SANCTORAL

JANVIER

 

JANVIER

 

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

 

 

 

 

Jours

Saints du jour

1

Sainte Marie, Mère de Dieu.

S Concorde, prêtre et martyr à Spolète.

S. Basile le Grand, moine dans le Pont, évêque à Césarée, docteur de l’Eglise, ami de saint Grégoire de Nazianze.

Lire également: Basile le Grand.

S Oyend (Eugendus), abbé sur le Mont Joux, où le monastère prit ensuite le nom de Saint-Claude ; son père devint prêtre aussi.

S Fulgence, évêque à Ruspe, adversaire et victime des ariens, patron de Cagliari.

S Clair, abbé à Vienne.

S Giuseppe Maria Tomasi, théatin à Palerme, cardinal à Rome, très versé dans l’Ecriture Sainte  et la liturgie (on l’appela “Doctor Liturgicus”); il étudia auprès du rabbin de Rome, qui se convertit ; canonisé en 1986.

Lire aussi: Joseph Marie Tomasi

S. Vincent Maria Strambi, prêtre à Viterbe, passionniste, évêque à Macerata.

Lire aussi: Vincent Marie Strombi

B Valentin  Paquay (Louis -1828-1905), religieux franciscain belge, grand confesseur, dévot du Sacré-Cœur et de l’Immaculée Conception, partisan de la communion fréquente, béatifié en 2003.

Bx. Zygmunt Gorazdowski (1845-1920), prêtre polonais très actif, fondateur des Sœurs de Saint Joseph, béatifié en 2001.

2

S Adalhard (Adélard), petit-fils de Charles-Martel et cousin de Charlemagne, abbé à Corbie, très instruit, invoqué contre les fièvres et le typhus.

Bse. Stefania Quinzani, tertiaire dominicaine, qui fonda un couvent de cet Ordre à Soncino, mystique.

Bse. Marie-Anne Soureau-Blondin (Esther), canadienne, fondatrice des Sœurs de Sainte Anne, longtemps victime du despotisme du prêtre confesseur et tenue à l’écart, béatifiée en 2001.

Lire aussi: Marie-Anne Blondin.

3

Fête du Saint Nom de Jésus.

S Gordius, centurion martyr à Césarée de Cappadoce.

Ste. Geneviève de Paris, vierge, thaumaturge ; il y a à Nanterre un puits d’où elle prit l’eau avec laquelle elle guérit sa mère de la cécité ; patronne de Paris et des gendarmes.

Lira aussi: Geneviève de Nanterre

Ste Bertille (Bertilie), recluse à Marœuil, après une vie conjugale passée dans la continence.

S Édouard, roi en Angleterre ; une belle tradition l’a rendu très dévôt de saint Jean l’Evangéliste, en l’octave de la fête duquel il mourut ; le Martyrologe Romain le mentionne le 5 janvier.

4

S Tite, disciple de saint Paul, qui lui a dédié une Epître, évêque en Crète, fêté le 26 janvier avec s. Timothée.

S Grégoire, évêque à Langres ; auparavant il y fut gouverneur ; son fils s. Tetricus lui succéda à Langres, et son petit-fils fut s. Grégoire de Tours.

S Rigobert, évêque à Reims, parent de Charles-Martel, qui n’en aimait pas la neutralité politique.

Ste Pharaïlde, à Bruay ; elle demeura vierge malgré son mariage forcé ; elle fit jaillir une source qu’on utilise pour guérir les petits enfants ; elle est patronne de Gand.

Bse. Angela de Foligno, pénitente et tertiaire franciscaine, mystique.

Et encore: Angèle de Foligno

Lire aussi: Angèle de Foligno

Ste. Elisabeth Ann Seton, mère de cinq enfants puis veuve, aux Etats-Unis, fondatrice des Sœurs de la Charité de Saint-Joseph, pour les malades et les pauvres.

B Manuel González García (1877-1940), évêque à Malaga, fondateur des Sœurs Missionnaires eucharistiques de Nazareth, béatifié en 2001.

5

Ste Synclétique, vierge à Alexandrie.

S Gerlac, ermite près de Maastricht, après une jeunesse agitée.

S Jean Népomucène Neumann, originaire de Bohème, rédemptoriste, évêque à Philadelphie, fondateur d’un tiers-ordre franciscain.

Bse Maria Repetto, aînée de neuf enfants, dont un fut prêtre et quatre religieuses ; elle s’activa dans l’Institut de Notre-Dame-du-Refuge à Gênes, où on l’appela la “sainte moniale” ; béatifiée en 1981.

S Johannes Andreas  Houben (Karel de Saint-André), passioniste hollandais actif en Angleterre puis en Irlande, dévoué à l’œcuménisme et au sacrement de la réconciliation, canonisé en 2007.

Bse Marcellina Darowska (1827-1911), jeune veuve polonaise, fondatrice des Sœurs de l’Immaculée Conception de la Bse Vierge Marie, pour les milieux agricoles et populaires, béatifiée en 1996.

B Pietro Bonilli (1841-1935), prêtre à Spolète, fondateur de plusieurs familles, pour répandre l’idéal de la Sainte Famille : Missionnaires de la Sainte-Famille, Œuvre de la Sainte Famille (pour la jeunesse abandonnée), Institut Nazareno (pour enfants aveugles et sourds-muets abandonnés), Sœurs de la Sainte-Famille, béatifié en 1988.

Ste Genoveva Torres Morales (1870-1956), espagnole, mal amputée d’une jambe, fondatrice des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus et des Anges, pour le service des femmes seules et délaissées, béatifiée en 1995, canonisée en 2003.

6

Epiphanie du Seigneur : visite des Rois Mages à Bethléem.

Ste Macre, vierge martyre à Reims.

S Erminold, abbé à Prüfening ; il mourut des suites d’un coup reçu par un moine mécontent de sa fermeté.

S. Raymond de Peñafort, dominicain catalan, chargé de grandes missions (les  Décrétales, recueil des ordonnances papales) ; il fit solenniser davantage la fête de l’Annonciation ;  il fit le voyage de l’île de Majorque à Barcelone sur son manteau en guise de barque : ce miracle valut la conversion du roi d’Aragon ; fêté le 7 janvier.

Lire aussi: Raymond de Penyafort

Bse Gertrude Van Oosten, béguine à Delft, mystique.

S Pierre Thomas, carme français, nommé évêque et chargé de missions par le pape d’Avignon, mort à Famagosta ; il défendit l’Immaculée Conception de Marie.

S Andrea Corsini, carme, évêque à Fiesole, thaumaturge.

B Jean de Ribera, vice-roi, évêque à Badajoz, puis à Valence, dévot de l’Eucharistie.

S Carlo de Sezze, convers franciscain à Naziano puis à Rome ; peu lettré, très savant, il était consulté par les cardinaux et le pape.

Bse. Rita Lopes de Almeida (Amada de Jesus, (1848-1913), portugaise fondatrice de l’Institut des Sœurs de Jésus Marie Joseph, pour les petites filles pauvres et abandonnées, béatifiée en 2006.

Ste Rafaela Porras y Ayllon (Rafaela Maria du Sacré-Cœur, 1850-1925), fondatrice des Ancelles (Servantes) du Sacré-Cœur, réparatrices.

S Alfred Bessette (André, 1845-1937), d’une famille canadienne de dix enfants, “thaumaturge de Montréal”, des religieux de Sainte-Croix, béatifié en 1982 et canonisé en 2010.

Lire aussi: André Bessette

7

S Lucien, syrien venu à Antioche où il fut prêtre et ouvrit une école d’exégèse : sa traduction en grec sur l’hébreu de la Bible fut précieuse à s. Jérôme ; durant son martyre, il ne répétait que ces mots : “Je suis chrétien”.

Lire aussi: Lucien d'Antioche

S Valentin, évêque à Passau.

S Théau, esclave de Saxe racheté par saint Eloi, moine à Solignac.

S Knut, fils du roi danois Eric, “martyr” d’une conspiration.

S Matteo Guimerà, franciscain sicilien d’origine espagnole, compagnon de s. Bernardin de Sienne, évêque à Agrigente, retiré à Palerme.

B Ambrósio Fernandes, homme d’affaires parti au Japon, où il devint frère jésuite et mourut en prison, martyr.

Bse Jeanne Haze (Marie-Thérèse), belge, fondatrice des Filles de la Croix pour les infirmes et les pauvres, béatifiée en 1991.

8

S. Claude Apollinaire, évêque à Hiérapolis, une colonne de l’Eglise en son temps, auteur d’une Apologie de la foi chrétienne, envoyée à l’empereur.

S Lucien, prêtre romain, apôtre du Beauvaisis, martyr avec les saints Maximien et Julien.

S Séverin, apôtre du Norique, retrouvé incorrompu six ans après sa mort, transféré à Lucullanum lors d’une invasion barbare.

Ste Gudule, fille de sainte Amalberge, vierge du Brabant, bienfaitrice des pauvres, patronne de Bruxelles.

S Lorenzo Giustiniani, vénitien, évêque à Castello, puis à Venise, dont il fut le premier patriarche ; enterré seulement le 17 mars, son corps resta incorrompu.

Bse. Eurosia Fabris (1866-1932), mère de famille italienne exemplaire, béatifiée en 2005.

Lire aussi: Eurosia Fabris.

9

S Adrien, abbé à Nerida, puis Cantorbury.

B Philippe Berruyer, évêque à Orléans, puis Bourges.

Bse Alix Le Clerc (Marie Thérèse de Jésus), fondatrice avec s. Pierre Fourier, de la congrégation de Notre-Dame, pour l’éducation des jeunes filles.

Lire aussi: Alix Le Clerc

Bx Jósef Pawlowski (*1890) et Kasimierz Grelewski (*1907), prêtres polonais, pendus à Dachau en 1942, béatifiés en 1999.

10

Stes Thècle et Justine, deux riches dames qui assistaient les chrétiens, martyres à Lentini.

S Melchiade, pape (Miltiade, 311-314) : africain, le premier pape de la paix constantinienne ; c’est par erreur qu’on l’a inscrit au 10 décembre : il est mort un 10 janvier.

S Grégoire de Nysse, frère des ss. Basile le Grand, Pierre de Sébaste et Macrine, marié puis consacré par son frère évêque à Nysse ; il administra aussi Sébaste ; écrivain remarquable.

S Agathon, pape (678-681) : il fit rétablir s.Wilfrid sur son siège, et convoqua le VIe concile de Constantinople qui condamna le monothélisme.

S. Gonçalo de Amarante, dominicain portugais; ermite, il fit construire un pont sur le Tamaga.

Bse. Anna des Anges Monteagudo, dominicaine au Pérou, mystique.

Ste. Léonie Aviat (Françoise de Sales, 1844-1914), française, fondatrice des Sœurs oblates de Saint-François-de-Sales, pour les jeunes ouvrières, canonisée en 2001.

Lire aussi: Françoise de Sales Aviat

Bse Maria Dolores Rodríguez Sopeña (1848-1918), andalouse, très active dans le monde social, à l’origine de plusieurs œuvres apostoliques pour le monde ouvrier, béatifiée en 2003.

11

S Hygin, pape (138-142) : grec d’origine, peut-être à l’origine des ordres mineurs.

S Théodose le Cénobiarque, supérieur des cénobites près de Jérusalem ; il y avait dans la communauté trois églises, pour les lectures en grec, arménien et slave ; il mourut à cent-cinq ans.

Bx Jean Hattori Jingoro et son fils Pierre de cinq ans ; Michel Mitsuishi Hikoemon et son fils Thomas de douze ans, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008.

S Francesco Antonio (Tommaso Placido) de Cori, berger, puis franciscain à Viterbe, Velletri, Orvieto, Civitella ; beaucoup de ses disciples furent missionnaires en Chine et en Inde ; béatifié en 1990, canonisé en 1999.

Lire aussi: Tommaso da Cori.

12

S Benoît Biscop, anglais, fondateur d’une abbaye à Wearmouth, à Girwy ; il voulut des églises en pierre, à la française, et favorisa les cérémonies et le chant romains.

S. Aelred, abbé anglais cistercien à Revesby, puis Rievaux, d’une immense douceur.

Bx Martyrs japonais, , laïcs, béatifiés en 2008 ; ce sont :
Louis Amagasu Iemon, son fils Vincent Kurogane Ichibiyoe et sa femme Thècle avec leur fille Lucie de 1 an, Michel Amagasu Tayemon et sa femme Dominique avec leur fille Justine de 3 ans, Marie Ito et ses trois enfants Marine, Pierre et Matthias, Timothée Obasama et sa femme Lucie, Jean Gorobyoe, Joachim Saburobyoe, Jean Banzai Kazue et sa femme Auréa avec leur fils Antoine de 12 ans ainsi que leur fille Rufine et son mari Paul Sanjuro avec leurs enfants Paul et Marthe de 5 et 1 an, Simon Takahashi Seizaemon et sa fille Thècle de 13 ans, Paul Nishihori Shikibu, Louis Jin’emon et sa femme Anne, Mancius Yoshino Han’emon et sa femme Julie, Antoine Anazawa Han’emon et sa femme Crescentia avec leurs fils Paul, Romain et Michel, André Yamamoto Schichiemon et sa femme Maria avec leur fille Ursule, Ignace Iida Soemon et sa femme Lucie, Jean Arie Kiemon et sa femme Madeleine avec leur fils Pierre, Alexis Sato Seisuke et sa femme Lucie avec leur fille Elisabeth, Paul Sato Matagoro (frère du précédent Alexis Sato), et toute la famille Shichizaemon, dont on ne connaît ni le prénom du père ni celui des deux filles de 5 et 3 ans, la mère s’appelant Madeleine.
En outre : Alexis Choemon, avec son beau-frère Candide et le neveu de celui-ci Ignace, de 1 an.

S Bernardo de Corleone, capucin à Caltanissetta et mystique, après avoir blessé en duel un autre militaire, canonisé en 2001.

Ste. Marguerite Bourgeoys, née à Troyes, apôtre au Canada où elle fonda la Congrégation de Notre-Dame, pour la formation des femmes et des jeunes filles, considérée comme la co-fondatrice de Montréal et de l’Eglise au Canada, première sainte de ce pays, canonisée en 1982.

Lire aussi: Marguerite Bourgeoys (PL)

B Antoine Fournier, artisan, martyr à Avrillé, béatifié en 1984.

B Pierre François Jamet, prêtre assistant des Filles du Bon Sauveur.

S. Antonio Maria Pucci, des Servites de Marie, curé à Viareggio, mystique.

13

S. Hilaire de Poitiers, évêque, docteur de l’Église ; il avait une fille lors de son baptême ; son épouse lui fut une sœur à partir de son sacre et ne le voyait qu’à l’autel ;  adversaire des ariens (et exilé), auteur d’ouvrages importants, et maître de saint Martin.

Lire aussi: Hilaire de Poitiers.

S Remi, évêque à Reims ; il baptisa Clovis et son armée  ; il aurait été évêque pendant soixante-dix ans environ ; depuis le VIe s. il est fêté en France le 1.octobre, jour de la translation de son corps.

Bse. Véronique de Binasco Negroni, augustine à Milan, mystique.

Ss Dominique Pham Trong An Kham, son fils Luc Cai Thin, Joseph Pham Trong Cai Ta, trois laïcs viet-namiens martyrs, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

Bse Maria Francisca Espejo Martos (F. de l’Incarnation, 1873-1937), des Sœurs Trinitaires, martyre près de Jaén, béatifiée en 2007.

14

B Amédée de Clermont, seigneur de Hauterives, retiré à Bonnevaux dont il fonda les filiales à Léoncel, Mazan, Montperoux et Tamié.

B Odoric de Pordenone Mattiuzzi, franciscain thaumaturge, missionnaire en Asie mineure et jusqu’en Chine.

Bx. Pierre Donders, prêtre rédemptoriste, au service des lépreux au Surinam.

Bse Alfonsa Clerici (1860-1930), italienne des Sœurs du Très Précieux Sang de Monza, béatifiée en 2010.

15

Ste Rachel, épouse du patriarche Jacob, mère de Joseph et Benjamin (cf. Gn 29, 35).

S Bonet (Bonitus), haut fonctionnaire, successeur de son frère comme évêque à Clermont, il démissionna par scrupule de cette nomination irrégulière.

S Pierre de Castelnau, cistercien à Fontfroide, légat apostolique contre les albigeois, martyr.

B Jacques l’Aumônier, juriste lombard dont on ne sait s’il fut franciscain ou servite, protecteur des avocats ; il fut assassiné par des brigands et parfois considéré comme martyr ; deux siècles après, son corps restait sans corruption.

S Arnold Janssen (1837-1909), prêtre allemand, fondateur de la Société du Verbe divin (pour former des missionnaires, les Verbites), ainsi que des Missionnaires servantes de l’Esprit Saint et des Servantes de l’Esprit Saint et de l’Adoration Perpétuelle, canonisé en 2003.

B Nikolaus Groß (1898-1945), mineur puis rédacteur allemand, père de sept enfants, ouvertement hostile au nazisme, arrêté et pendu à Berlin, martyr béatifié en 2001.

16

Ste Priscille, romaine, mère de Pudens, grand-mère des saintes Praxède et Pudentienne, à l’origine de la catacombe célèbre.

Marcel I, pape (308-309) : a réorganisation de l’Eglise après la persécution suscita des troubles, et son exil comme palefrenier de la poste impériale.

Honorat, premier abbé à Lérins, évêque à Arles.

Ss Jacques et Marcel, évêques à Tarentaise ; Jacques, militaire syrien, avait rencontré saint Honorat de Lérins en Grèce.

Leobatius, abbé près de Tours.

Trivier, solitaire près de Thérouanne puis dans les Dombes ; son corps fut retrouvé sans corruption soixante dix ans après sa mort.

Fursy, abbé à Rathmat, fondateur et abbé à Lagny-en-Brie ; le charriot qui transportait son corps s’arrêta à Péronne, où il fut déposé dans l’église Saint-Pierre en construction ; il est patron de Péronne.

Ss Berardo, Pietro, Ottone, prêtres, Accurse et  Adjut, frères lais, premiers martyrs franciscains, au Maroc.

B Stéphanie Quinzani Soncino (1457-1530), religieuse dominicaine, stigmatisée.

S José Vaz, prêtre oratorien indien, apôtre du Sri Lanka, béatifié en 1995.

Giuseppe Antonio Tovini, avocat et journaliste à Brescia, père de dix enfants, béatifié en 1998.

Lire aussi: Guiseppe Tovini

Bse. Juana Maria Condesa Lluch (1862-1916), fondatrice espagnole des Servantes de l’Immaculée Conception, pour l’accueil et la formation des ouvrières, béatifiée en 2003.

17

Antoine, père du monachisme en Thébaïde, thaumaturge, mort à cent cinq ans, très vénéré de saint  Athanase ; le recours qu’on eut à son intercession pour obtenir la guérison du “feu sacré”, en fit le protecteur universel contre l’érysipèle, les maladies de la peau, la gale, le scorbut, la peste, les varices, les furoncles ; contre les incendies ; pour les pourceaux et contre les maladies des troupeaux (car on élevait des pourceaux dans les hôpitaux gardés par les antonins); pour les gantiers, tondeurs, tisserands ; les charcutiers, bouchers; les vanniers ; les sonneurs (cf. la clochette portée par les pourceaux des antonins) et les fossoyeurs (car saint  Antoine assista à la mort de saint  Paul ermite).

Sulpice le Pieux, évêque à Bourges, où il travailla à la conversion des juifs.

Amelbert (Gamulbert, Gmelbert), prêtre bavarois.

Apparition de Notre Dame à Pontmain, au moment où s’arrêta l’avancée prussienne.

18

Ste Prisque, vierge martyre à Rome ; elle aurait même été baptisée à douze ans par saint Pierre.

Déicole, irlandais, disciple de saint Colomban à Luxeuil, abbé à Lure.

Bse Beatrice d’Este, nièce de l’autre Beatrice d’Este (cf.10 mai), fondatrice d’une abbaye bénédictine à Ferrare.

Ste Marguerite, fille du roi Béla IV, dominicaine près de Buda, thaumaturge, morte à vingt-huit ans, béatifiée six ans après sa mort, canonisée en 1943.

Facius (Fazzio), orfèvre à Vérone, si habile que ses confrères en étaient jaloux ;  plus tard il fonda un ordre du Saint-Esprit pour les œuvres de miséricorde ; thaumaturge, il fut nommé visiteur diocésain des monastères du diocèse de Crémone.

Bse Regina Protmann, polonaise, fondatrice des Sœurs de Sainte Catherine d’Alexandrie, pour les bisogneux, béatifiée en 1999.

S Manuel Barbal Cosan (Jaume Hilari, 1898-1937), des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyr près de Tarragona, béatifié en 1990, canonisé en 1999 (le Martyrologe Romain le place au 28 juillet) ; il avait été frappé de surdité progressive.

Bse Maria Teresa Fasce (Giovanna, 1881-1947), abbesse augustine à Cascia (où elle cacha des résistants), béatifiée en 1997.

19

Ss Marius, Marthe, Audifax et Abachum, famille persane venue à Rome, martyrs.

Macaire l’Ancien ou le Grand,  prêtre calomnié de fornication dans son village d’Egypte, solitaire dans le désert de Scété.

Lire aussi: Macaire d'Égypte

Macaire, abbé des anachorètes près de Alexandrie, thaumaturge ; patron des pâtissiers, parce qu’il avait été auparavant marchand de dragées.

Remi, fils naturel de Charles-Martel, évêque à Rouen ; il fit venir de Rome des moines pour la bonne exécution du chant.

Joseph Sebastien Pelczar (1842-1924), évêque à Przemysl, immensément actif, fondateur de la confrérie de Marie-Immaculée-Reine-de-Pologne et de la congrégation des Servantes du Sacré-Cœur, pour le soulagement de toute détresse en propageant le «règne de l’amour du Sacré-Cœur».

Marcelo Spìnola y Maestre (1835-1906), évêque à Coria, puis Malaga, enfin Séville, fondateur des Servantes du Divin-Cœur, pour l’éducation de la jeunesse, béatifié en 1987.

20

Fabien, pape (236-250)  : premier cas d’un laïque élu pape, désigné par une colombe ; il divisa Rome en sept districts confiés à sept diacres ; il aurait envoyé en Gaule les sept célèbres évêques Saturnin, Trophime, Gatien, Denis… ; martyr.

Sébastien, martyr romain ; il s’était enrôlé dans l’armée pour pouvoir plus facilement assister les chrétiens persécutés ; chef de la garde prétorienne, dénoncé, il fut percé de flèches, assommé et jeté aux égouts ; une procession de ses reliques en 680 arrêta la peste à Rome, raison pour laquelle il est invoqué contre la peste ; il est aussi le patron des policiers.

Lire aussi : Sébastien de Narbonne

Euthyme le Grand, abbé en Palestine, à Coutila, puis au Sahel ; il convertit beaucoup de Sarrasins, soutint les conciles orthodoxes et mourut presque centenaire.

Wulstan, évêque à Worcester ; il avait vaincu la tentation de la chair en se roulant dans les épines, comme saint Benoît ; un siècle après sa mort, il fut retrouvé sans corruption.

Ste Eustochia (Smeralda) Calafato, clarisse sicilienne fondatrice du couvent de Montevergine, canonisée en 1988 (elle mourut le 29 janvier).

S Etienne Min Kuk-ka, catéchiste coréen, martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

Basile Antoine Moreau, fondateur français de la congrégation de Sainte Croix au Mans (frères enseignants et sœurs soignantes), béatifié en 2007.

Bse Adelaide Brando (Maria Cristina de l’Immaculée, 1856-1906), napolitaine, fondatrice des Sœurs Victimes expiatrices de Jésus-Sacrement, pour l’éducation des enfants, béatifiée en 2003.

B Michael Iwene Tansi (Cyprian, 1903-1964), curé au Nigéria, cistercien près de Leicester puis au Cameroun, béatifié en 1998.

21

Ss Fructueux, évêque à Tarragone, Augure et Euloge, diacres, martyrs.

Ste Agnès, martyre romaine de douze ans ; invoquée pour la conservation de la pureté, elle est la patronne des fiancées jusque dans l’Angleterre protestante.

S. Meinrad, excellent professeur d’Ecriture Sainte à Reichenau, ermite près de Altendorf, où sa dévotion à une image de Notre-Dame fut à l’origine du pélerinage de Einsiedeln ; il fut martyrisé par des brigands.

Bx Edward Stransham et Nicolas Wheeler, prêtres anglais martyrs.

Ss Alban Bartholemew Roe, bénédictin, et Thomas Green, prêtre, martyrs anglais à Tyburn, après environ quinze années de prison.

Bx Jean-Baptiste Turpin du Cormier, François Duchesne, René-Louis Ambroise, Louis Gastineau, François Migoret Lambardière, Julien Moulé, Joseph Pellé, Pierre Thomas, Augustin-Emmanuel Philippot, Julien-François Morvin de La Girardière, Jean-Marie Gallot, Jacques André, Jean-Baptiste Triquerie (cordelier), André Duliou, prêtres martyrs à Laval.

22

S Vincent, diacre à Valence et martyr, patron des vignerons.

B Gautier de Bierbeck, militaire noble, cistercien à Hemmerode, où il avait le don de réconcilier ceux que divisaient la discorde.

Bse Maria Mancini, mère de famille à Pise, mariée à douze et seize ans, veuve, prieure dominicaine, mystique.

S. Vincent Pallotti, prêtre romain, troisième de dix enfants, fondateur de la Société de l’apostolat catholique (pallotins), extrêmement actif et ingénieux.

Lire aussi : Vincent Pallotti

Bx. Guillaume Joseph Chaminade, quatorzième enfant d’un marchand drapier, prêtre réfractaire durant la Révolution, fondateur des Filles de Marie Immaculée et des Pères marianistes, béatifié en 2000.

Bse. Laura Vicuña (1891-1904), enfant chilienne dont la ferveur et la pureté obtinrent la conversion de sa mère ; béatifiée en 1988.

B Giuseppe Nascimbeni (1851-1922), curé extrêmement actif près de Vérone ; il fit construire dans sa petite paroisse : une nouvelle église, une poste, un aqueduc, une huilerie, une  caisse rurale, et une congrégation de Petites Sœurs de la Sainte-Famille, pour l’aider, béatifié en 1988.

B Làszlò Batthyàny-Strattmann (1870-1931), prince et médecin hongrois, grand ophtalmologiste, père de treize enfants, et qui voulut soigner gratuitement les pauvres, béatifié en 2003.

23

S Ildefonse, évêque à Tolède, auteur d’un ouvrage sur la virginité perpétuelle de Marie, dont il eut une vision célèbre.

Bse Marguerite, vierge à Ravenne, co-fondatrice de l’ordre du Bon-Jésus, pour personnes qui continueraient à vivre dans le monde selon leur état, avec simplicité, humilité, mépris de soi-même.

S André Chong (Tyong) Hwa-gyong, catéchiste coréen, martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

24

S Timothée, disciple de s. Paul qui lui a dédié deux Epîtres, évêque à Ephèse, fêté le 26 janvier avec s. Tite.

Bx William Ireland, jésuite anglais et son disciple, John Grove, martyrs à Tyburn.

Bse Marie Poussepin, dans la région de Chartres, fondatrice des Sœurs dominicaines de la Présentation de la Vierge Marie, pour les jeunes filles, les pauvres et les malades ; béatifiée en 1994.

Bx Wincenty Lewoniuk, Daniel Karmasz, Lukasz Bojko, Bartlomiej Osypiuk, Onufry Wasyluk, Filip Geryluk, Konstanty Bojko, Michael Nicephore Hryciuk, Ignacy Franczuk, Jan Andrzejuk, Konstanty Lubaszuk, Maksym Hawryluk, Michal Wawryszuk, laÏcs polonais de rite grec-catholique, martyrs, béatifiés en 1996.

B Rigoberto Aquilino de Anda y de Barrio (1894-1936), prêtre espagnol martyr de la Révolution Espagnole, béatifié en 2007.

B Giuseppe Giaccardo (Timoteo, 1896-1948), de la société de Saint-Paul-Apôtre ou Pauliniens, mort de leucémie foudroyante, béatifié en 1989.

25

Conversion de saint Paul.

S. Grégoire, né à Nazianze où son père était devenu, tard, évêque, et lui conféra le sacerdoce ; saint Basile lui conféra l’épiscopat et il fut évêque à Sasimes puis Constantinople, dont il démissionna pour se retirer à Nazianze ; sa science l’a fait nommer “Théologien” ; il est Docteur de l’Eglise et fêté le 2 janvier, avec son grand ami saint Basile.

Lire aussi: Grégoire de Nazianze

Bx. Henri Suso, dominicain allemand, modèle de patience, propagateur de la dévotion au Nom de Jésus.

Lire aussi : Henri Suso

B Manuel Domingo y Sol (1836-1909), prêtre espagnol, apôtre des vocations, fondateur d’une congrégation mariale, de la Fraternité des Travailleurs diocésains  du Sacré-Cœur de Jésus (pour servir dans les séminaires) et du Collège pontifical espagnol à Rome, béatifié en 1987.

Bse Teresa Grillo (Maria Antonia, 1855-1944), veuve italienne, fondatrice des Filles de la Providence, pour les pauvres, béatifiée en 1998.

B Antoni Swiadek (1909-1945), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

26

Ste Paule, sainte veuve romaine, fidèle disciple de s.Jérôme jusqu’en Terre Sainte où elle fit construire deux monastères près de Bethléem ; de ses cinq enfants, deux sont saintes : Blésille et Eustochium.

Bse Marie de la Dive, veuve à Angers, martyre, béatifiée en 1984.

B Michel Kozal (1893-1943), évêque à Wloclawek, interné à Lad et Dachau, où il mourut d’une injection mortelle, béatifié en  1987.

27

S Julien,  premier évêque au Mans, qu’on a dit aussi envoyé par s. Pierre (I.).

Ste Dévote, martyre en Corse, transportée à Monaco, dont elle est la patronne.

Ste. Angela Merici, fondatrice des Ursulines, pour l’éducation des jeunes filles.

Lire aussi: Angèle Merici

Bse Rosalie du Verdier de la Sorinière (mère Sainte-Céleste), bénédictine à Angers, martyre décapitée avec sa belle-sœur et ses deux nièces, béatifiée en 1984.

B Paul Josef Nardini, prêtre en Bavière, fondateur des Pauvres Franciscaines de la Sainte Famille, béatifié en 2006 ; de père inconnu, il fut adopté par son oncle d’origine italienne.

S. Enrique de Ossò y Cervellò, prêtre espagnol extrêmement apostolique, fondateur des Sœurs de la Compagnie de Sainte Thérèse de Jésus, canonisé en 1993.

28

S. Thomas d’Aquin, dominicain, théologien, Docteur de l’Église.

Bx. Julien Maunoir, jésuite normand, apôtre infatigable en Bretagne.

Bx Josef Freinademetz (1852-1908), prêtre italien du Verbe Divin, missionnaire en Chine, mort du typhus, canonisé en 2003.

B Mosé Tovini (1877-1930), premier de huit enfants, filleul du b.Giuseppe Tovini (cf.16 janvier), prêtre très actif à Brescia, béatifié en 2006 ; il était docteur en mathématiques, en philosophie et en théologie, qu’il enseigna.

Bse Maria Luisa Montesinos Orduña (1901-1937), laïque très active de l’Action Catholique espagnole, arrêtée et assassinée près de Valencia avec son père, une sœur, deux frères et une tante ; béatifiée en 2001.

Bse Olga (Olympia) Bidà (1903-1952), religieuse des Sœurs de s. Joseph, martyre en Sibérie, béatifiée en 2001.

29

S Aphraate, persan, anachorète à Antioche de Syrie.

S Sulpice-Sévère, ami de s. Paulin de Nole, et de s. Martin dont il écrivit la vie ; on dit qu’ayant compris avoir parlé dans un sens hérétique, il s’imposa le silence jusqu’à la mort.

S Gildas le Sage, écossais venu en Houat, fondateur et abbé à Rhuys, patron de la ville et du diocèse de Vannes.

S Julien l’Hospitalier, un napolitain qui, avec son épouse, fit une longue pénitence après avoir tué par erreur ses propres parents.

Bse Villana delle Botti, épouse très mondaine à Florence, puis tertiaire dominicaine, mystique.

Bx. Bronislaw Markiewicz (1842-1912), prêtre polonais, devenu salésien en Italie (du temps de saint Giovanni Bosco), ardent apôtre des jeunes, fondateur pour eux de deux Instituts de saint Michel Archange, béatifié en 2005.

Bse Boleslawa Maria Lament (1862-1946), polonaise, fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Sainte Famille, pour la conversion des orthodoxes et l’éducation des jeunes filles, béatifiée en 1991.

30

S Mathias, évêque à Jérusalem.

Ste Bathilde, esclave anglaise rachetée en France, épouse de Clovis II, retirée à Chelles ; on retrouva son corps intact deux siècles après sa mort.

Ste Aldegonde, du Hainaut, sœur de sainte Vaudru, fondatrice et abbesse près de Maubeuge ; morte d’un cancer au sein, elle est invoquée pour la guérison de cette maladie.

B François Taylor, père de famille anglais, martyr.

Bx Martyrs japonais, tous membres de la même famille Ogasawara à savoir :
le père Yosaburo Gen’ya, la mère Miya Louise, leurs six garçons Genpachi, Sasaemon, Sayuemon, Shiro, Goro, Gonnosuke et leurs trois filles Marie, Kuri, Tsuchi, dont on ignore les âges ; en outre leurs quatre domestiques dont on ignore le nom et l’âge ; béatifiés en 2008.

Ste Giacinta de Mariscotti, tertiaire franciscaine à Viterbe, de comportement d’abord très mondain et scandaleux, exemplaire ensuite, mystique et thaumaturge ; elle est à l’origine des “Quarante heures” (adoration continue) pendant les trois derniers jours du carnaval; son corps est resté sans corruption.

B Sebastiano Valfrè, prêtre piémontais de l’Oratoire.

S David Galvan Bermudez (1881-1915), prêtre mexicain martyr: il s’opposait à ce qu’un soldat, déjà marié, épousât une jeune fille ; le soldat l’abattit ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

S. Mutien-Marie Wiaux (Louis-Joseph, 1841-1917), frère des Ecoles Chrétiennes en Belgique, peu doué pour l’enseignement mais admirable dans la vie de sa règle et très marial, canonisé en 1989.

Bx. Dom Joseph Columba Marmion (1858-1923), bénédictin irlandais à Maredsous, puis abbé, béatifié en 2000.

Bse Carmen Marie-Anne García Moyón (1888-1937), laïque espagnole d’origine française, coopératrice des Tertiaires Capucins, arrosée d’essence et brûlée vive près de Valencia, martyre béatifiée en 2001.

B Zygmunt Pisarski (1902-1943), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

31

Ss Victorin, Victor, Nicéphore, Claudien, Dioscore, Sérapion et Papias, martyrs à Corinthe.

S Francesco Saverio Maria Bianchi, barnabite italien entré dans la cléricature à treize ans, mort à Naples.

Ss Augustin Pak Chong-won, Pierre Hong Pyong-ju, catéchistes, Marie Yi In-dog, vierge, Madeleine Son So-byog, Agathe Yi Kyong-i, Agathe Kwon Chin-i, saintes femmes, tous martyrs en Corée, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

S. Jean Bosco, prêtre à Turin, fondateur des Salésiens, éducateur des jeunes et des orphelins, thaumaturge.

Bse Susanna Paz Castillo Ramirez (Candelaria de s. Joseph, 1863-1940), carmélite vénézuélienne, fondatrice du tiers-ordre régulier féminin du Vénézuéla, béatifiée en 2008.

Bx. Luigi Talamoni (1848-1926), prêtre italien, professeur à Monza du futur Pie XI, il confessait tous les jours et fonda la congrégation des Sœurs miséricordines, pour les malades ; béatifié en 2004.

    

pour toute suggestion ou demande d'informations