SANCTORAL

AVRIL

 
AVRIL

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

 

 

 

 

 

Jours

Saints du jour

1

S Méliton de Sardes, évêque, dont l’homélie sur la Pâque, récemment reconstituée à partir de fragments, est la plus ancienne homélie connue sur le mystère pascal.

Stes Agape et Chionia et Irène (trois sœurs, dont les noms signifient amour, pureté et paix. Irène mourut le 5 avril).

Ste Marie l’Egyptienne, pécheresse convertie à Jérusalem et solitaire pendant près de cinquante ans.

Lire aussi: Marie l'Égyptienne (PL)

S. Hugues de Grenoble, évêque à Grenoble pendant un demi-siècle ; il lutta contre la simonie et le concubinage des prêtres, reçut saint Bruno auquel il donna les territoires de la Grande Chartreuse, et fut canonisé deux ans après sa mort.

Lire aussi: Hugues de Grenoble (PL)

B John Bretton, père de famille anglais, martyr pendu à York.

B Lodovico Pavoni, prêtre à Brescia, fondateur de la Congrégation des Fils de Marie Immaculée pour la formation chrétienne des jeunes les plus pauvres, béatifié en 2002.

B. Karl d’Autriche (1887-1922), empereur d’Autriche-Hongrie, qui finit ses jours en exil après la première guerre mondiale ; avec son épouse Zita ils eurent huit enfants ; béatifié en 2004.

2

S Polycarpe, martyr à Alexandrie.

S. François de Paule, calabrais, ermite à 14 ans et thaumaturge, fondateur de l’ordre des Minimes.

Lire aussi: François de Paule (PL)

Bx Diego Luis de San Vitores, jésuite, et Pedro Calungsod, catéchiste de 17 ans, martyrs sur l’île de Guam, torturés et jetés à la mer. Diego a été béatifié en 1985 et Pedro en 2000.

B Leopoldo de Gaiche, franciscain en Ombrie.

S Dominique Tuoc, dominicain tonquinois, martyr canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Elisabetta Vendramini, fondatrice à Padoue des Sœurs élisabettaines du Tiers Ordre de Saint-François.

B Francisco Coll, dominicain espagnol catalan, fondateur des Dominicaines de l’Annonciation ; injustement expulsé du couvent, il continua de prêcher le Nom du Christ dans la province ; béatifié en 1979.

Bx. Vilmos Apor (1892-1945), évêque à Györ, abattu dans son évêché où il voulut protéger des femmes menacées par les soldats russes ; béatifié en 1997.

B Mykola Tcharneckyj (1884-1959), rédemptoriste, évêque en Ukraine, martyr, béatifié en 2001.

Bse Laura Alvaredo (Marie de Saint-Joseph, 1875-1967), argentine, fondatrice des Sœurs Augustines récolettes du Cœur de Jésus pour l’assistance médicale aux pauvres, béatifiée en 1995.

Jean-Paul II, pape (1978-2005), d’origine polonaise, ancien évêque à Cracovie ; il subit un grave attentat sur la place Saint-Pierre le 13 mai 1981 ; il eut un des plus longs pontificats de l’histoire ; béatifié en 2011, il est fêté à Rome et en Pologne au 22 octobre, jour anniversaire de son intronisation.

3

S Sixte Ier, pape (119-126), romain, martyr sous Hadrien, son nom est au Canon de la Messe (à moins que ce soit celui de saint Sixte II, cf. 7 août).

Bx Conrad de Saxe et Etienne de Hongrie, franciscains martyrs en Kurdistan.

Bx Robert Middleton, jésuite, et Thurstan Hunt, prêtres anglais martyrs.

S. Luigi Scrosoppi, prêtre italien de l’Oratoire, fondateur à Udine de la Maison des délaissées, de la Maison Providence, de l’Œuvre pour les sourds-muets et des Sœurs de la Providence, canonisé en 2001.

Lire aussi: Luigi Scrosoppi (PL)

B Juan Otazua y Madariaga (de Jésus et Marie, 1895-1937), prêtre trinitaire martyr près de Jaén, béatifié en 2007.

B Piotr Edward Dankowski (1908-1942), prêtre polonais mort à Auschwitz, béatifié en 1999.

4

S Ephrem, évêque à Jérusalem et martyr.

S. Ambroise de Milan, évêque; administrateur laïc, il fut, encore catéchumène, nommé évêque ; il soumit à la pénitence l’empereur Théodose qui avait fait périr par représailles sept mille hommes à Thessalonique ; il convertit et baptisa S. Augustin ; fêté le 7 décembre, jour de sa consécration.

S. Isidore de Séville, espagnol, frère des saints Léandre, Fulgence et Florentine, successeur de son frère Léandre comme évêque à Séville, Docteur de l’Eglise, auteur encyclopédique... représenté entouré d'abeilles ou auprès d'une ruche.

S Benoît Massarari le More, d'une famille d'esclaves africains de Sicile, nommé "More" à cause de la couleur de sa peau, franciscain, supérieur bien qu’illettré, revenu à sa cuisine à la fin de son mandat.

B Giuseppe Benedetto Dusmet, abbé bénédictin, évêque à Catane et cardinal, béatifié en 1988.

Bx. Francisco Marto (1908-1919), l'un des trois voyants de Fatima, béatifié le 13 mai 2000.

B Gaetano Catanoso (1879-1963), curé à Reggio Calabria, fondateur des Sœurs de la Sainte Face et propagateur de cette dévotion, béatifié en 1997, canonisé en 2005.

Lire aussi: Gaetano Catanoso (PL)

5

Ste Irène de Thessalonique, martyre, sœur des saintes Agape et Chionia, martyrisées le 1 avril.

Ste Julienne de Cornillon, flamande, prieure des Augustines du Mont Cornillon ; elle fut à l'origine de la Fête-Dieu, mais traitée de fausse visionnaire, et chassée de son couvent.

Lire aussi: Julienne de Cornillon (PL)

S. Vincent Ferrier, dominicain espagnol qui sema l’Europe de miracles ; il se trompa un temps à propos du pape légitime lors du schisme d’occident ; mort à Vannes, il en est le patron.

Lire aussi: Vincent Ferrier (PL)

Ste Catherine Thomas, chanoinesse augustine à Palma de Maiorque ; se trouvant trop choyée, elle feignit longtemps d’être insensée : on ne l’en estima que plus.

Ste Maria Crescentia Höss, tertiaire franciscaine à Kaufbeuren, mystique ; c’est un luthérien qui lui offrit sa dot pour entrer au monastère, canonisée en 2001.

B Mariano de la Mata Aparicio (1905-1983), prêtre augustinien espagnol, actif au Brésil, mort de cancer, béatifié en 2006 ; il avait une passion pour les plantes et les fleurs.

6

S. Irénée de Sirmium, évêque et martyr. + 304.

S. Pierre de Vérone, dominicain, martyr des manichéens qu’il contrait partout.

Bse Caterina de Pallanza, prieure à Sainte-Marie du Mont.

B Zefirino Agostini, prêtre à Vérone, fondateur des Ursulines Filles de Marie Immaculée, pour l’assistance à la jeunesse, aux pauvres et aux malades, béatifié en 1998.

Bx. Michele Rua (1837-1910), un des premiers disciples de saint Jean Bosco, auquel il succéda comme général de l'ordre salésien ; il ouvrit près de trois cents nouvelles maisons.

Lire aussi: Michele Rua (PL)

Bse Pierina Morosini (1931-1957), des environs de Bergame, martyre en défendant sa virginité, béatifiée en 1987.

7

S Clotaire, à Vitry-en-Champagne.

S Gibert, abbé à Luxeuil, martyr avec ses moines lors d’une invasion de barbares.

B Hermann-Joseph, prémontré allemand à Steinfeld, mystique dès son enfance.

Bse Ursuline, vierge à Parme, chargée par Dieu d’aller trouver le pape en Avignon.

Ss Henry Walpole, jésuite, avec Alexander Rawlins, prêtre, martyrs anglais à York ; Henry fut soumis quarante fois à la torture avant l’exécution.

Bx Edward Oldcorne, prêtre, et Ralph Ashley, religieux jésuite, martyrs anglais.

S. Jean-Baptiste de la Salle, aîné de dix enfants, fondateur des Frères des Écoles Chrétiennes (première famille d'enseignants religieux non prêtres).

Bse Maria de l’Assomption Pallotta (1878-1905), franciscaine italienne, missionnaire en Chine, où on l’appela la “sainte des parfums”, à cause de l’odeur qu’on remarqua dans sa maison juste avant sa mort.

8

S Agabe, prophète, cf. Ac 11,28  et 21,10.

B Julien de Saint Augustin, franciscain espagnol, deux fois renvoyé “à cause de ses mortifications excessives”, thaumaturge.

B Marguerite Rutan (1736-1794), religieuse de la Charité de S. Vincent de Paul, supérieure à Dax, guillontinée pendant la Révolution française, pour avoir refusé de prêter serment à la Constitution. Béatifiée en 2011.

Ste. Julie Billiart, picarde, fondatrice , avec Françoise de Bourdon et le Père Joseph Varin, de l’Institut de Notre-Dame pour l'éducation chrétienne des jeunes filles ; après une neuvaine, elle guérit de sa paralysie.

B. Augusto Czartoryski, salésien, excellent religieux malgré sa mauvaise santé, béatifié en 2004.

Lire aussi: Augusto Czartoryski  (PL)

B Domingo Iturrate Zubero (du Très Saint Sacrement) (1901-1927), espagnol basque, trinitaire, à Belmonte, béatifié en 1983.

9

S Maxime, évêque à Alexandrie.

Ste Casilde, fille du roi de Tolède ; catéchumène, elle portait à manger aux prisonniers victimes de la persécution de son père ; ce dernier l’épia : les pains se changèrent en roses ; elle se retira près du lac Saint-Vincent de Burgos où elle guérit d’un mal incurable, se fit baptiser et vécut solitaire. 

S Ubaldo Adimari, chef gibelin à Florence, puis Servite de Marie au Monte Senario.

Bx Tommaso de Tolentino, Giacomo de Padoue, Piero de Sienne, prêtres, et Démétrius de Géorgie, frère convers,  franciscains martyrs en Inde.

Bse Marguerite Rutan, supérieure des Filles de la Charité à Dax, guillotinée, béatifiée le 19 juin 2011.

Lire encore: Marguerite Rutan

Bse Katarzyna Faron (Celestyna, 1913-1944), polonaise des Petites Servantes de l’Immaculée Conception, martyre à Auschwitz, béatifiée en 1999.

Bse Lindalva Justo de Oliveira (1953-1993), religieuse brésilienne des Sœurs de Charité, poignardée par un homme tombé amoureux d'elle, parce que celle-ci se refusait à lui.

10

S Palladius, évêque à Auxerre ; il établit que les chanoines recevraient cent sols de la main de l’évêque, le jour de la fête de saint Germain.

S Macaire, arménien, évêque à Antioche ; il quitta son siège par humilité et commença un long pèlerinage jusqu’en Flandre, où il mourut de la peste à Gand.

S Fulbert, ami de Gerbert, évêque à Chartres, maître de réputation internationale, poète, musicien, hagiographe ; il avait une grande dévotion pour la Sainte Vierge.

B Antonio Neyrot, piémontais, dominicain à Florence ; prisonnier à Tunis, où il renia sa foi, mais se repentit, fut arrêté, torturé et exécuté le Jeudi Saint 1460 ; racheté par des marchands génois, son corps fut enterré à Gênes, puis transféré à Rivoli, sa ville natale.

S Michel des Saints “l’extatique” (29 sept.1591-1625), trinitaire catalonais, qui eut de spectaculaires extases et mourut à 33 ans et six mois, à peu près comme le Christ.

Ste. Maddalena de Canossa, fondatrice à Vérone d’un double Institut des Fils et des Filles de la Charité, pour les malades et la catéchèse ; Napoléon, qui la vit, l’appela “un ange”, canonisée en 1988.

B Piotr Zukowski (Bonifacy, 1913-1942), franciscain polonais, martyr à Dachau, béatifié en 1999.

11

Ste Godeberte, vierge près de Noyon.

S Stanislas, évêque à Cracovie, martyrisé par le roi Boleslas, à qui il avait dû faire des remontrances et qui, repenti, se retira dans un monastère bénédictin ; patron de la Pologne et du diocèse de Cracovie.

Bse Sancha, princesse portugaise, cistercienne, fondatrice de plusieurs monastères dont celui de Celas (non loin de Coimbra), où elle est décédée.

B George Gervase, bénédictin anglais, martyr à Londres.

Ste. Gemma Galgani (1878-1903), stigmatisée italienne.

Bse Elena Guerra (1835-1914), grande dévote du Saint-Esprit (et qui influença le pape Léon XIII), fondatrice des Oblates du Saint-Esprit.

B Felilks Ducki (Symforian, 1888-1942), franciscain polonais massacré à Auschwitz, béatifié en 1999.

12

S Jules Ier, pape (337-352), grand protecteur de saint Athanase dans le combat anti-arianiste.

S Victor, martyr à Braga.

S Sabas le Goth, martyr en Gothie (Roumanie) à trente-huit ans.

B Laurent, prêtre jéronimien portugais.

Ste. Juana Fernandez Solar (Teresa de Jesus de Los Andes, 1900-1920), novice carmélite chilienne, mystique, canonisée en 1993.

S. Giuseppe Moscati (1880-1927), médecin et savant napolitain ; il dénonça les abus préjudiciables aux malades et se préoccupa des étudiants en médecine ; il communiait chaque matin ; canonisé en 1987.

David Uribe Velasco (1888-1927), prêtre et martyr mexicain, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai ; il avait refusé d’être un évêque schismatique.

13

S Romain, évêque à Metz, du temps où Clovis s’empara de la ville.

S Herménégilde, fils du roi arien d’Espagne, qui le fit mourir pour sa foi catholique ; il est patron de Séville.

S. Martin I, pape (649-656) : ayant condamné l'hérésie monothélite, il fut exilé en Crimée où il mourut de ses souffrances ; il est le dernier des papes martyrs.

Bse Ide de Boulogne, du sang de Charlemagne, épouse du Comte de Boulogne Eustache II, descendant de Charles le Chauve ; ses trois fils furent : Eustache III, comte de Boulogne, Godefroi de Bouillon et Baudoin, tous deux rois de Jérusalem après la croisade ; une de ses filles épousa l’empereur Henri IV.

S Caradoc, gallois, harpiste du roi, moine puis ermite dans l’île de Barry.

Bse Ide de Louvain, mystique stigmatisée.

Bse Margherita de Città-del-Castello, aveugle de naissance, abandonnée, enfin tertiaire dominicaine, mystique.

Bx Franck Dickenson, Milo Gerard, John Lockwood et Edward Catheric, prêtres anglais martyrs ; John avait quatre-vingt sept ans.

B Jean-Bernard (Scubilion) Rousseau, frère des Ecoles Chrétiennes, martyrisé en une île de l’Océan Indien.

Serafino Morazzone, prêtre de Milan, béatifié en 2011.

S Sabas Reyes Salazar (1883-1927), prêtre mexicain martyr ; dans son apostolat auprès des jeunes, il se servait beaucoup de la musique; il fonda les Sœurs Clarisses du Sacré-Cœur et fut martyrisé un Mercredi Saint, après avoir été torturé pendant trois jours et brûlé, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

Bse Isabel Calduch Rovira (1882-1937), clarisse espagnole, martyre près de Castellón, béatifiée en 2001.

14

Lambert, évêque à Lyon ; il avait fui la cour de Clotaire III pour l’abbaye de Fontenelle, où il succéda à l’abbé saint Wandrille.

S Bénezet (Benoît), berger ; après une vision céleste, il commença à treize ans la construction du pont d’Avignon.

B Pedro González “Telmus”, dominicain espagnol après un début de vie ecclésiastique très mondain ; il est invoqué par les marins dans les tempêtes et contre les tremblements de terre.

Ste Lidwine, mystique hollandaise à Schiedam.

15

Stes Basilisse et Anastasie, romaines martyrisées pour avoir donné la sépulture aux ss. Pierre et Paul ; elles eurent la langue et les pieds coupés.

S Paterne (Pair), abbé à Scissy, évêque à Avranches, invoqué contre les morsures de serpents, contre la cécité et la paralysie. On fête avec lui un abbé, saint Scubillion ; tous deux étaient originaires de Poitiers.

B César de Bus, converti d’une vie dissolue, prêtre fondateur des Pères de la Doctrine chrétienne, aveugle pendant 13 ans, mort le jour de Pâques.

S Damien-Joseph de Veuster, flamand de la congrégation des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie, missionnaire dans l’île de Molokaï, chez les lépreux dont il reçut la contagion, probablement après avoir laissé un enfant jouer avec sa pipe.

16

S Turibe, évêque au Mans ; il y a des reliques de lui à Paderborn (III.?).

S Fructueux, évêque à Braga, après avoir dirigé de nombreux moines et moniales.

S Benoît-Joseph Labre, aîné de 15 enfants, né dans le nord de la France ; il devint “vagabond de Dieu” après avoir vainement tenté d’entrer en religion ;  on estime qu’il parcourut quelque vingt-cinq mille kilomètres à pied sur les routes de l'Europe.

Bx Martyrs à Avrillié : Pierre Delépine, Jean Ménard, Renée Bourgeais, Jeanne Gourdon, Marie Gingueneau, Françoise Michoneau, Jeanne Onillon, Renée Séchet, Marie Roger, Françoise Suhard, Jeanne Thomas, Madeleine Cady, Marie Piou, Pierrette Renée Pottier, Renée Rigault, Jeanne Marie Leduc, Madeleine Sallé, Marie-Geneviève et Marthe Poulain de la Forestrie, Pierrette Bourigault, Marie Forestier, Marie Lardeux, Pierrette Laurent, Anne Maugrain, Maguerite Robin, Marie Rochard.

Ste. Bernadette Soubirous (Marie-Bernard), la voyante de Lourdes, vierge à Nevers.

17

S Landry, évêque à Metz ou Meaux, on ne sait pas ; son père se fit moine et fonda les abbayes de Hautmont et Soignies : à la mort de son père, il resta à Soignies, s’occupa des deux abbayes et ne revint pas dans son évêché ; sa mère est sainte Vaudru, sa sœur sainte Adeltrude.

Ss Elie, Paul et Isidore, martyrs à Cordoue.

S Robert, fondateur et abbé (malgré lui) du monastère de la Chaise-Dieu.

S Robert, abbé à Molesme (avec un échec de réforme), puis à Cîteaux ; par obéissance il retourna à Molesme, où la réforme réussit enfin.

Bse Claire Gambacorta, fiancée de force à 7 ans, mariée à 12, veuve à 15 ans, elle put enfin devenir dominicaine malgré son père et sera même prieure avant de mourir.

Bse Marie-Anne de Jésus Navarro de Guevara, madrilène, religieuse de l’ordre de Notre-Dame de la Merci, dont elle fonda une autre branche.

B Henry Heath, franciscain anglais martyr à Londres (Tyburn).

Ste. Kateri Tekakwitha (“qui avance en tâtonnant”, parce qu’elle était presque aveugle de naissance), indienne iroquoise convertie et baptisée par les missionnaires jésuites du Canada ; première indienne à faire vœu de chasteté et béatifiée, en 1980.

18

S Jean l’Isaurien, champion de l’orthodoxie contre les iconoclastes.

Bse. Barbe Avrillot (Marie de l'Incarnation), fondatrice française de nombreux Carmels réformés dans l'esprit de ste Thérèse d'Avila ; veuve, elle fut simple converse carmélite à Amiens, puis à Pontoise.

B Joseph Moreau, prêtre martyr à Angers, béatifié en 1984.

Bse Savina Petrilli (1851-1923), italienne, fondatrice des Sœurs des Pauvres de Sainte-Catherine de Sienne, pour les enfants abandonnés et toutes personnes démunies ; béatifiée en 1988.

B Roman Archutowski (1882-1943), prêtre polonais et martyr au camp de concentration de Majdanek, mort le jour des Rameaux, béatifié en 1999.

19

S Elphège, évêque à Winchester puis Cantorbury, martyr des Danois.

S Léon IX, pape (1049-1054), évêque à Toul et pape à quarante-sept ans ; avec Hildebrand, futur Grégoire VII, il combattit l'hérésie, la simonie, le concubinage des clercs, les investitures laïques, etc.

B Werner, enfant martyrisé par des Juifs à Wammenrat, le Jeudi Saint ; des reliques de lui arrivèrent à Besançon, où les vignerons le prirent comme patron.

Bx Conrad, franciscain à Ascoli, où il fut grand ami du futur pape Nicolas IV ; missionnaire en Afrique, professeur à Paris, il mourut juste avant d’être créé cardinal.

B James Duckett, laïc marié, converti au catholicisme, martyrisé avec celui qui l’avait trahi et qu’il convertit en prison.

20

S Anicet, pape (155-166) ; c’est lui qui aurait prohibé aux clercs de porter les cheveux longs.

S Marcellin, africain, premier évêque à Embrun, où il lutta contre le paganisme et l’arianisme.

B Hugues d’Ancy, poitevin, moine de Saint-Sabin, maître des novices à Saint-Martin d’Autun, co-fondateur de Cluny puis de Anzy-le-Duc, où il fit construire un magnifique hôpital pour les pauvres.

Bse Oda, vierge en Brabant ; pour échapper au mariage, elle se coupa les narines ; elle fut prieure de l’ordre de Prémontré à Bonne-Espérance.

Ste Hildegonde, qui vécut des aventures extraordinaires sous le nom de Joseph, et finit ses jours dans l’abbaye (masculine) de Schönau.

Ste. Agnès de Montepulciano, mystique dominicaine, première abbesse, à 15 ans, du couvent de Procena,  puis supérieure à Montepulciano.

B Simone Rinalducci de Todi, augustin, théologien et prédicateur.

Ss James Bell, prêtre, et John Finch, père de famille ; James avait renié sa foi et s’était réconcilié vingt ans après ; John était fermier et abritait les prêtres ; tous deux furent pendus à Lancaster.

Bx Richard Sargeant et William Thomson, prêtres anglais martyrs à Tyburn.

B Mauritius MacKenraghty, prêtre martyr en Irlande.

B Antoine Page, jésuite anglais martyr à York, béatifié en 1987 avec soixante deux autres.

Bx Francis Page, jésuite, et Robert Watkinson, prêtres anglais martyrs à Tyburn.

Bse Dina (Chiara) Bosatta de Pianello, collaboratrice du bx. Guanella à Come où elle ouvrit la première Petite Maison de la Divine Providence, et morte de tuberculose à vingt-neuf ans.

B Jakub Pankiewicz (Anastasy, 1882-1942), prêtre polonais franciscain, fondateur des Sœurs antoniennes du Christ-Roi, gazé à Dachau, béatifié en 1999.

21

S Maximien, romain, évêque à Constantinople, dont la douceur contribua à reporter la paix après l’erreur de Nestorius.

S Anastase le Sinaïte, ermite, dialecticien et théologien : il alla plusieurs fois en Égypte pour convaincre monophysites, sévériens et juifs ; on l’appela “le nouveau Moïse”.

S Wolbodon, évêque à Liège ; saint Laurent l’avertit de sa fin prochaine ; enterré au monastère de Saint-Laurent à Poppon, il fit tant de miracles que l’abbé lui ordonna d’y mettre fin, pour ne pas troubler le silence.

S Anselme, piémontais, abbé au Bec, archevêque à Cantorbury contre son gré ; grand théologien et philosophe, il fait en quelque sorte le lien entre saint Augustin et saint Thomas d'Aquin.

S Conrad de Parzham (Hans Birndorfer), frère capucin, portier à Altötting.

S Roman Adame Rosales (1859-1927), prêtre mexicain martyr, connu pour son humilité et son activité dans les missions populaires, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

22

S Soter, pape (166-175), martyr.

S Léonidas, martyr à Alexandrie, père de Origène ; celui-ci avait 17 ans quand son père fut arrêté et décapité pour sa foi ; il était si désireux de mourir avec lui qu'il voulut le rejoindre devant le tribunal ; sa mère dut cacher ses vêtements pour l'empêcher de sortir ; une riche femme pourvut aux besoins de la veuve et de ses sept enfants.

S Caïus, pape (283-296) ; il serait dalmate et parent de Dioclétien.

S Agapit 1er, pape (535-536) : il régla le mode d’élection du pape ; il mourut à Constantinople, où il était allé pour rétablir l’ordre dans ces Eglises (monophysisme).

23

S Georges, officier romain martyr en Palestine ; on ne sait rien de lui, mais il est le patron de l'Angleterre, de l'Aragon, du Portugal, de l'Allemagne, de Gênes et de Venise, et protecteur de Ferrare ; il devait venir de Cappadoce (d’où la “Géorgie”).

B Egidio (Gilles), d’Assise, fidèle recrue de saint François, connu pour son obéissance ingénue.

Bse Elena Valentini, italienne du nord, mariée à quinze ans, tertiaire augustinienne quand elle fut veuve.

Bse Teresa Manetti (Marie de la Croix, 1846-1910), italienne fondatrice des Sœurs tertiaires carmélites de Sainte-Thérèse, pour l’adoration et pour l’enfance pauvre et abandonnée ; béatifiée en 1986.

Bse Maria Gabriella Sagheddu (1914-1939), sarde, trappistine à Grottaferrata où elle offrit sa vie pour l'unité de l'Église, béatifiée en 1983.

Lire aussi: Maria Gabriella Sagheddu

24

Stes Marie, femme de Cléophas, et Salomé, saintes femmes de l’Evangile.

Stes Beuve et Dode, deux abbesses qui se succédèrent à Reims, respectivement sœur et nièce de saint Baldéric, fille et petite-fille du roi d’Austrasie.

S Wilfrid, évêque à York, ami de saint Benoît Biscop (cf.12 janvier), champion des habitudes romaines ; il n’eut que des épreuves pour pouvoir résider dans son diocèse.

S. Fidèle de Sigmaringen, avocat allemand, capucin à Fribourg ; gardien (supérieur) du couvent de Feldkirch, il prêcha dans toute la région ainsi que dans les Grisons, où des protestants l'abattirent à coups de sabre.

Ste. Rose Virginie Pelletier (Marie de Sainte-Euphrasie), huitième enfant d’un médecin de Noirmoutier ; supérieure de la Congrégation du Bon Pasteur, elle se consacra aux "filles tombées" et créa à Angers un refuge qu'elle appela "Le Bon Pasteur".

Bx. Angelo Menni (Benedetto, 1841-1914), milanais, prêtre de Saint-Jean-de-Dieu, fondateur des Sœurs Hospitalières du Sacré-Cœur (pour les femmes souffrant de maladie mentale), béatifié en 1985 et canonisé en 1999.

Bse Marie-Elisabeth Hesselblad (1870-1957), suédoise pionnière de l’œcuménisme, fondatrice de l’Ordre du Très-Saint-Sauveur de Sainte-Brigitte, béatifiée en 2000.

25

S Marc, évangéliste, évêque à Alexandrie ; son corps fut emporté à Venise, dont il est le patron ; saint Pierre fut divinement informé de son évangile et l’approuva.

Bx Robert Anderton  et William Marsden, prêtres anglais, martyrs.

B Pedro de San José Betancur, des îles Canaries, franciscain apôtre au Guatemala, fondateur entre autres d’un hôpital pour convalescents, le premier au monde ; son œuvre s’appelait “Bethléem” ; béatifié en 1980.

B Giovanni Piamarta (1841-1913), prêtre à Brescia, dévoué à la formation des jeunes gens en quête d’emploi, pour lesquels il fonda deux instituts, et deux congrégations pour les encadrer : la Sainte-Famille de Nazareth et les Humbles Servantes du Seigneur ; béatifié en 1997.

Bx Andrés Solá y Molist (*1895), clarétain espagnol, José Trinidad Rangel (*1887), prêtre mexicain, et le laïc Leonardo Pérez Larios (*1883), troisième de onze enfants, martyrs au Mexique en 1927, béatifiés en 2005.

26

S Pierre de Rates, premier évêque à Braga (+ 60), ordonné par saint Jacques et martyr ; on le dit n’avoir vécu qu’au Ve siècle.

S Clet, troisième pape (78-90), martyr, qu’on identifie parfois avec saint Anaclet (13 juillet) ; il est nommé au Canon Romain.

S Marcellin, pape (296-304), martyr ; il aurait un moment cédé à l’erreur, puis se serait solennellement rétracté, mais l’épisode est discuté).

B Ráfael Arnáiz Barón (1911-1938), novice cistercien à San Isidoro, béatifié en 1992, canonisé en 2009.

B Juli Junyer Padern (1892-1938), prêtre salésien martyr près de Barcelona, béatifié en 2001.

Bx Stanislaw Kubista (1898-1940), prêtre polonais de la Société du Verbe divin, martyrisé au camp de Sachsenhausen, et Wladyslaw Goral (1898-1942), évêque à Lublin, mort dans le même camp, béatifiés en 1999.

27

Ste Zita, toscane, servante d’une grande famille ; elle est patronne de San Frediano où l'on vénère son corps encore intact ; patronne des gens de maison, elle est représentée dans ses vêtements de travail, portant sac et clé, ou encore avec pains et fleurs.

B Pedro Armengol, espagnol, chef de brigands ; à dix-neuf ans, il entra dans l’Ordre de Notre Dame de la Merci; à Alger il délivra des centaines de prisonniers et convertit des musulmans ; la sainte Vierge le soutint miraculeusement quand il fut pendu pendant six jours, et il fut relâché.

Bse Catherine Kosic, orthodoxe convertie, de l’ordre de la Pénitence de saint Dominique, où elle prit le nom de Hosanna, contemplative à Montenegro.

Nicolas Roland, prêtre à Reims, fondateur des Sœurs du Saint Enfant-Jésus, pour les jeunes filles pauvres.

Lire aussi: Nicolas Roland

Bse Maria Antonia Bandrés y Elósegui (1898-1919), espagnole, des Filles de Jésus, béatifiée en 1996.

28

B Luchesio Modestini, marchand siennois très riche et avare, converti et devenu membre du tiers-ordre franciscain ainsi que sa femme ; il eut même des extases ; il est le patron de Poggi-Bonzi.

S. Louis-Marie Grignion de Montfort, fondateur de la Compagnie des Missionnaires de Marie (Montfortains), des Sœurs de la Sagesse (avec Marie-Louise Trichet, cf. infra) et de l'Institut des Frères de Saint-Gabriel ; grand apôtre de la "vraie dévotion à Marie" ; persécuté par le clergé en grande partie janséniste, il fut soutenu par le pape ; depuis peu inscrit au calendrier officiel de l’Église.

Bse Marie-Louise (de Jésus) TrichetMorte jour pour jour quarante-trois ans après saint Louis-Marie Grignion de Montfort, béatifiée en 1993.

S Pierre Chanel, d’abord curé dans le diocèse de Bellay, puis mariste et missionnaire, premier martyr de l'Océanie.

Lire aussi: Pierre Chanel

B Józef Cebula (1902-1941), prêtre polonais des Missionnaires Oblats de la Vierge Immaculée, martyr au camp de Mauthausen, béatifié en 1999.

Bse. Gianna Beretta Molla (1922-1962), docteur en médecine et mère de famille milanaise, morte en accouchant de son quatrième enfant qu’on lui proposait de ne pas garder à cause de son cancer à l’utérus, béatifiée en 1994.

Lire aussi: Gianna Beretta Molla

29

S Paulin, évêque à Brescia.

S Hugues, abbé à Cluny ; le pape Callixte II fit solenniser son dies natalis .

S Achard, abbé à Saint-Victor à Paris, évêque à Abrincensis, auteur d’œuvres de spiritualité.

Ste. Catherine de Sienne, vingt-cinquième enfant d'un teinturier de cette ville, mystique stigmatisée et tertiaire dominicaine, artisan du retour du pape Grégoire XI d'Avignon à Rome, Docteur de l'Église, patronne de l'Italie avec saint François d'Assise, morte à trente-trois ans.

30

S Quirinus, tribun romain, martyr avec toute sa famille ; son corps ayant été donné à l’abbaye de Neuss, il y est le principal patron, invoqué contre la paralysie, les maux de jambes et d’oreilles.

S Maxime, martyr lapidé à Ephèse.

S Maternien, évêque à Reims, frère de saint Materne.

S Adjuteur, seigneur de Vernon, miraculeusement délivré à Jérusalem et retransporté chez lui, où il resta ermite.

B William Southerne, prêtre anglais martyr par pendaison à Newcastle.

Bse Marie Guyart Martin de l’Incarnation, née à Tours, veuve puis ursuline, morte à Québec.

Lire aussi: Marie de l'Incarnation Guyart

Giuseppe Benedetto Cottolengo, fondateur à Turin du “Cottolengo”, toute une “cité” groupant plusieurs communautés qui s’occupent de maladies diverses.

Bse Pauline von Mallinckrodt, fondatrice des Sœurs de la Charité chrétienne, pour l’éducation des enfants pauvres et aveugles et l’assistance aux malades démunis ; béatifiée en 1985.

    

pour toute suggestion ou demande d'informations