité, guillotinées à Cambrai.

B Giacinto Longhin (Andrea de Campodarsego, 1863-1936), capucin, évêque à Trévise, très actif pour les réfugiés, les prisonniers et tous les ouvriers, béatifié en 2002.

Bx Andrii Ischak (*1887), Mykola Konrad (*1876), prêtres, et Volodymyr Ivanovych Pryima (*1906), maître de chant, ukrainiens martyrs en 1941, béatifiés en 2001.

B Khalil al-Haddad (Ya’qub de Ghazir, 1875-1954), prêtre libanais franciscain, extrêmement actif et charitable, fondateur des Sœurs Franciscaines de la Croix du Liban, béatifié en 2008.

S Josemaría Escrivá de Balaguer Albás (1902-1975), prêtre espagnol, fondateur de l’Opus Dei, béatifié en 1992, canonisé en 2002.

27

Notre-Dame du Perpétuel Secours.

S Paul, évêque à Constantinople, exilé et étranglé à cause des ariens.

S Cyrille, évêque à Alexandrie, assez énergique contre les novatiens et les juifs, et plus encore contre l’erreur de Nestorius ; docteur de l’Eglise.

S Léon II, pape (681-683), sicilien, connaisseur de la musique et du grec ; il ratifia le 6e concile œcuménique de Constantinople (contre le monothélisme).

Bse Marguerite Bays, couturière, tertiaire franciscaine et mystique près de Fribourg en Suisse, béatifiée en 1995.

Bse Louise-Thérèse de Montaignac de Chauvance, consacrée au Sacré-Cœur, fondatrice des Oblates du Sacré-Cœur, pour le ressourcement des femmes voulant témoigner dans leur vie quotidienne, béatifiée en 1990.

Bx. Nicolas Charnetsky et 24 compagnons martyrisés et 25 martyrs d'Ukraine (1919-1973)

28

S Irénée de Lyon, évêque, disciple de saint Polycarpe ; son ouvrage "Contre les Hérésies" combat les erreurs gnostiques ; il est très cité par le Concile Vatican II. (Audio)

S Paul I, pape (757-767) : successeur de son frère Etienne II, il en continua la politique d’amitié avec Pépin le Bref, contre les Lombards et contre Bysance.

S John Southworth, jésuite anglais, martyrisé à Tyburn.

Ste Vincenza (Caterina) Gerosa, fondatrice de l’Institut de Marie-Enfant (Sœurs de la Charité), avec sainte Bartolomea Capitanio.

Stepan (Severian) Baranyk (*1889-1941), prêtre martyr ukrainien de l’Ordre de Saint-Josaphat, mutilé en prison vers la fin de ce mois, béatifié en 2001 .

Bse Maria Pia Mastena (Teresa Maria) (1881-1951), italienne, fondatrice des Religieuses de la Sainte-Face, béatifiée en 2005.

29

Ss Pierre et Paul, apôtres, le premier crucifié la tête en bas, l’autre décapité.

B Raymond Lulli, espagnol qui, de courtisan mondain devint un apôtre du salut des Arabes ; il ne cessa de voyager et d’écrire ; blessé à mort par un jet de pierres, il mourut martyr en vue de sa Majorque natale.

B Ivan (Yakym) Sen’kiv’skyi (*1896-1941), prêtre martyr ukrainien de l’Ordre de Saint-Josaphat, ébouillanté en prison, béatifié en 2001 .

30

S Martial, originaire de Palestine, évêque à Limoges, un des sept évangélisateurs envoyés de Rome en Gaule; ayant fondé les Églises dans tout le sud de la Gaule, il mourut "ne cessant de regretter d'avoir si peu fait".

S Thibaud, des comtes de Champagne, ermite dans une forêt de Luxembourg puis près de Vangadizza ; prêtre camaldule ; patron des charbonniers.

S Ladislas I de Hongrie ; il développa le christianisme en Croatie et fonda l'évêché de Zagreb.

B Janvier Marie Sarnelli, (Gennaro 1702-1744) rédemptoriste napolitain, dédié au salut des malades et des prostituées, béatifié en 1996.

B Zynovii Kovalyk (1903-1941), prêtre ukrainien rédemptoriste, martyr: crucifié sur l'un des murs de la prison. Béatifié par Jean-Paul II en 2001.

B Basil Vsevolod Velychkovs’kyi (1903-1973), rédemptoriste, évêque ukrainien martyr : il fut deux fois emprisonné, put venir à Rome et mourut en exil au Canada, béatifié en 2001.

    

pour toute suggestion ou demande d'informations