SANCTORAL

JUILLET

 
JUILLET

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

 

 

 

 

Jours

Saints du jour

1

S Aaron, frère aîné de Moïse, Grand-prêtre.

Ste Marie, sœur aînée de Moïse et Aaron ; elle chantait en s’accompagnant du tympanon.

Ste Esther, “reine” de l’entourage de Assuérus, fille de Mardochée.

S Domitien, romain, fondateur de monastères à Axance et Saint-Genès, qui devinrent Bourg-Saint-Christophe et Saint-Rambert.

S Cybard, reclus à Angoulême et thaumaturge.

S Thierry, fils d'un bandit, marié contre son gré, ordonné prêtre par saint Remi, chargé de fonder un monastère au Mont d'Hor, où finit par venir aussi son père. (PL)

Bx George Beesley, Montfort Scott et Thomas Maxfield, prêtres anglais, martyrs à Londres.

Bx Jean-Baptiste Duverneuil, carme à Angoulême et Pierre-Yrieix Labrouhe de Laborderie, chanoine en Haute-Vienne, martyrs aux Pontons de Rochefort, béatifiés en 1994.

B Antonio Rosmini, prêtre italien, philosophe, un moment condamné, fondateur de l’Institut de la Charité et des Sœurs de la Providence, réhabilité par Jean-Paul II et béatifié en 2007.

B Nazju Falzon, clerc maltais, qui refusa par humilité l’ordination sacerdotale, béatifié en 2001.

Ss Justino Orona Madrigal (1877) et Atilano Cruz Alavarado (1901), prêtres mexicains martyrs (1928), canonisés en 2000, fêtés avec leurs compagnons le 21 mai ; Justino, curé, avait fondé les Sœurs Clarisses du Sacré-Cœur ; son vicaire Atilano n’avait que onze mois de sacerdoce.

B Jan Nepomucen Chrzan (1885-1942), prêtre polonais, torturé à Dachau, béatifié en 1999.

2

Ss Liberatus, abbé, et six autres : Bonifacius (diacre), Servus et Rusticus (sous-diacre), Rogatus et Septimus (moines), et le petit Maximus, martyrs à Capsa.

B Pierre de Luxembourg, évêque à Metz à quinze ans, cardinal du pape d’Avignon à dix-sept, mort à dix-huit ; il se confessait chaque jour ; il croyait à l’Immaculée Conception.

S Bernardino Realino, condamné à avoir le poignet coupé mais “exilé”, plus tard jésuite et curé de Lecce, qu’il prit sous sa protection à perpétuité ; l’évêque commença le procès informatif (pour la future canonisation) dès son vivant.

Bse Eugénie Joubert (1876-1904), de parents séparés, mais des Sœurs de la Sainte Famille du Sacré Cœur ; béatifiée en 1994.

Lire aussi: Eugénie Joubert

3

S Thomas, apôtre, "Dydime" (c. à. d. Jumeau), fêté au jour de la translation de son corps à Edesse, comme il l’est aussi dans les rites catholiques syro-occidental et syro-malabar; les fidèles de ces rites se disent “les chrétiens de saint Thomas” : leurs Églises au Moyen-Orient et en Inde ont été fondées  par lui.

S Léon II, pape (681-683), sicilien, connaisseur de la musique et du grec ; il ratifia le 6e concile œcuménique de Constantinople (contre le monothélisme).

Lire aussi: Léon II, Pape (PL)

S Raymond Gayrard, veuf toulousain, bienfaiteur de l’Église (asile, ponts, et surtout la cathédrale de Toulouse, dont la partie la plus belle est celle construite sous son égide).

Bse Maria Anna Mogas y Fontcuberta, espagnole, fondatrice des Sœurs de Marie du Divin Pasteur, pour l’éducation des jeunes filles, des pauvres et des malades, béatifiée en 1996.

4

Ste Berthe, abbesse fondatrice à Blangy, puis recluse, tandis que sa fille lui succédait.

S André de Crète, évêque à Gortyne, orateur et poète, défenseur de l’Immaculée Conception et de l’Assomption de la Sainte Vierge.

Lire aussi: André de Crète

S Ulrich (Uldaric), évêque à Augsburg, premier saint à être canonisé par un pape, car jusqu'alors c'étaient les évêques qui procédaient aux canonisations ; on l’invoque contre les morsures des chiens enragés.

Ste Élisabeth de Portugal, reine très charitable, petite-nièce de sainte Élisabeth de Hongrie, mariée à douze ans au roi Denis de Portugal;  à plusieurs reprises, elle sut le réconcilier avec leur fils ou leur gendre.

Lire aussi: Isabel de Portugal (PL)

Bx John Cornelius, Thomas Bosgrave, John Carey et Patrick Salmon, martyrs à Dorchester ; Cornelius était prêtre jésuite, les autres laïcs.

Bx William Andleby (prêtre), Henry Abbot, Thomas Warcop et Edward Fulthrop  (laïcs), martyrs à York.

S Antoine Daniel, jésuite, martyr chez les Hurons.

Bse Catherine Jarrige, tertiaire dominicaine à Mauriac, très active pour protéger les prêtres durant la Révolution, béatifiée en 1996.

B Pier Giorgio Frassati (1901-1925), italien militant contre le fascisme et la guerre ; son père fut le fondateur du journal La Stampa; tertiaire dominicain, actif dans les associations caritatives (et sportives), il mourut en quatre jours d’une poliomyélite ; béatifié en 1990.

Lisez aussi: Pier Giogio Frassati

B Józef Kowalski (1911-1942), prêtre salésien polonais martyr à Auschwitz, béatifié en 1999.

Bse Maria Crocifissa Curcio (1877-1957), sicilienne, fondatrice des Sœurs Carmélites Missionnaires de ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, pour les orphelines pauvres, béatifiée en 2005.

5

Ste Philomène, vénérée à Septempéda depuis le VIe s.

Bx Matthew Lambert, Robert Meyler, Edward Cheevers, Patrick Cavanagh, laïcs irlandais, martyrs par la pendaison et l’éviscération.

Bx George Nichols, Richard Yaxley, prêtres, Thomas Belson et Humphred Pritchard, martyrs anglais.

S Antonio-Maria Zaccaria, fondateur de la congrégation des Clercs réguliers de Saint-Paul, ou Barnabites, du nom de l'église de leur fondation, pour prêcher la doctrine et contrecarrer le courant luthérien.

Lire aussi: Antonio Maria Zaccaria

6

S Gervais, diacre au Mans, assassiné près de Chalon-sur-Saône lors de son retour de Rome.

S Goar, venu d’Aquitaine à Oberwesel ; il mourut de se savoir promu évêque à Trèves.

Ste Sexburge, reine anglaise, sœur des saintes Ethelrede, Ethelburge et Withburge, mère des stes Ercongote et Ermenilde, fondatrice et abbesse à Ely.

Ste Mechtilde d'Edelstetten, abbesse, sœur d’un évêque, de la bienheureuse Euphémie et tante de quatre évêques.

S Pierre de la Croix, allemand entré chez les Servites de Marie à Viterbe, où il guérit des pestiférés par un signe de croix (d’où son nom).

S Thomas More, Grand Chancelier du Royaume au moment où Henri VIII rompait avec Rome ; il démissionna et fut exécuté deux semaines après son ami John Fisher ; proclamé patron (2000) des chefs de gouvernement et des hommes politiques, fêté avec saint John Fisher le 22 juin.

Augustin-Joseph Desgardin (Elie), cistercien à Sept-Fons, martyr aux Pontons de Roche-fort, béatifié en 1995.

Bse Marie Rose  de Laye (Suzanne Agathe), bénédictine, une des trente-deux martyres de juillet à Orange, dont le calme et la joie firent dire aux gendarmes : “Ces bougresses-là meurent toutes en riant!” ; parmi leurs bourreaux condamnés à mort l’année suivante, certains demandèrent un prêtre avant de mourir.

Ste Maria Goretti (1890-1902), martyre de sa chasteté ; l’assassin était présent à la canonisation, aux côtés de la maman de Marietta.

Bse Maria Theresa Ledoschowska (1863-1922), autrichienne d’origine polonaise, de l’Institut de Saint-Pierre-Claver, dédiée aux missions africaines.

Bse Nazaria Ignacia March Mesa (1889-1943), quatrième de onze enfants, espagnole émigrée au Mexique, fondatrice en Bolivie des Missionnaires croisées de l’Église, pour la catéchèse en paroisse et l’assistance des pauvres, béatifiée en 1992.

7

S Pantène, converti du stoïcisme, excellent professeur à Alexandrie, et même prédicateur jusqu’en Inde.

Ste Edelburge (Ethilburge, Aubierge), anglaise, abbesse à Faremoutiers.

Benoît XI, pape (1304) : général des dominicains, adroit, conciliant, il mourut au bout de huit mois de pontificat ; on a de l’Église de Perse une lettre écrite pour son élection, où le pape est reconnu comme chef universel.

B Jean-Joseph Juge de Saint-Martin, sulpicien, directeur de séminaire, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bse Françoise Marie Suzanne  de Gaillard de la Valdène (Iphigénie de Saint-Matthieu), béndictine et martyre à Orange.

Bse Maria Romero Meneses (1902-1977), des Filles de Marie Auxiliatrice au Nicaragua, au service des pauvres et abandonnés, qui diffusa la dévotion à l’Eucharistie et à la Sainte Vierge, béatifiée en 2002.

Lire aussi: Maria Romero Meneses

8

S Pancrace, disciple de saint Pierre à Antioche, évêque à Taormina puis martyr.

Ss Aquila et Prisca (ou Priscilla), couple dont s. Paul fit l’éloge plusieurs fois.

S Ithier de Nevers, évêque.

B Pierre l’Ermite, picard, le fameux prédicateur de la première croisade.

B Eugène III, pape (1145-1153) : il dut quitter Rome à cause de l’hérétique Arnaldo de Brescia, mais sut, malgré sa vie itinérante, gouverner l'Église sagement ; il avait été le premier abbé cistercien à Saint-Paul-Trois-Fontaines ; il approuva les révélations de ste Hildegarde.

B Pierre Vigne, prêtre particulièrement marqué par la Présence eucharistique, fondateur des Sœurs du Saint-Sacrement, d’écoles, d’un séminaire pour les institutrices, béatifié en 2004.

9

Ss Zénon et Cyrille, martyrs en Mésie.

Ss 19 prêtres martyrs de Gorcum, pendus par les calvinistes : Nicolas Pieck, Hieronymus de Weert, Theodoric van der Eem, Nicasius de Heeze, Willehad de Dania, Godefridus de Melveren Coart, Antoine de Hoormaert, Antoine de Werta, François de Rauga, Pierre d’Assche van der Slagmolen, Cornelius de Dorestado (franciscains), Jean Lenaerts (chanoine régulier augustin), Jean de Cologne (dominicain), Adrien Jansezn de Hilvarenbeek, Jacques Lacops (prémontrés), Léonard Vechel, Nicolas Poppel, Godefridus van Duynen, Andreas Wouters (séculiers).

Ste Véronica Giuliani, abbesse clarisse à Città di Castello, mystique.

Bses Marie-Anne de Guilhermier (Mélanie) et Marie-Anne de Rocher (des Anges), ursulines, des trente-deux martyres d'Orange.

Ss Joachim He Kaizhi, catéchiste chinois martyr, canonisé en 2000.

Ss Gregorio-Maria Grassi, Francesco Fogolla, évêques franciscains italiens, martyrs en Chine avec vingt-quatre autres, canonisés en 2000 :

- trois franciscains :  Elia Facchini, Théodoric Balat, frère André Bauer ; 

- sept franciscaines : Marie Hermine Grivot (Marie Ermelline de Jésus), Marianna Giuliani (Marie de la Paix), Clelia Nanetti (Marie Claire), Jeanne-Marie Kerguin (Marie de Sainte Adelphine), Anne-Françoise Moreau (Marie de Saint Just), Anna-Catherina Dierkx (Marie Adelphine), Pauline Jeuris (Marie Amandine) ; 

- cinq séminaristes : Jean Zhang Huan, Patrick Dong Bodi, Jean Wang Rui (seize ans), Philippe Zhang Zhihe, Jean Zhang Jingguang ; 

- six tertiaires franciscains : Thomas Shen Jihe, Simon Chen Ximan, Pierre Wu Anpeng, François Zhang Rong, Matthias Feng De, Pierre Zhang Banniu ; 

- trois domestiques : Jacques Yan Guodong, Pierre Wang Erman, Jacques Zhao Quanxin.

VOIR : Martyrs chinois.

Ss Antonino Fantosati, évêque, Giuseppe Maria Gambaro, franciscain, Marc Ji Tianxiang, laïc persévérant bien que privé de l’Eucharistie pendant trente années à cause de l’opium qu’il fumait, Marie Guo Lizhi, mère de famille qui assista au martyre des sept membres de sa famille, tous martyrs en Chine, canonisés 2000.

Bse Paulina do Coração Agonizante de Jesus (Aimable Wisenteiner, 1865-1942), de famille tyrolienne émigrée au Brésil, fondatrice des Petites Sœurs de l’Immaculée Conception, pour enseigner le catéchisme et visiter les malades ; sur demande de l’évêque, elle déposa sa charge de supérieure et passa ses trente-trois dernières années dans l’effacement ; béatifiée en 1991, canonisée en 2002.

B Jérôme Chijnacki (Fidel, 1906-1942), clerc capucin polonais, déporté à Dachau, martyr béatifié en 1999.

Bse Marija de Jésus Crucifié Petkovic (1892-1966), croate, fondatrice des Filles de la Miséricorde, pour la formation des jeunes et l’assistance aux personnes âgées, béatifiée en 2003.

Lire aussi: Marija de Jésus Crucifié Petkovic (PL)

10

Stes Rufine et Seconde, martyres romaines.

Canut (Knut), roi danois, victime d’une révolte, massacré dans une église avec son frère Benoît ; patron du Danemark.

Bses Marie Gertrude de Saint Sophie de Ripert d’Alauzin et Agnès Sylvie de Jésus de Romillon, ursulines décapitées à Orange.

Bx Onze martyrs de Damas : Manuel Ruiz, Carmelo Volta, Engelbert Kolland, Ascanio Nicanor, Pedro Soler, Nicola Alberca, Francisco Bartolomeo Pinazo, Juan José Fernandez (espagnols sauf l’autrichien Engelbert), franciscains ; François, Abd-el-Mooti, Raphaël Massabki, trois frères maronites.

11

S Pie I, pape (140-155), frère de Hermas (auteur du Pasteur ) ; il dut avoir affaire aux hérétiques Marcion, Cerdon, Valentin.

Benoît de Nursie, père des cénobites occidentaux, abbé à Subiaco et Monte Cassino, proclamé patron de l'Europe.

S Drostan (Drustan, Dunstan, Throstan, Modrustus),  abbé à Deer puis ermite.

S Oliver Plunkett, ordonné à Rome, évêque à Armagh, martyr à Tyburn ; il mourut en pardonnant (un 1er juillet “vieux style”, correspondant au 11 juillet) ; le Martyrologe Romain le commémore le 1er juillet.

Bx Thomas Benstead et Thomas Sprott, prêtres anglais martyrs, béatifiés en 1987.

Bses Rosalie Clotilde de Sainte-Pélagie Bès, Marie Elisabeth de Saint Théoctiste Pélissier, Marie Claire de Saint Martin Blanc, religieuses sacramentines,  et Marie Marguerite de Sainte Sophie de Barbegie d’Albarède, ursuline, décapitées à Orange.

12

S Paulin, premier évêque à Pise.

S Jean Gualbert, florentin, fondateur de la branche bénédictine de Vallombreuse ; sa “conversion” date du jour où il pardonna le meurtrier de son frère, au lieu de l’assassiner.

S John Jones, franciscain gallois, et B David Gunston, chevalier de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, martyrs pendus à Londres.

Bx Matthias Araki, Pierre Arakiyori Chobioye et son épouse Suzanne, Jean Tanaka et son épouse Catherine, Jean Nagai Naisen, son épouse Monique et leur fils Louis, martyrs décapités à Nagasaki.

Bses Madeleine Thérèse Tallien (Rose de Saint-Xavier) et Marie Marthe du Bon Ange Cluse, sacramentines, Marguerite Eléonore de Justamond (Marie de Saint Henri), bernardine, et Jeanne Marie de Saint Bernard de Romillon, ursuline, décapitées à Orange. 

Ss Louis et Zélie Martin, parents de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Béatifiés le 19 octobre 2008 à Lisieux.  Canonisés à Rome, par le Pape François, le 18 octobre 2015.

13

S Esdras, prophète de l’Ancien Testament.

S Silas, cf. Act 15-18, peut-être le Silvanus de II Th, II Co, I P ; d’après saint Jérôme, les apôtres le nommèrent apôtre ; il aurait été évêque à Corinthe.

B Jacopo de Voragine (Jacques), évêque dominicain à Gênes, auteur de la Legenda aurea.

S Henri, empereur du Saint Empire Romain Germanique, époux de ste Cunégonde de Luxembourg, oblat bénédictin et patron des Oblats ; il favorisa le monachisme.

B Thomas Tunstal, bénédictin anglais martyr.

Bx Barthélemy Jarrige de la Morelie de Biars, bénédictin à Lezat (Ariège), et Louis-Armand-Joseph Adam, cordelier à Rouen, martyrs aux Pontons de Rochefort, béatifiés en 1994.

Bses Elisabeth Madeleine de la Mère de Dieu Verchière, Thérèse-Henriette de l’Annonciation Faurie, Anne-Andrée de Saint Alexis Minutte, sacramentines ; Marie-Anne de Saint François Lambert, Marie-Anne de Sainte-Françoise Depeyre, Marie-Anastasie de Saint-Gervais de Roquard, ursulines, martyres à Orange

Ste Clelia Barbieri, bolonaise, fondatrice des Religieuses minimes de la Vierge des Douleurs, au service des plus déshérités ; mortefCaiani de tuberculose à vingt-trois ans, canonisée en 1989.

B Ferdinando Maria Baccilieri, prêtre italien, fondateur des Servantes de Marie, pour l’éducation des jeunes filles pauvres ; il restait jusqu’à seize heures par jour au confessionnal, béatifié en 1999.

B Mariano de Jesús Euse Hoyos (1845-1926), prêtre, premier colombien béatifié, en 2000.

Bse Marianne Biernacka (1888-1943), mère de famille, qui s’offrit à la place de sa bru enceinte de huit mois, et fut assassinée par les nazis à Naumowicze ; béatifiée en 1999.

B Carlos Manuel Cecilio Rodríguez Santiago (1918-1963), laïc et premier bienheureux porto-ricain, pianiste et organiste, épris de liturgie, “vie de l’Eglise”, béatifié en 2001.

14

S Deusdedit, premier évêque indigène à Cantorbury.

S Francisco Solano, supérieur franciscain espagnol, missionnaire au Pérou ; il avait le don des langues : les indigènes le comprenaient toujours ; il chantait en s’accompagnant du luth (du violon ?); patron de l'Argentine, de l'Uruguay, du Pérou, de Lima et Santiago du Chili.

S Camille de Lellis, fondateur, après une vie un peu frivole, des Pères camilliens, les “Clercs réguliers ministres des infirmes”, patron des hôpitaux, du monde infirmier et des infirmes.

B Richard Langhorne, homme de loi, condamné avec cinq jésuites, martyr à Tyburn.

15

Ste Reginswide, petite fille de sept ans, “martyre” parce que sa nourrice la jeta dans le Neckar.

S Bonaventure (Giovanni Fidanza), franciscain né à Bagnorea ; son nom lui fut donné par saint François d'Assise ; professeur à Paris et “second fondateur de l'Ordre”, cardinal et évêque à Albano, légat papal au concile de Lyon, où il mourut ; on l’a appelé le Docteur séraphique.

B Ignace Azevedo, jésuite portugais et ses compagnons portugais et espagnols, martyrs des corsaires huguenots près de l’île de Grande Canarie ; les martyrs furent : Alexis Delgado, Alfonso de Vaena, Alvaro Mendes, André Gonçalves, Antonio Correia, Antonio Fernandes, Antonio Soares, Bento de Castro, Bráz Ribeiro, Diogo de Andrade, Diogo Pires, Dominigos Fernandes, Manuel Alvarez, Manuel Fernandes, Manuel Pacheco, Manuel Rodrigues, Etienne Zuraire, Fernando Sanchez, Francisco Alvarez, Francisco Pérez Godoy (parent de sainte Thérèse d’Avila), Francisco de Magalhães, Gaspard Alvares, Gonçalvo Henriquez, Grégoire Escrivano, João Fernandes de Braga, João Fernandes de Lisbonne, Jean de Mayorga, Jean de San-Martin, Jean de Zafra, Luis Correia, Luis Rodrigues, Marcos Caldeira, Maurus Vaz, Nicolas Dinis, Pedro de Fontoura, Pedro Nunes, Simão Lopes et un autre João.

B Michel-Bernard Marchand, prêtre à Rouen, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bse Anne-Marie Javouhey, fondatrice des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny (car leur première maison fut à Cluny) ; elle poussera au sacerdoce trois jeunes sénégalais, les premiers prêtres africains ; les Noirs de Guyane, libérés grâce à elle, l’élirent député à la Chambre ; elle souffrit beaucoup du clergé local français ; sa famille avait hébergé des prêtres durant la Révolution.

Lire aussi: Anne-Marie Javouhey (PL)

B Antoni Beszta-Borowski (1880-1943), prêtre polonais martyr, fusillé par les nazis à Bielsk Podlaski, béatifié en 1999.

16

Apparition de Notre Dame du Mont-Carmel (1251) à saint Simon Stock, général de l'ordre des Carmes : bénédiction spéciale pour ceux qui porteraient l'habit, le scapulaire ou la médaille de l’ordre.

B Bartolomeu Fernandes dos Mártires, évêque à Braga, dominicain, béatifié en 2001 ; son traité de pastorale fut donné à lire durant le concile de Vatican II !

Bx Andrea de Soveral, jésuite, et Domingos Carvalho, martyrs au Brésil avec une foule de fidèles, assiégés par des soldats et brûlés durant la Messe, béatifiés en 2000.

Bx Nicolas Sauvouret, cordelier à Moulins, et Claude Beguignot, chartreux près de Rouen, martyrs aux Pontons de Rochefort, béatifiés en 1994.

Bse Marie-Rose Gordon (Aimée de Jésus), Marguerite-Thérèse Charransol (Marie de Jésus), Marie-Anne Béguin-Royal (de Saint-Joachim), sacramentines, Marie-Anne Doux (de Saint-Michel), Marie-Rose Laye (de Saint-André), Dorothée de Justamont (Madeleine du Saint Sacrement), ursulines, et la sœur de cette dernière, Madeleine de Justamont (du Cœur de Marie), bernardine, guillotinées à Orange.

Ss John Sugar et Robert Grissold, martyrs ; le laïc Robert avait protégé le prêtre John ; béatifiés en 1987 dans le groupe des vingt-cing compagnons de George Haydock.

Ste Marie-Madeleine Postel, normande, fondatrice des Sœurs des Ecoles chrétiennes de la miséricorde ; pendant la révolution, elle eut la permission de conserver le Saint Sacrement, de se communier et de porter l’Eucharistie aux mourants.

B José Álvarez Rodríguez (1913-1936), prêtre franciscain espagnol, martyr de la Révolution, béatifié en 2007.

17

Stes Juste et Rufine, marchandes de vases en terre cuite à Séville, martyrisées pour avoir refusé de participer à un culte païen.

Ste Hedwige (Jadwiga de Anjou), hongroise, reine en Pologne, épouse du duc de Lithuanie, elle fonda un séminaire à Prague et l’université de Cracovie, canonisée en 1997.

Bses Carmélites de Compiègne, Marie-Madeleine-Claudine Lidoine (Thérèse de Saint-Augustin), Marie-Anne-Françoise  Brideau (de Saint-Louis), Marie-Anne Piedcourt (de Jésus Crucifié), Anne-Marie-Madeleine  Thouret (Charlotte de la Résurrection), Marie-Claude-Cyprienne Brard (Euphrasie de l’Immaculée Conception), Marie-Gabrielle de Croissy (Henriette de Jésus), Marie-Anne Hannisset (Thérèse du Cœur de Marie), Marie-Gabrielle  Trézelle (Thérèse de Saint-Ignace), Rose Chrétien de Neufville (Julie Louise de Jésus), Annette Pelras (Marie Henriette de la Providence), Marie-Geneviève Meunier (Constance), Angélique  Roussel (Marie du Saint-Esprit), Marie Dufour (de Sainte Marthe), Elisabeth-Julie Vérolot (de Saint-François), Catherine et Thérèse Soiron, guillotinées à Paris, victimes de la Révolution française.

S Pierre Liu Ziyu, chinois martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

B Pavlo Gojdic (1888-1960), évêque slovaque martyr, béatifié en 2001.

18

S Simon de Lipnica, franciscain polonais, propagateur de la dévotion au s. Nom de Jésus, mort de la peste, canonisé en 2007.

B Jean-Baptiste de Bruxelles, chanoine en Haute-Vienne, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

B Sabino Hernández Laso (1886-1936), prêtre salésien espagnol, martyr à Madrid, béatifié en 2007.

Bse Olga Matskiv (Tarsykia, 1919-1944), novice des Servantes de Marie Immaculée, de rite oriental ukrainien, abattue par un soldat soviétique à la porte du monastère, martyre béatifiée en 2001.

19

S Libère, évêque à Poitiers.

Ste Macrine, petite-fille de sainte Macrine l'Ancienne, fille de saint Basile l'Ancien et de sainte Emmelie, aînée de dix enfants, dont saints Basile de Césarée, Grégoire de Nysse et Pierre de Sébaste ;  fondatrice d’un monastère avec sa mère.

S Ambroise Autpert, officier de la cour de Pépin le Bref, précepteur du futur  empereur Charlemagne, moine près de Bénévent ; ses écrits en font un des Pères latins de l'Église.

S John Plessington (ou Plesington ou William Pleasington ou aussi William Scarisbrick), prêtre anglais martyr à Chester, pendu, éviscéré et écartelé.

Bx Karol Stepien (Hermann, *1910) et Józef Puchala (Achilles, *1911), franciscains polonais, tués par les nazis en Biélorussie en 1943, béatifiés en 1999.

20

S Elie le Thesbite, prophète de l’Ancien Testament.

S Joseph Barsabbas le Juste, candidat au remplacement de Judas, un des soixante-dix disciples du Christ.

S Frumence, premier apôtre de l’Ethiopie : venu d’Inde, esclave en ce pays, puis secrétaire du roi, il se mit à évangéliser et fut consacré évêque à Axoum par saint Athanase ; la liturgie éthiopienne le nomme “Père pacifique” et “Révélateur de la Lumière”.

Ste Colombe, martyre à Coimbra.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

- béatifié en 1995 :

Matías Cardona Meseguer (M. de s. Augustin, *1902), prêtre des Ecoles Pies, martyr près de Castellón.

- béatifiées en 1998 :

des Sœurs de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus, près de Madrid : Rita Dolores du Cœur de Jésus Pujalte y Sánchez (Rita de N. Dame des Douleurs, *1853) et Francisca Aldea Araujo (F. du Cœur de Jésus, *1881) ;

- béatifiés en 2007 :

des Salésiens prêtres : Antonio Fernández Camacho (*1892), à Séville et José Limón y Limón (*1892), près de Séville ;

des Carmes Déchaux à Barcelone : Josep Tristany Pujol (Lluc de Saint-Joseph, *1872), Antoni Bosch Verdura (Jordi de Saint-Joseph, *1889), Joan Páfila Monllaó (Joan Josep de Jésus Crucifié, *1911) ;

des Dominicains à Madrid : le prêtre Abraham Furones y Furones Arenas (Luis, *1892) et le profès Jacinto García Riesco (*1894).

B. Luigi Novarese (1914-1984), prêtre italien, fondateur de deux comunautés tournées vers les malades et les déshérités. Il fut béatifié à Rome dans la Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs, par le cardinal secrétaire d’État Tarcisio Bertone s.d.b., qui représentait le pape François.

21

S Daniel, prophète.

S Victor, martyr à Marseille, à qui fut dédié le monastère que fonda saint Jean Cassien.

S Arbogast de Strasbourg, évêque, patron du diocèse.

S Lorenzo de Brindisi, capucin, connaisseur des langues anciennes et modernes, prédicateur et chargé de diverses missions papales, Docteur de l'Eglise, fêté le 21 juillet.

Lire aussi: Laurent de Brindisi (PL)

B Gabriel Pergaud, génovéfain à Beaulieu (Côtes d’Armor), martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Alberico Crescitelli (1863-1900). Missionnaire en Chine, Martyrisé en haine de la religion catholique.

Lire aussi: Aberic Crescitelli.

Bx martyrs de la Révolution espagnole de 1936, béatifiés en 2007 :

Agricola Rodríguez García de los Huertos (*1896), prêtre diocésain martyrisé le jour anniversaire de son ordination ; 

José Limón Limón, prêtre salésien, et José Blanco Salgado, profès salésien (tous deux nés en 1892), près de Séville.

22

Ste Marie Magdeleine, la pécheresse convertie.

Lire encore: Marie de Magdala

Wandrille de Fontenelle, d’abord marié, retiré ainsi que son épouse, il fonda le fameux monastère de Fontenelle, qui prit ensuite son nom.

B Jacques Lombardie, curé en Corrèze, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Ss Anne Wang, vierge, Lucie Wang Wangzhi et son fils André Wang Tianqing, et Marie Wang Lizhi, martyrs chinois, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

béatifiés en 1989, des Passionistes près de Madrid :

deux prêtres : Felipe Valcobado Granado (F. de l'Enfant Jésus, *1874) et Manuel Pérez Jiménez (Germán de Jésus et Marie, *1898) ;  

cinq clercs : Maurilio Macho Rodríguez (M. de l'Enfant Jésus, *1915), José Osés Sáinz (J. de Jésus et Marie, *1915), Julio Mediavilla Concejero (J. du Sacré-Cœur, *1915), José Ruiz Martínez (J. María de Jésus Agonizant, *1916), Laurino Proaño Cuesta (L. de Jésus Crucifié, *1916) ;

deux profès : Anacario Benito Nozal (A. de l'Immaculée, *1906), Felipe Ruiz Fraile (F. de Saint-Michel, *1915) ;

béatifiés en 2007 :

des Carmes Déchaux à Tolède :

le prêtre Ovidio Fernández Arenillas (Eusebio de l'Enfant Jésus, *1888) ; le clercs Tomás Mateos Sánchez (José Agustín du T.S.Sacrement, *1912), Esteban Cuevas Casquero (Eliseo de Jésus Crucifié, *1913), Pedro Ramón Rodríguez Calle (Hermilo de Saint-Elisée, *1913), Perfecto Domínguez Monge (de N. Dame du Carmel, *1914) ; le novice Clemente López Yagüe (des Très Saints Cœurs, *1911) ;

le clerc salésien Victoriano Fernndez Reinoso ((*1913), à Madrid.

23

S Ézéchiel (“celui que Dieu rend fort”), prêtre, prophète, mort en exil.

S Apollinaire de Ravenne, évêque, qui serait venu d’Antioche avec s.Pierre ; fêté le 20 juillet.

S Jean Cassien, moine à Bethléem, diacre à Constantinople, prêtre à Rome, fondateur à Marseille d’un monastère d'hommes et d’un de femmes ; ses "Conférences", ont inspiré saint Benoît pour sa Règle. 

Ste Brigitte de Suède, mère de huit enfants dont sainte Catherine, première abbesse de l'Ordre du Saint-Sauveur fondé par elle, mystique.

Bse Pilar López de Maturana (Margarita María, 1884-1934), espagnole des Religieuses Mercédaires, pour lesquelles elle obtint aussi la vocation de missionnaires ; béatifiée en 2006.

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

1. Béatifiés en 1989 :

- des Passionistes près de Ciudad Real : le prêtre Vicente  Díez Tejerina (Nicéforo de Jésus-et-Marie, *1893) et cinq clercs : José Estalayo García (des Sacrés-Cœurs, *1915), Epifanio Sierra Conde (de Saint-Michel, *1916), Abilio Ramos y Ramos (de la Croix, *1917), Zacarías Fernández Crespo (du Saint-Sacrement, *1917);

2. Béatifiée en 1990 :

- Mercé Prat i Prat (Marie Mercé du Sacré Cœur, *1880), de la Société de ste Thérèse de Jésus, près de Barcelone :

3. Béatifiés en 1995 :

- Pedro Ruiz de los Paños Angel (*1881), et Josep Sala Picó (*1888), prêtres des Disciples de Jésus, à Tolède ;

4. Béatifié en 2001 :

- Xavier Bordas Piferrer (*1914), prêtre salésien à Barcelone ;

5. Béatifiés en 2007 :

- des Missionnaires des Sacrés-Cœurs près de Barcelone : les prêtres Simó Reynés Solivellas (*1901) et  Miquel Pons Ramis (*1907), les profès Francésc Mayol Oliver (*1871), et Pau Noguera Trías (*1916) ; 

- des Salésiens à Madrid : le profès Emilio Arce Díez (*1908) ; 

- des Franciscaines Filles de la Miséricorde près de Barcelone : Catalina Caldés Socias (C. du Carmel, *1899) et Miquela Rul-lán Ribot (M. du T.S.Sacrement, *1903) ; 

- la laïque Prudéncia Canyelles Ginestá de Aguadé (*1884), près de Barcelone.

B Wojciech Gondek (Krystyn, 1909-1942), prêtre franciscain polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Vasil’ Hopko (1904-1976), évêque en Slovaquie de rit gréco-catholique, martyr, béatifié en 2003.

24

Ste Cunégonde (Kinga), nièce de sainte Elisabeth de Hongrie et reine de Pologne ; d’accord avec son mari, ils vécurent chastement ; veuve, elle fut tertiaire franciscaine, et abbesse à Sandeck ; patronne de Pologne et de Lithuanie, canonisée en 1999.

Bse Louise de Savoie, fille du bienheureux Amédée IX, clarisse à Orbe.

Bx Nicolas Garlick, Robert Ludlam et Richard Simpson ; et aussi James Lambton, de vingt quatre ans, et John Boste, prêtres anglais martyrs.

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

1. Béatifiées en 1987 :

- Jacoba Martínez García (María Pilar de Saint-François-Borgía, *1877), Marciana Valtierra Tordesillas (María Angeles de Saint-Joseph, *1905), Eusebia García y García (Teresa de l'Enfant-Jésus, *1909), des Carmélites Déchaussées à Guadalajara ;

2. Béatifiée en 1990 :

- Maria Mercedes Prat y Prat (*1890), de la Compagnie de Sainte-Thérèse-de-Jésus près de Barcelone.

3. Béatifié en 1992 :

- Juan Bautista Egozcuezábal Aldaz (*1882), de l'Ordre de s. Jean de Dieu à Barcelone ;

4. Béatifiés en 2005 :

- des Carmes Déchaux : Josep Guillamí Rodo (Romuald de Sainte Catherine, *1866), prêtre près de Barcelone, et Jaime Gascón Bordas (Jaime de Sainte Thérèse,  *1886), prêtre à Barcelone ;

- des Frères des Ecoles Chrétiennes à Barcelone : Marcos Morón Casas (Indalecio de Marie, *1899) ;

- des Salésiens, le prêtre Antoni Enric Canut Isus (*1874) près de Málaga ; 

- des Augustins près de Madrid, le prêtre José Joaquín Esnaola Urteaga (*1898).

25

S Jacques le Majeur, témoin de la transfiguration et de l'agonie du Christ, premier des Apôtres à verser son sang et patron d'Espagne ; lorsque sa fête est un dimanche, c'est une Année Sainte à Compostelle.

Cucufa de Barcelone (IV siècle). Il fut évêque de Barcelone. Souffrir le martyr lors de la persécution ordonnée par Dioclétien.

B Jean Soreth, carme normand, prieur général et réformateur de son ordre ; il fut si bronzé par ses nombreux voyages, qu’on l’appela “le nègre” ou même “le diable”.

B Rodolphe Aquaviva, jésuite italien, parent de s.Louis de Gonzague, martyr en Inde avec d’autres : Alfonso Pacheco (espagnol), Pietro Berna et Antonio Francisco (italiens), Pantxoa Aranha (basque espagnol).

Bse Maria Carmen Sallès y Barangueras (1848-1911), dominicaine espagnole puis fondatrice des Religieuses Conceptionnistes Missionaires de l’enseignement, béatifiée en 1998.

Bx Benito de N. Dame du Villar Solana Ruiz (*1882), Pedro du Sacré Cœur Largo Redondo (*1907) et Felix des Cinq Plaies Ugalde Irurzun (*1915), passionistes martyrs à Urda en 1936, béatifiés en 1989.

Bx Carlos Federico Rubio Alvarez (*1862), Primo de San Vicente Martínez Castillo (*1869), Jerónimo Ochoa Urdangarín (*1904) et Eloy Juan de la Croix Delgado Pastor (*1914), de l’ordre de Saint-Jean de Dieu, martyrs près de Tolède en 1936, béatifiés en 1992.

B Ángel Darío Acosta Zurita (1908-1931), prêtre mexicain, martyr juste trois mois après son ordination, béatifié en 2005.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

1. béatifiés en 1992 :

- de l'Ordre de Saint-Jean de Dieu près de Tolède : le prêtre Carlos Rubio Álvarez (Federico, *1862), les profès Primo Martínez de San Vicente Castillo (*1869), Jerónimo Ochoa Urdangarín (*1904) et Eloy Francisco Felipe Delgado Pastor (Juan de la Croix, *1914) ;

2. béatifié en 1995 :

- Dionisio Pamplona Polo (D. de Saint-Barnabé, *1868), prêtre des Ecoles Pies, près de Huesca ;

3. béatifiés en 1999 :

des Augustins Récollets à Motril : les prêtres León Inchausti Minteguia (*1859), José Rada Royo (J. de N. Dame des Douleurs, *1861), Julian Benigno Moreno y Moreno (J.B. de S. Nicolas de Tolentino, *1871), Deogracias Palacios Del Rio (*1901) ; le profès José Ricardo Diaz Rodríguez (*1909) ;

4. béatifiés en 2007 :

- des Carmes Déchaux près de Barcelone : les prêtres Ricard Farré Masip (Eduardo de l'Enfant-Jésus, *1897) et Jaume Balcells Grau (Gabriel de l'Annonciation, *1908) ;

- des Dominicains : les prêtres José Luis Palacio Muñiz (*1870) et Antonio Varona Ortega (*1901) près de Tolède, et José Maria López Tascón (*1896) à Madrid ; les profès Higinio Roldán Iriberri (*1895) et Juan Crespo Calleja (*1895), près de Tolède ; et le laïc marié Miquel Peiró Victori (*1887), tertiaire dominicain ;

- des Frères des Ecoles Chrétiennes, près de Barcelone : Jesùs Juan Otero (Arnoldo Julián, *1902), José Bardolet Compte (Benet Josep, *1903), Santos López Martínez (Mariano León, *1910), Vicente Fernández Castrillo (V.Justino, *1912), et José Mas Pujolrás (Josep Benet, *1913).

26

Ss Anne et Joachim, parents de la Très Sainte Vierge Marie ; l’église dédiée à sainte Anne, à Jérusalem, serait construite sur les fondations de leur maison.

B Wilhelm Ward ou Webster, prêtre anglais martyr à Tyburn.

B. André de Phu Yên, adolescent, catéchiste précoce, protomartyr du Viêt-Nam ; il n’est pas inclus dans la liste des cent dix-sept martyrs fêtés le 24 novembre.

Bx Marcel-Gaucher Labiche de Reignefort, missionnaire à Limoges, et Pierre-Joseph Le Groing de la Romagère, chanoine à Bourges, martyrs aux Pontons de Rochefort, béatifiés en 1995.

Bses Marie Marguerite de Saint-Augustin Bonnet, Marie-Madeleine de Justamont (Catherine de Jésus), Anne de Saint-Basile Cartier, Marie-Claire de Sainte-Rosalie du Bac, Elisabeth Thérèse du Cœur de Jésus Consolin, ursulines guillotinées à Orange.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

béatifiés en 1999 :

Manuel Martín Sierra (*1892), prêtre diocésain. et Vicente Pinilla Ibáñez (*1870), prêtre augustin, tous deux à Motril ;

béatifiés en 2007 :

Santiago Altolaguirre Altolaguirre (Mariano de s.Joseph, *1857), prêtre trinitaire près de Jaén ;

Antonio Jaume Secases (Jaume Berti, *1905), des Frères des Ecoles Chrétiennes près de Barcelone.

B Titus Brandsma (1881-1942), Grand Carme hollandais, professeur à l'Université catholique de Nimègue, journaliste ardent, conduit à Dachau où on lui fit une injection mortelle, béatifié en 1985.

Lire aussi: Titus Brandsma (PL)

Bse Giuseppa Maria de Micheli (Maria Pierina, 1890-1945), italienne des Filles de l'Immaculée Conception, béatifiée en 2010.

S Gorg Preca (1880-1962), prêtre à Malte, fondateur de la Société de la Doctrine Chrétienne, béatifié en 2001 et canonisé en 2007.

Lire aussi: George Preca (PL)

27

S Pantaléon de Nicomédie (IV s). Médecin converti, très actif. Opéra plusieurs miracles et, dénoncé par ses paires, il fut martyrisé à Nicomédie.

S Célestin I, pape (422-432) ; il affirma son autorité à propos du semi-pélagianisme et du nestorianisme (concile d’Ephèse, 431). 

S Siméon Stylite, syrien, ermite à Tellnesin ; sa colonne lui permettait d’éviter les foules.

Bse Marie-Madeleine Martinengo, capucine à Brescia, deux fois abbesse, aux mortifications très étranges et nombreuses.

Bse María Grazia Tarallo de la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ (1866- 1912), de la Congrégation des Crucifiées Adoratrices de l’Eucharistie près de Naples, après que son mari, tombé malade le soir même du mariage civil, fut mort six mois plus tard, avant le mariage à l’Eglise  ; modèle d’obéissance, béatifiée en 2006.

Bx martyrs de la Révolution espagnole en 1936 :

béatifiés en 2001 :

des Salésiens à Barcelone : José Caselles Moncho (*1907), prêtre,  Felipe Hernández Martínez et Zacarías Abadía Buesa, clercs, et Jaime Ortiz Alzueta, profès, tous trois nés en 1913 ;

des Franciscains Conventuels près de Barcelone : Modesto Vegas y Vegas (*1912), prêtre ;

béatifiés en 2007 :

Joaquín de la Madrid Arespacochaga (*1860), prêtre diocésain à Tolède ; 

Andrés Giménez Galera (*1904), prêtre salésien à Guadalajara; 

des Frères des Ecoles Chrétiennes près de Barcelone : Narcis Serra Rovira (Ramon Eloi, *1876), Francesc Pujol Espinalt (Honest María, *1894) et Antoni Tost Llabería (Francesc Magí, *1915) ; 

des Dominicaines de l’Annonciation à Barcelone : Ramona Fossas Románs (*1881), Adelfa Soro Bó (*1887), Reginalda Picas Planas (*1895), Teresa Prats Martí (*1896), Ramona Perramón Vila (*1898), Rosa Jutglar Gallart (*1900), et la jeune Otilia Alonso González (*1916).

Bse Maria Klemensa de Jésus Crucifié Staszewska (1890-1943), supérieure ursuline à Rokiciny Podhalanskie, où elle cacha des jeunes filles juives, morte à Auschwitz, béatifiée en 1999.

28

Ss Nazaire et Celse, martyrs milanais.

S Victor I, pape (189-199), d’origine africaine ; décidant de fêter Pâques le dimanche suivant la pâque juive, il faillit excommunier les orientaux qui ne voulaient pas fêter Pâques selon le calendrier romain, mais en fut dissuadé par saint Irénée.

S Pedro Poveda Castroverde (1874-1936), prêtre espagnol dédié à la promotion humaine et chrétienne des pauvres avec la fondation de l'Institut Thérésien, martyr à Madrid, béatifié en 1993, canonisé en 2003.

Lire aussi: Pedro Poveda Castroverde (PL)

Les autres Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

1. béatifiés en 1995 :

- Manuel Segura López (M. de la Vierge du Pilar, *1881), prêtre, et David Carlos Marañon (D. du Saint-Sacrement, *1907), clerc, tous deux des Ecoles Pies, près de Huesca ;

2. béatifié en 2001 :

- José Castell Camps (*1902), prêtre salésien à Barcelone ;

3. béatifiés en 2007 :

- le prêtre diocésain Vicente Toledano Valenciano (*1900), près de Cuenca ; 

- des Augustins, tous prêtres : 

près de Cuenca : José Gutiérrez Arranz (*1883) ;  Enrique Serra Chorro (*1899), José Aurelio Calleja de Hierro (*1901) et Antolín Astorga Díez (*1906) ;

près de Madrid : Lorenzo Arribas Palacio (*1880), Pedro Alonso Fernández (*1888), Primitivo Sandín Miñambres (*1893) et Froilán Lanero Villadangos (*1910), près de Madrid ; 

- des Salésiens près de Málaga: les prêtres Miguel Molina de la Torre (*1887), Pablo Caballero López (*1904), et les clercs Honorio Hernández Martín (*1905) et Juan Luis Hernández Medina (1912); 

- des Marianiste près de Madrid : le prêtre Miguel Léibar Garay (*1885).

Bse Anna Muttathupadathu (Alphonsa de l’Immaculée Conception, 1910-1946), du rite siro-catholique de Malabar, clarisse indienne, sanctifiée par ses souffrances, thaumaturge ; hindouistes et musulmans viennent à sa tombe ;  béatifiée en 1986, canonisée en 2008.

29

Stes Marthe et Marie, saintes femmes qui entouraient Jésus-Christ.

S Lazare, l’ami du Seigneur, et frère des saintes Marthe et Marie ; persécuté après sa résurrection et celle du Christ, il fut évêque à Chypre ou à Marseille, d’après des traditions mal vérifiées.

S Félix II, pape ; en réalité, c’est un antipape imposé par l’empereur après que Libère fut exilé ; mais au retour de Libère, Félix se retira ; le vrai saaint Félix est un autre martyr romain.

S Loup de Troyes, évêque pendant cinquante-deux ans ; d’accord avec sa femme, ils s’étaient séparés et lui s’était fait moine. 

B Urbain II, pape (1088-1099) ; élève de saint Bruno à Reims, moine à Cluny, évêque à Ostie, il appliqua l’esprit grégorien de la réforme de l’Eglise et suscita la première Croisade.

Lire aussi: Urbain II, le pape Champenois.

B Charles-Antoine-Nicolas Ancel, eudiste à Lisieux, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bx Martyrs espagnol de la Révolution de 1936 :

1. béatifiés en 2001 :

- les prêtres diocésains : Matías Manuel Albert Ginés (*1867), près de Teruel ; Joaquín Vilanova Camallonga (*1888*), *près de Alicante ;

- des Dominicains près de Teruel : les prêtres Antonio Manuel López Couceiro (*1869), Tirso Manrique Melero (*1877), Lucio Martínez Mancebo (*1902), Felicísimo Díez González (*1907), Saturio Rey Robles (*1907) ; les profès Gumersindo Soto Barros (*1869), et le novice Lamberto María de Navascués de Juan (1911-1936) ;

Voir aussi: Dominicains d'Aragon 1

Lire aussi: Dominicains de Aragon 2

- José Calasanz Marqués (*1872), prêtre salésien près de Valencia.

2. béatifiés en 2007 :

- Bartolomé Rodríguez Soria (*1894), prêtre diocésain près de Albacete ;

- des Carmes de l’Ancienne Observance, près de Lleida :  

les prêtres : Ángel Prat Hostench (Ángel María *1896), Eliseo Maneus Besalduch (Eliseo María, *1896), Pere Dorca Coromina (Anastasi María, *1907), Manuel Serrano Buj (Eduardo Maria, *1912, qui avait un an de sacerdoce) ; 

les profès : Lluis Fontdecava Quiroga (Eliseu Maria, *1891), Pere Ferrer Marín (Pere Maria, *1909) ; et quatre autres qui, nés en 1919, sont parmi les plus jeunes martyrs de cette période : Josep Solé Rovira (Andreu Corsino María),  Miquel Soler Sala (Miquel María),  Joan María Puigmitjá Rubió, Joan Prat Colldecarrera (Pere Tomás María) ;

les novices : 

Gabriel Escoto Ruiz (José Maria, *1878), Ginés Garre Egea (Elías María, *1910).

- des Frères des Ecoles Chrétiennes, à Barcelone : Joseph-Louis Marcou Pecalvel (Louis de Jésus, *1881, d'origine française).

30

S Abel le Juste, victime de son frère Caïn.

Ste Julitte, riche veuve, martyre à Césarée de Cappadoce.

Stes Maxima, Donatilla et Secunda, martyres à Thuburbo Lucernaria ; Maxima avait quatorze ans, Secunda douze ; exposées aux bêtes qui les respectèrent, elles furent décapitées.

S Pierre Chrysologue, évêque à Ravenne, où il combattit les saturnales, et Docteur de l’Eglise ; son surnom lui vient de son éloquence.

Bx Edward Powell, Richard Featherstone, Thomas Abel, prêtres martyrs en Angleterre ; Edward et Thomas avaient écrit sur l’indissolubilité du mariage ; Thomas était chapelain, précepteur de musique et de langue auprès de la reine Catherine, dont le roi Henri VIII voulait se séparer ; tous trois furent exécutés en même temps que trois “hérétiques” (protestants).

Bx Martyrs espagnols de la Révolution de 1936 :

1. béatifiés en 1992, de l’Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu, près de Tarragona : 

- un prêtre : Pablo Corres Díaz de Cerio (Braulio María, *1897) ; 

- six profès : Antoni Forcades Ferraté (Eusebi, *1875), Arsenio Mañoso González (Benito José Labre, *1879), Miguel Carrasquer Ros (Julian, *1881), Vicente de Paúl Canelles Vives (*1894), Sadurní Roca Huguet (Constanci, *1895), Manuel Jiménez Salado (*1907) ; 

- huit novices : Enrique Beltrán Llorca (*1899), Tomás Urdánoz Aldaz (*1903), Rafaél Flamarique Salinas (*1903), Domingo Pitarch Gurrea (*1909), Antonio Sanchiz Silvestre (*1910), Antoni Llauradó Parisi (*1910), Manuel López Orbara (*1913), Ignacio Tejero Molina (*1916).

2. béatifiés en 2001 :

- des Dominicains près de Teruel : le prêtre José Maria Muro Sanmiguel (*1905), le novice Joaquín Prats Baltueña (*1915), et le prêtre diocésain tertiaire dominicain Zosimo Isquierdo Gil (*1895) ;

- des Salésiens à Barcelone : Sergio Cid Pazo (*1884) ;

3. béatifiés en 2007 :

- Ricardo Pla Espí (*1914), prêtre diocésain à Tolède ;

- des Carmes Déchaux à Tolède : José Mata Luis (Constancio de s. Joseph, *1914), clerc, et Vicente Alamano Jiménez (José María de N.Dame des Douleurs, *1901), profès; 

- des Frères des Ecoles Chrétiennes à Barcelone : Ramón Palos Gascón (Cayetano José, *1885).

S Léopold Mandic (Leopoldo de Castelnuovo, 1866-1942), dalmate né dans une province austro-hongroise qui allait devenir yougoslave, capucin à Padoue où il confessa pendant quarante ans, mystique, canonisé en 1983.

Bse Maria Vicenta de Santa Doroteia Chávez Orozco (1867-1949), mexicaine, guérie d’une grave infirmité à vingt-cinq ans, consacrée aux malades, fondatrice de la congrégation des Servantes de la Sainte Trinité et des Pauvres ; elle quitta humblement sa charge de supérieure sur l’ordre de l’évêque ; béatifiée en 1997. 

Ste Maria de Jesus Sacramentado Venegas de la Torre (1868-1959), mexicaine, fondatrice des Filles du Sacré-Cœur de Jésus, pour le service des malades à l’hôpital de Guadalajara, béatifiée en 1992, canonisée en 2000.

Lire encore: Maria Natividad Venegas de la Torre (PL)

31

S Germain d'Auxerre, évêque ; grand ascète, il devint comme le frère de son épouse ;  ardent opposant des pélagiens en Angleterre, il mourut à Ravenne.

S Ignace de Oñaz de Loyola, soldat espagnol converti à la suite d'une blessure de guerre et fondateur des Jésuites ; ses premiers compagnons furent Pierre Favre, Lainez, Salmeron, Pantxoa Xabier ; il est patron de tous les exercices spirituels.

B Jean-François Jarrige de la Morelie du Breuil, chanoine en Haute-Vienne, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

S Justin de Jacobis, évêque à Nilopolis ; il dut partir et mourut dans le désert, épuisé.

Bx Martyrs de la Révolution espagnole de 1936 :

1. béatifiés en 2001 :

- des Franciscains Conventuels près de Barcelone : le prêtre Dioniso Vicente Ramos (*1871) et le profès Francisco Remón Jatíva (*1890) ; 

- des Salésiens près de Valencia : Jaume Buch Canals (*1889), profès ;

2. béatifiés en 2007 :

- de l’Ordre des Carmes Déchaux, près de Toledo : 

les prêtres Pedro Jiménez Vallejo (Pedro José des Sacrés-Cœurs, *1861), José Grijalvo Medel (Ramón de N.Dame du Carmel, *1896), Nazario Del Valle González (N. du Sacré-Cœur, *1901) ; les clercs Luis Gómez de Pablo (Félix de N.Dame du Carmel, *1912), José Luis Collado Oliver (Plácido de l'Enfant-Jésus, *1912), Melchor Martín Monge (M. de l'Enfant-Jésus, *1914) ; le profès Daniel Mora Nine (D. de la Passion, *1908) ; 

- de l’Ordre des Trinitaires près de Jaén :

les prêtres Prudencio Gueréquiz y Guezuraga (P. de la Croix, *1883) et Segundo García Cabezas (S. de Sainte-Thérèse, *1891) ; 

- des Carmélites Missionnaires près de Barcelone :

Teresa Subirá Sanjaume (Esperanza de la Croix, *1875), María Roqueta Serra (M. Refuge de Saint-Ange, *1878), Francisca Pons Sardá (Gabriela de Saint-Jean-de-la-Croix, *1880), Vicenta Achurra Gogenola (Daniela de Saint-Barnabé, *1890).

Bx Michal Ozieblowski (1900-1942), prêtre polonais mort héroïquement à Dachau, et Franciszek Stryjas (1882-1944), père de famille polonais, martyr, béatifiés en 1999.

Bse Cécilia Zdenka Schelingová (1916-1955), dixième de onze enfants, slovaque, des Religieuses de la Sainte-Croix ; infirmière, elle organisa la fuite d’un prêtre hospitalisé à la suite de tortures, béatifiée en 2003.

    

pour toute suggestion ou demande d'informations