SANCTORAL

MAI

 
MAI

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

 

 

 

 

Jours

Saints du jour 

1

S Jérémie, prophète, lapidé et enterré à Taphnès.

S Joseph Artisan, fête instituée pour “christianiser” la fête du travail.

S Andéol, sous-diacre de  Smyrne, martyrisé à Bergoïate, aujourd’hui Bourg-St-Andéol (Viviers).

S Amatre, évêque à Auxerre ; il s’était consacré avec son épouse dès leur mariage.

Bse Mafalda  de Portugal, fille de Sanche Ier, réformatrice cistercienne ; le pape annula son mariage pour cause de parenté.

S Pellegrino Laziosi, italien, des Servites de Marie à Sienne, guéri par le Christ d’un cancer aux jambes, d’où l’invocation qu’on lui fait en cas de douleurs crurales.

S. Pie V, pape (1566-1572), berger, dominicain, évêque à Sutri, inquisiteur pour les États romains ; il fit publier le Catéchisme Romain voulu par le Concile de Trente ; c’est grâce à son appel qu’une ligue chrétienne remporta sur les Turcs à Lepanto (1571), la victoire qui fut à l’origine de la fête du Rosaire ; il est fêté le 30 avril.

Ss Augustin Schoeffler, lorrain, et Jean-Louis Bonnard, lyonnais, des Missions Etrangères de Paris, martyrs décapités au Tonkin, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre avec tous leurs compagnons ; Jean-Louis, vingt-huit ans, venait d’avoir baptisé vingt-cinq enfants.

S. Riccardo Pampuri (1897-1930), dixième de onze enfants, médecin, des frères hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu ou Fatebenefratelli, canonisé en 1989.

Lire aussi: Ricardo Pampuri

2

S Athanase, évêque à Alexandrie, docteur de l’Eglise, cinq fois exilé pour son opposition à l’erreur d’Arius, un des premiers évêques non martyrs à être immédiatement vénéré comme un saint.

S Germain, écossais, baptisé par saint Germain d’Auxerre, évêque régionnaire en Germanie, Espagne, Ecosse, enfin en Normandie où il fut martyrisé.

S Antonino, dominicain et évêque à Florence ; c’est Fra Angelico qui suggéra au pape de le nommer.

B William Tirry, augustin irlandais, arrêté revêtu des ornements sacerdotaux, martyr, un des compagnons de l’archevêque Dermot O’Hurley.

José Maria Rubio y Peralta (1864-1929), jésuite espagnol, “apôtre de Madrid”, dévot du Sacré-Cœur et thaumaturge, béatifié en 1985, canonisé en 2003.

B Boleslas Strzelecki (1896-1941), prêtre polonais martyr à Auschwitz, béatifié en 1999.

3

Ss. Philippe et Jacques le Mineur, apôtres :

Philippe, de Bethsaïde en Galilée, aurait exercé en Phrygie et serait mort à Hiérapolis.

Jacques, le Mineur, originaire de Cana en Galilée, cousin de Jésus, premier évêque à Jérusalem, auteur d’une épître, fut précipité du haut de la terrasse du Temple et achevé à coup de massue.

B Stanislaw Kazimierczyk, chanoine de Latran à Cracovie, béatifié en 1993. Canonisé en 2010.

B Edoardo Giuseppe Rosaz (1830-1903), évêque à Susa, fondateur des Sœurs de Saint-François (tiers-ordre franciscain), béatifié en 1991.

Bse. Alodie Virginie Paradis (Marie-Léonie, 1840-1912), canadienne, fondatrice des Petites Sœurs de la Sainte-Famille, pour les collèges et le clergé, béatifiée en 1984.

Lire aussi: Marie-Léonie Paradis

4

Ste Pélagie, vierge martyre à Tarse, enfermée dans un bœuf d’airain chauffé à blanc (peut-être confusion avec celle d’Antioche, cf.8 octobre).

S Antoine du Rocher, abbé à Tours, puis reclus dans un rocher, d’où son nom.

Ss John Houghton, Robert Lawrence, Augustine Webster, chartreux, Richard Reynolds, brigittin, et John Haile, prêtre séculier, martyrs anglais, suppliciés à Tyburn.

B Jean-Martin Moyë, lorrain, fondateur des Sœurs de la Providence, pour l’éducation ; puis missionnaire en Chine, où il fonda la congrégation des Vierges enseignantes, mort à Trêves.

Lire aussi: Jean-Martin Moyë (PL)

5

S Maxime, évêque à Jérusalem ; condamné aux mines, il eut un œil arraché et un pied brûlé ; il mourut exilé.

S Hilaire, moine de Lérins, désigné comme évêque à Arles par une colombe.

S Avertin, diacre anglais, ermite près de Tours, invoqué contre les maux de tête.

B Benvenuto Mareni, frère lai franciscain à Recanati, mystique.

B Nunzio Sulprizio, enfant maltraité, malade, mort à dix-neuf ans, modèle donné par Léon XIII à la jeunesse ouvrière.

Bse Caterina Cittadini, jeune orpheline, fondatrice des Sœurs Ursulines de Somasque, béatifiée en 2001.

B Boleslaw Frackowiak (Grzegorz, 1911-1943), de la Société du Verbe Divin, décapité à Dresde, béatifié en 1999.

6

S Evode, premier évêque à Antioche, nommé par saint Pierre.

Pierre Nolasque, auquel remonte la fondation de l’Ordre de Notre-Dame de la Merci, avec saint Raymond de Peñafort ; il est en réalité mort la nuit de Noël.

Bx Edward Jones et Antony Middleton, prêtres anglais et martyrs, pendus à la porte de leur propre domicile.

B François de Montmorency-Laval, prêtre à Chartres à 19 ans, évêque à Québec (son séminaire deviendra l’université de Laval) ; il défendit les Indiens ; béatifié en 1980.

Lire aussi: François de Montmorency-Laval

Bse Maria Caterina Troiani (de Sainte Rose de Viterbe), clarisse italienne, fondatrice en Egypte de l’institut des Franciscaines Missionnaires du Cœur Immaculé, béatifiée en 1985.

Bse. Anna Rosa Gattorno, veuve à Gênes et fondatrice extrêmement active à Plaisance des Filles de Sainte Anne Mère de Marie Immaculée, pour les malades et la pauvre enfance, béatifiée en 2000 ; elle portait les stigmates invisibles de la passion ; à sa mort il y avait trois-cent soixante-huit maisons pour trois mille cinq cents religieuses, surtout en Amérique latine.

Bx Henrik Kaczorowski (*1888) et Kasimierz Gostynski (*1884), prêtres polonais déportés à Dachau, gazés en 1942, béatifiés en 1999.

7

Ste Flavie Domitille, nièce de Flavius Clemens, suppliciée à Terracina, à distinguer sans doute de celle mentionnée le 12 mai.

S John de Beverley, évêque à Hexham puis à York (il ordonna s. Bède), fondateur du monastère de Beverley où il mourut.

B Alberto de Bergame, époux d’une femme acariâtre, tertiaire dominicain.

Ste Rosa Venerini, fondatrice des Maîtresses Pies à Viterbe et Montefiascone, pour l’école des petites filles, canonisée en 2006.

S Agostino Roscelli (1818-1902), prêtre de Gênes, fondateur à Bobbio des Sœurs de l’Immaculée, apôtre dans les prisons et auprès des jeunes prostituées, canonisé en 2001.

Francesco Paleari (1863-1939), prêtre italien, avant-dernier de huit enfants, conseiller et collaborateur du b. Giuseppe Allamano (cf. 16 février), béatifié en 2011.

8

S Hellade, évêque à Auxerre.

Apparition de saint Michel Archange au Mont Gargan (492).

S Jean, évêque à Chalon-sur-Saône.

S Arsène, ermite égyptien à Scété, dont les cils étaient brûlés par les larmes.

S Gibrien, prêtre irlandais venu près de Châlons-en-Champagne avec tous ses frères et sœurs : Trésain, Hélain, Germain, Veran (Vrain), Abran (Evrain), Petran, Franche, Promptia, Possenne.

S Boniface IV, pape (607-615), qui fit la dédicace du Panthéon à Rome.

S Benoît II, pape (683-685) ; il dut attendre un an la confirmation de Constantinople pour gouverner l’Eglise ; l’empereur Constantin IV supprima justement cette obligation : il connaissait bien Benoît, au point de lui donner ses deux fils à adopter ; ce pape avait particulièrement cultivé le chant, apprentissage, selon lui, de ce que font les saints au ciel.

Bse. Catherine Symon de Longprey (Marie-Catherine de Saint-Augustin), religieuse normande des Hospitalières de la Miséricorde, active au Canada, béatifiée en 1989.

Bse. Franziska Ulrika Nisch (1882-1913), des sœurs de la Charité de la Sainte Croix à Baden-Baden, cuisinière et mystique, béatifiée en 1987.

B Emilio Camino Noval (1877-1936),  prêtre augustin espagnol, martyr de la Révolution, béatifié en 2007.

B Jan Eugeniusz (Antonin) Bajewski (1915-1941), franciscain polonais d’origine lithuanienne, mort à Auschwitz, béatifié en 1999.

9

S Isaïe, prophète, martyrisé scié en deux.

S Hermas, frère du pape Pie Ier, romain, esclave chrétien affranchi, auteur du "Pasteur", qui dépeint la première chrétienté de Rome ; à moins qu’il soit le frère mentionné par s. Paul aux Romains (Ro 16:14).

Pacôme, abbé en Egypte, fondateur d’une congrégation de neuf monastères, dont la règle, la première règle monastique, servira de base à la vie cénobitique.

B Benincasa, des Servites de Marie, à Montepulciano.

Bse Caroline Gerhardinger (Marie-Thérèse de Jésus), allemande, fondatrice des Pauvres Sœurs Scholastiques de Notre-Dame, pour l'éducation chrétienne des jeunes filles, béatifiée en 1985.

B Stefan Grelewski (1899-1941), prêtre polonais, déporté et mort à Dachau, béatifié en 1999 ; son jeune frère, prêtre aussi, y sera pendu l’année suivante.

S George Preca (1880-1962), prêtre à Malte, fondateur de la Société de la Doctrine Chrétienne, béatifié en 2001 et canonisé en 2007.

10

S Job, prophète.

Ste Solange, vierge et martyre près de Bourges, patronne du Berry.

Bse Béatrice d’Este, bénédictine puis solitaire près de Padoue, morte à vingt ans. 

S. Jean d'Avila, patron du clergé espagnol et apôtre de l'Andalousie ; ami de saint Ignace, de sainte Thérèse, il a été un précurseur en matière de réforme comme en d'autres domaines spirituels et le concile de Trente a adopté des décisions qu'il avait préconisées longtemps auparavant ; il a laissé un traité spirituel “Audi Filia”; ses idées “avancées” lui valurent les geôles de l’Inquisition.

B Ivan Merz (1896-1928), premier laïc bosniaque béatifié, en 2003.

B Enrico Rebuschini (1860-1938), de l’ordre Camillien, ordonné prêtre par Mgr Sarto, futur Pie X, actif à Vérone et Crémone, béatifié en 1997.

11

S Mamert, évêque à Vienne, le premier qui préconisa les Litanies, trois jours avant l’Ascension, pour détourner des calamités imminentes.

S Mayeul, provençal, prêtre à Mâcon, abbé à Cluny pour seconder l'impotent abbé Aymard, mort en allant, sur la demande de Hugues Capet, réformer le monastère de Saint-Denis ; il avait refusé l’évêché de Besançon.

Bx John Rochester et James Walworth , chartreux de Londres, pendus.

Francesco de Girolamo, jésuite italien, envoyé en mission dans les Pouilles, puis comme prédicateur à Naples.

B Ignazio de Laconi, capucin à Cagliari.

B. Zeferino Namuncurá, jeune laïc des tribus indiennes araucanes, émule de saint Dominique Savio.

12

S Pancrace, jeune garçon venu d’Orient avec son oncle, saint Denis (fêté le même jour),  décapité à quatorze ans à Rome.

S Epiphane, évêque à Salamine, érudit dans les langues et les Saintes Écritures ; il est patron de l’île de Chypre, avec s. Barnabé.

Lire aussi: Epiphane de Salamine

S Modoald, oncle de sainte Gertrude de Nivelle, évêque à Trèves.

Ste Rictrude, basque, retirée à Marchiennes quand elle fut veuve.

S Germain, évêque à Constantinople ; il reprit fermement l’empereur iconoclaste ; il dut abdiquer, presque centenaire.

Bse. Imelda Lambertini, bolognaise, “Fleur de la sainte eucharistie”, morte à treize ans dans le monastère dominicain.

Ste. Jeanne de Portugal, fille du roi Alphonse V, dominicaine, patronne de Aveiro.

Bse Catherine de Cardone, napolitaine, appelée à la cour d’Espagne pour l’éducation du prince : n’en pouvant rien tirer, elle alla se cacher dans une grotte d’un monastère de carmes.

13

S Jean le Silentiaire, évêque à Colonia, puis retiré à Jérusalem, mort à 104 ans ; il savait garder le silence pendant des périodes entières.

Gil de Santarem, d’abord égaré dans la magie noire et la nécromancie, puis dominicain, provincial du Portugal, mystique.

André-Hubert Fournet, prêtre dans la Vienne, d’abord curé “tranquille” puis très zélé pendant la Révolution, parfois au péril de sa vie ; fondateur, avec la Bse Elisabeth Bichier des Ages, de la congrégation des Filles de la Croix, pour l'enseignement et les soins des malades.

Notre-Dame de Fatima

14

Matthias, apôtre mort à Jérusalem (ou en Éthiopie ?), dont les reliques seraient à Trêves, représenté avec hallebarde ou épée, et parfois même transpercé par celles-ci par allusion à son martyre.

S Boniface, intendant débauché d’une riche romaine, venu à Tarse où, converti, il subit le martyre.

Bse Julienne de Norwich, mystique anglaise, recluse dès l’âge de treize ans.

Ste Anne Thérèse Guérin (Théodora), française, fondatrice aux Etats-Unis de la Congrégation des Sœurs de la Providence, béatifiée en 1998, canonisée en 2006.

Bse Maria Domenica Mazzarello, fondatrice piémontaise de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, œuvre très liée à celle de s. Jean Bosco.

15

S Manços, esclave, martyr à Evora.

S Isidore, cultivateur madrilène, qu’on vit aidé dans son travail par deux anges ; retrouvé intact au début du XVIIe s., son corps fut à l’origine de la guérison miraculeuse du roi Philippe III ; trois ans après, Isidore sera le premier laïc canonisé par procédure officielle ; il est patron des cultivateurs et de la ville de Madrid.

S. Michel Garicoïts, basque, fondateur des prêtres du Sacré-Cœur de Bétharram.

Lire aussi: Michel Garicoïts - PL

16

S Possidius, évêque à Calame, ville de Numidie. Disciple de saint Augustin. On ignore la date exacte de son décès.

S Ubaldo, évêque à Gubbio où il réforma le chapître et résista à Frédéric Barberousse.

S. Simon Stock, carme anglais, favorisé d’une très fameuse vision de la Sainte Vierge.

S. André Bobola, jésuite polonais, horriblement torturé en Lituanie, et dont le corps fut retrouvé intact quarante-cinq ans plus tard.

B Michal Wozniak (1875-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

17

Pascal Baylon, franciscain espagnol ; il fit tant de miracles que s. Robert Bellarmin, lors du procès de canonisation, dira qu'on n'avait jamais rien vu de pareil ; il mourut le jour de la Pentecôte, au moment de l'élévation, le jour de ses 52 ans ; son amour pour l’Eucharistie en a fait le patron des Congrès Eucharistiques.

Lire aussi : Pascal Baylon

Ste Giulia Salzano (1846-1929), fondatrice des Sœurs catéchistes du Sacré-Cœur et dont la devise était: “A la plus grande gloire du Cœur de Jésus”, béatifiée en 2003. Canonisée en 2010.

Bse Antonia Mesina (1919-1935), jeune fille sarde, très attachée à l’Eucharistie, à l’Action Catholique, martyre de la virginité ; son assassin se convertit et reçut les sacrements avant son exécution en 1937 ; béatifiée en 1987.

B Ivan Ziatyk (1899-1952), prêtre rédemptoriste polonais, martyrisé au goulag de Oserlag, mort un Vendredi Saint (donc probablement plutôt en avril ?), béatifié en 2001.

18

S Venant (Venance), martyr de quinze ans, mal connu, honoré à Camerino.

Théodote et sept vierges, martyrs à Ancyre ; il avait recueilli les reliques des vierges Thécuse, Alexandra, Claudia, Faina, Euphrasia, Matrone et Julitte, et fut décapité.

S Jean Ier, pape (523-536) ; suite aux travaux de Denys le Petit il fixa la date de Pâques, prépara le travail de saint Grégoire le Grand pour le chant liturgique, affirma la primauté romaine en couronnant l'empereur Justin à Bysance, ce qui lui valut l’emprisonnement à son retour en Italie, par le roi arien, et il mourut d’épuisement dans sa geôle.

S Eric IX, surnommé le Législateur, roi de Suède ; il contribua à l’évangélisation des suédois et des norvégiens, et fut martyrisé au sortir d’une messe ; patron de la Suède jusqu’au XVIe siècle.

B Guillaume de Naurose, ermite de Saint-Augustin près de Toulouse.

Felice de Cantalice, frère convers capucin après avoir échappé miraculeusement à un accident, quêteur, ami de saint Filippo Neri ; il mourut en voyant la Vierge Marie.

Bse Blandina Merten (Maria Magdalena, 1883-1918), ursuline allemande, béatifiée en 1987.

Bx Stanislaw Kubski (*1876), prêtre diocésain, et Jan Martin Oprzadek (*1884), franciscain, martyrs polonais gazés l’un à Dachau l’autre à Hartheim en 1942 et béatifiés en 1999.

19

S Urbain Ier, pape (222-230), qu’il ne faut pas confondre avec un saint Urbain évêque à la même époque et vénéré le 25 mai.

S Dunstan, évêque à Cantorbury, artiste, harpiste, auteur du Kyrie, Rex Splendens (VII) ;  il travailla à la réforme de la vie de l’Eglise en Angleterre.

Ste Humilienne, mariée à seize ans, veuve à vingt-et-un, mystique à Florence.

S Célestin V, pape (1296) : il préféra abdiquer devant ses opposants.

S Yves Helory (en breton "Erwan"), avocat civil et ecclésiastique, canonisé quarante-quatre ans après sa mort ; ainsi commence la bulle de canonisation : "Le doux créateur des astres, qui, dans sa grande clémence, illumine la succession des siècles, a daigné jeter une clarté nouvelle sur ce temps où le monde vieillissant accélère son déclin vers le dernier des soirs ; le Père des lumières, Orient de l'éternelle lumière, admirable splendeur, a fait surgir de l'extrémité de l'Occident, je veux dire de la Bretagne, une étoile matinale qui ne s'éteindra pas. L'unique soleil a fait surgir un soleil reflétant dès maintenant sa propre lumière." Il est le patron des avocats et des juristes.

B Agostino Novello, sicilien d’origine espagnole, devenu augustin et, malgré lui,  grand pénitencier de la cour pontificale.

Crispino de Viterbe, capucin, quêteur pendant quarante ans ; il semait la joie et le réconfort partout où il passait ; canonisé en 1982.

B Jean-Louis (Baptiste Xavier) Loir, capucin à Lyon, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bse Maria Bernarda Bütler (Verena, 1848-1924), supérieure capucine à Altstätten, puis mission-naire en Equateur et en Colombie, où elle fonda les Franciscaines de Marie-Auxiliatrice, béatifiée en 1995, canonisée en 2008.

B Józef Czempiel (1883-1942), prêtre polonais, gazé à Dachau, béatifié en 1999.

Bse Pina Suriano (1915-1950), vierge sicilienne très active dans l’Action Catholique, béatifiée en 2004 ; deux années avant sa mort, elle s’était offerte pour la sanctification des prêtres.

Lire aussi: Pina Suriano (PL)

20

S Austregisile (Austrille), évêque à Bourges.

S Bernardin de Sienne, franciscain et prédicateur enflammé, propagateur de la dévotion au saint Nom de Jésus, d'où la représentation qu'on en fait avec les trois lettres IHS ; canonisé six ans après sa mort.

Bse Hendrina Stenmanns (1852-1903), co-fondatrice allemande des Servantes du Saint-Esprit, béatifiée en 2008.

S Arcangelo Tadini (1846-1912), prêtre italien à Brescia, très actif dans le monde ouvrier, fondateur des Sœurs ouvrières de la Sainte-Maison de Nazareth pour l’éducation des ouvrières, avec lesquelles elles travaillent dans les usines, béatifié en 1999. Canonisé le 26 avril 2009, par Benoît XVI.

Lire aussi: Arcangelo Tadini

B Luigi Talamoni (1848-1926), prêtre italien, professeur du futur Pie XI, confesseur quotidien à la cathédrale de Monza pendant cinquante ans, fondateur de la Congrégation des Sœurs Miséricordines de Saint-Gérard, béatifié en 2004.

21

B Hermann Joseph, religieux prémontré; mystique allemand.

B Jean Mopinot (fr.Léon), frère des Ecoles Chrétiennes, né à Reims, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

S Charles Eugène de Mazenod, réfugié en Italie pendant la Révolution, évêque à Marseille, fondateur des Oblats de Marie Immaculée, canonisé en 1995.

Bx Manuel Gómez González (*1877), religieux espagnol actif au Brésil, et Adilio Daronch (*1908), jeune laïc brésilien, martyrisés en 1924, béatifiés en 2007.

B Vitaliy Vladimir Bajrak {=Vayrak} (1907-1946), prêtre ukrainien de l’ordre de Saint-Josaphat, martyrisé quelques jours avant Pâques, béatifié en 2001.

22

Ste Quiterie, vierge très mal connue, martyrisée et vénérée à Aire-sur-l’Adour.

Ste Julie , vierge crucifiée en Corse, dont elle est patronne ainsi que de Livorno (VII.?).

S Loup, évêque à Limoges, désigné par Clotaire II après qu’il en eut guéri le fils.

Ste Rita de Cascia (Margherita Lotti), patronne des causes désespérées, “la sainte de l'impossible” ; elle pardonna aux assassins de son mari et obtint de Dieu la mort de ses deux fils plutôt que de les voir se venger ; enfin augustine, elle finit sa vie dans l’épreuve presque constante.

Bx. Pierre de l’Assomption, franciscain, Jean-Baptiste Machado, prêtre portugais, né dans l'île Terceira, aux Açores, Matthieu d’Arima, catéchiste, martyrs au Japon.

Bse Giuseppina Gabriela Bonino (1843-1906), guérie miraculeusement en 1876, fondatrice de l’Institut de la Sainte Famille de Nazareth, pour les orphelines, les malades et les personnes âgées ; béatifiée en 1995.

23

S Didier, évêque à Langres, victime du pillage de Langres par les Vandales, invoqué comme protecteur et garant des serments, et contre les catastrophes.

S Guillaume de Rochester, boulanger, assassiné par l’orphelin qu’il avait adopté.

S Giambattista de’ Rossi, gênois, prêtre à Rome, apôtre et catéchiste des petites gens : cochers, paysans, bergers, malades et prisonniers ; il mourut si pauvre, que l'hospice dut payer ses funérailles.

Lire encore: Jean-Baptiste de Rossi

Apparition de Notre-Dame du Laus.

Bx Wincenty Matuszewski (*1869) et Józef Kurzawa (*1910), prêtres polonais assassinés par la Gestapo en 1940, béatifiés en 1999.

24

Ss. Donatien et Rogatien, frères, l'un baptisé et l'autre catéchumène, martyrs à Nantes.

Vincent de Lérins, auteur du fameux "Commonitorium", dans lequel il définit la vraie Foi : universalité, antiquité et unanimité des croyances ; son idée de "développement" du dogme fut reprise par le Concile Vatican I.

B Jean de Prado, franciscain espagnol, missionnaire au Maroc, où le sultan le condammna au martyre par le feu.

B Louis-Zéphyrin Moreau (1824-1901), évêque à Saint-Hyacinthe au Canada, “évêque du Sacré-Cœur”, fondateur de la première association ouvrière canadienne, l’Union Saint-Joseph, et d’un institut de Sœurs de Saint-Joseph pour l’instruction des enfants, béatifié en 1987.

Lire aussi: Louis-Zéphirin Moreau (PL)

25

S Lyé (Léon), abbé à Mentenay : son prédécesseur avait fondé cette abbaye et succéda à saint Remi à Reims.

S Bède le Vénérable, bénédictin clunisien à Jarrow, auteur d'une "Histoire des Anglais", encyclopédie de 45 volumes qui lui valut le titre de Père de l'histoire anglaise.

Lire aussi:  Bède le Vénérable

S Grégoire VII, pape (1073-1085), bénédictin, réformateur de l'Eglise et illustre dans la "querelle des investitures" (cf. l’épisode de Canossa avec l’empereur Henri IV).

Ste Maria Maddalena de Pazzi, carmélite déchaussée à Florence, mystique, qui ne perdit jamais la joie dans les dures épreuves spirituelles qui la frappèrent.

Ste Madeleine-Sophie Barat, fondatrice de l’institut des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus (dont une maison est à Poitiers, où vécut Sœur Josefa Menendez).

Ss Cristobal Magallanes Jara (*1869) et Agustin Caloca Cortés (*1898), prêtres mexicains martyrs (fusillés en 1927), béatifiés en 1992, canonisés en 2000 et fêtés avec leurs Compagnons le 21 mai.

B Mikola Tsehelskyj (1896-1951), prêtre ukrainien, père de quatre enfants, mort en camp à Javas, martyr béatifié en 2001.

26

S Eleuthère, pape (174-189), le premier dont on connaisse les dates avec certitude, et le premier qu’on ait appelé “Père” (dans une lettre de s. Irénée). 

S Augustin de Cantorbury, moine à Rome, envoyé par s. Grégoire le Grand évangéliser en Angleterre, fêté le 27 mai.

Filippo Neri, prêtre romain, toujours joyeux (“le saltimbanque de Dieu”) et débordant d'imagination, mystique, fondateur de l’Oratoire ; son procès de canonisation débuta deux mois après sa mort.

Ste Marie Anne de Jésus Paredès y Florès, “le lys de Quito”, recluse, première sainte de l’Equateur, où elle a été proclamée héroïne nationale. 

27

S Restitut, martyr près de Rome.

S Brunon, évêque à Würtzburg, cousin de Conrad II, constructeur d’églises et de la cathédrale, mort sous la maison qui s’écroula sur lui.

Ss Edmond Duke, Richard Hill, John Hogg et Richard Holiday, prêtres martyrs à Durham.

28

S Germain de Paris, illustrissime évêque ; fondateur de l’abbaye qui s’appela ensuite Saint-Germain-des-Prés, ami de s. Fortunat qui en écrivit la vie ; il combattit la luxure, la superstition et l’esclavage.

B Lanfranc, de Pavie, prieur au Bec, fondateur d’abbayes à Caen, archevêque à Canterbury.

Apparition de Notre-Dame à Arras, lors d’une épidémie du mal des ardents  (1105).

Bx Thomas Ford, John Shert, Robert Johnson, prêtres, pendus à Tyburn, et Margareta Pole, mère de famille anglaise, décapitée, martyrs à Londres.

Bse Maria-Bartolomea Bagnesi, tertiaire dominicaine à Florence, mystique.

B Wladyslaw Demski (1884-1940), prêtre polonais, mort en camp à Sachsenhausen, béatifié en 1999.

B Antoni Julian Nowowiejski (1858-1941), évêque à Plock, déporté à Dzialdowo où il mourut d’épuisement, béatifié en 1999.

29

S Maximin, évêque à Trèves, poitevin d’origine ; il reçut s. Athanase durant son exil.

S André de Chio, martyr à Constantinople pour avoir refusé d’adhérer à l’islamisme.

B Richard Thirkeld, prêtre anglais martyr, pendu à York.

B Joseph Gérard (1831-1914), français, missionnaire des oblats de Marie Immaculée au Lesotho, surnommé “père des miracles” (Ramehlolo), béatifié en 1988.

Bse Julia Maria Ledochowska (Urszula, 1865-1939), ursuline polonaise, sœur de Marie-Thérèse (elle aussi béatifiée), fondatrice des Ursulines du Sacré-Cœur de Jésus agonisant, béatifiée en 1983 et canonisée en 2003.

30

Ss Gabin et Crispule, martyrs à Porto Torrès.

S Hubert de Liège, évêque à Maastricht-Liège ; rendu patron des chasseurs pour les besoins de leur cause : en réalité on l’a invoqué contre la rage, donc pour soigner les chiens, et aider les chasseurs.

S Ferdinand III, roi de Castille et de Léon, neveu de Blanche de Castille par sa mère, libérateur de l’Espagne du joug islamique.

Ste Jeanne d'Arc, chargée sur une apparition de faire libérer la France ; brûlée vive à Rouen comme hérétique, elle est patronne secondaire de la France.

Ss Luke Kirby, prêtre, ainsi que les bx.William Filby, Laurent Johnson et Thomas Cottam, jésuites, martyrs à Londres.

Bx William Scott, bénédictin, et Richard Newport, prêtre, martyrs à Londres.

S Giuseppe Marello, évêque à Asti, fondateur des Oblats de Saint-Joseph, pour assister les évêques, béatifié en 1993, canonisé en 2001.

Bse Marie-Céline de la Présentation (Jeanne Germaine Castang), clarisse à dix-huit ans et morte peu après à Talence ; on l’appelle la “Sainte aux parfums” ou la “Sainte de Bordeaux” ; béatifiée en 2007.

B Otto Neururer (1881-1940), prêtre autrichien, deuxième enfant de sa famille, adversaire du nazisme, interné à Dachau puis Buchenwald, pendu (par les pieds) pour avoir baptisé un prisonnier, béatifié en 1996.

31

La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth.

Ste Camilla Battista Varano, abbesse clarisse à Camerino, mystique ; elle soutint la famille naissante des capucins. Canonisée en 2010.

Bx Robert Thorpe, prêtre, et Thomas Watkinson, laïc âgé, martyrs à York.

B Nicolas Barré, prêtre  à Paris, propagateur zélé d’Ecoles chrétiennes et fondateur des Sœurs Maîtresses de l’Enfant Jésus; conseiller du bienheureux Nicolas Roland ; béatifié en 1999.

S Giacomo Felice Amoroso de Nicosie, capucin en Sicile après avoir été éconduit pendant dix ans; modèle d’obéissance, il ne faisait rien sans permission, et demanda de mourir le 31 mai 1787, ce qui lui fut accordé ; canonisé en 2005.

B Domenico Mariano Di Nicolantonio, franciscain à Roccacasale, béatifié en 1999.

    

pour toute suggestion ou demande d'informations