Tant de souffrances!

Les fêtes chrétiennes sont nombreuses, et ces fêtes qui nous font mieux connaître  Jésus, devraient nous combler de joie. Pourtant c'est la souffrance qui, le plus souvent de nos jours, domine en nos cœurs. Pourquoi cela puisque Dieu a créé l'Homme pour le Bonheur?

Soyons un peu réalistes et pensons à la Loi de Dieu que l'on bafoue de plus en plus. La Loi de Dieu, ce sont les lois de la nature, lois obligatoires lorsque doivent fonctionner correctement des dispositifs très complexes. Et nous savons combien les univers sont complexes; nous savons que les êtres vivants sont des "assemblages", encore plus complexes d'univers souvent invisibles car infiniment petits, assemblages qui doivent adapter chacun de leurs constituants aux lois qui les gèrent. Malheureusement, les hommes, constitués d'univers infiniment petits et très complexes, ont remplacé ces lois que nous appelons "la Loi de Dieu" par des loi morbides, obscènes et véritablement mortifères. Ils ne s'aperçoivent plus qu'ils ont déréglé tous les mécanismes du vivant, remplaçant ainsi le bonheur par de multiples malheurs.  

Que de dégâts dans notre monde sans Dieu! Les fêtes se multiplient, mais Dieu est ignoré. Même la fête de Noël, la venue sur la terre du Verbe de Dieu, est détournée de son but. Ainsi, qui sait encore que Noël, c'est la naissance de Jésus-Christ à Bethléem, c'est l'Incarnation du Verbe de Dieu, la Parole de Dieu qui veut rencontrer tous les hommes et les sauver. Qui le sait encore? Mais pourquoi, poser une telle question? C'est que, dans la France d'aujourd'hui, gouvernée par des athées, tout ce qui est chrétien doit disparaître. Ainsi, par exemple, lors des fêtes de Noël 2013, il n'y avait plus de crèche visible dans la rue, ou de la rue: c'était interdit! Nous avions déjà subi beaucoup de persécutions morales, mais là!!!... Maintenant revenons à nos souffrances, à toutes les souffrances humaines. Il y eut, le 14 janvier 2014, de grandes manifestations contre le mariage gay. Malheureusement notre gouvernement n'a pas tenu compte de ces immenses manifestations dont le but était d'arrêter les abominations qui se préparaient. Nous devons prier beaucoup pour que les médias ne mentent pas en minimisant l'importance de la révolte des français. Nos cœurs pleurent avec le Cœur de Jésus brisé de souffrances. Car Jésus-Dieu mais Dieu-Amour, continue à souffrir dans son Cœur son Agonie de Gethsémani. Et cette souffrance, Il nous la partage parfois. 

La fin du monde devait arriver à la fin de l'année 2012… Bien sûr, il n'y eut pas de fin du monde… Que d'hommes et de femmes crédules dans notre monde! Mais c'est normal: quand la Vérité de Dieu est partie, le paganisme et les superstitions reviennent. C'est tout de même assez surprenant ce besoin de Dieu qu'ont tous les hommes, cet appel au surnaturel. Mais comment aujourd'hui, sortir les gens de leur "je", de leur égoïsme? Et aussi, comment les mener aux autres quand ils ont trouvé Dieu? Car cela ne se fait pas spontanément, et nous le constatons tous, chaque jour, et de plus en plus. Pourtant, nous devrions savoir que l'égoïsme ne conduit jamais au bonheur! 

Aujourd'hui, Dieu, le vrai Dieu, n'est plus connu, et cette absence de Dieu, voulue par les hommes nous conduit tous au malheur. Comment revenir à la vérité? Certes, un certain frémissement commence à se faire sentir dans l'Église, mais c'est encore bien insuffisant face à la rage satanique qui envahit le monde. Le mensonge, le sexe, l'argent, la mort semblent avoir pris possession de notre monde qui ne connaît plus Dieu parce qu'on Le lui a caché. Il faut revenir de toute urgence à une authentique éducation, mais les quelques efforts qui se manifestent sont encore bien insuffisants. Seigneur, envoie-nous vite, très vite, des âmes consacrées, ardentes, vivantes, intelligentes, vraiment données à Toi et courageuses, pour aller enseigner… Comme nous devons tous nous convertir, prier, faire pénitence, comme le dit la Vierge Marie dans toutes ses apparitions! Seigneur! Nous vous prions pour que vous nous envoyiez des prêtres, de vrais prêtres ayant la foi, de vrais prêtres qui sachent enseigner l'Évangile, cette loi de bonheur. Seigneur envoyez-nous des apôtres, prêtres ou laïcs, pleins de foi et d'amour, tellement convaincus de ce qu'ils enseignent qu'ils en aient parfois mauvais caractère. Car le mauvais caractère est souvent une manifestation extérieure de convictions très profondes, essentielles, que l'on voudrait partager et faire vivre lorsqu'il s'agit de Dieu, de son Amour et du salut des hommes. 

La souffrance des hommes sans Dieu est grande, très grande: les informations que nous recevons via la radio ou la télévision, et même la presse, sont toujours entachées de mensonges. Des lois ignobles ont régularisé l'homosexualité; d'autres lois se préparent pour rendre l'euthanasie facile. Comment a-t-on pu en arriver là? Il est difficile de ne pas penser à ce qui se passa lors de la naissance du christianisme, dans l'Empire romain décadent, et lors des grandes persécutions. Le christianisme naissant connut de nombreuses hérésies. Puis, ce furent les grandes persécutions: on tuait ceux qui ne voulaient pas adorer l'empereur ou ses idoles. Nous avons tous l'impression de revivre cela via le gouvernement athée que les français ont élu. Quelle souffrance! Nous avons de plus en plus mal, mal de ce qui est peut-être la souffrance de Jésus. Peut-être sommes-nous les infimes gouttes de ses souffrances qu'Il veut, par amour, nous partager pour que nous aussi, nous travaillions avec Lui à notre rédemption et au salut des hommes. Bien sûr, nous ne comprenons pas très bien… et nos cœurs souffrent de plus en plus. Et à cela doivent s'ajouter les horreurs que le nouvel "état islamiste" répand dans le monde qu'il conquiert…  

Voyons maintenant quelles ont été les souffrances de Jésus durant sa vie terrestre. Pensons d'abord aux souffrances de sa vie privée. Homme-Dieu, mais voulant aussi être totalement homme, Jésus, à Nazareth, voyait obligatoirement les péchés de certains de ses contemporains. Comme tous les hommes, Il constatait les ravages que le mal faisait subir à ceux qui le commettaient. Que faisait-Il pour y remédier? Peut-être leur parlait-Il? Mais est-ce qu'on L'écoutait? Nous ne savons pas car l'Évangile est muet sur ce sujet. Pourtant la bonté de Jésus, sa sagesse et son intelligence, si proches de Dieu, ne pouvaient pas ne pas être remarquées, bien qu'Il fut considéré comme le fils de Joseph… 

Passons à la vie publique de Jésus. Très rapidement, les chefs du peuple passèrent à l'attaque car "ce Jésus" dérangeait trop leurs petites habitudes pas toujours conformes à la Loi qu'ils prêchaient aux autres, et aux fardeaux qu'ils leur imposaient. Et puis, "ce Jésus" faisait trop de bien, trop de miracles: cela devenait insupportable! Voici qui est incompréhensible: Jésus fait trop de bien, donc il faut Le supprimer. Et cela recommence encore, partout dans le monde où l'on s'acharne à tuer les chrétiens. Est-ce bientôt pour la France? Il semble qu'on en prenne le chemin. Beaucoup de chrétiens pensent à tout ce qui se passe en Occident et surtout au Moyen-Orient, et leur cœur crie: "NON! Pas ça!" 

Dieu aime tous les hommes et chacun d'entre eux, individuellement, car chaque homme est un monde. Chaque homme est un univers, une étonnante synthèse de l'esprit et de la matière; en conséquence, chaque homme devrait être une goutte d'amour à renvoyer à Dieu.  Mais l'homme a péché. Ridiculement petit face à Dieu, l'homme trompé par un mensonge s'est soudain cru grand et il a négligé le Mode d'emploi de la vie que Dieu lui avait confié, sa Loi. La Loi de Dieu, mode d'emploi de la vie des hommes a été violée, et le malheur a envahi la terre. On retombe toujours sur le même point: il faut observer la Volonté de Dieu qui incite au respect: respect de Dieu, respect de la création donc de chaque homme. Et qui toujours, conduit au bonheur. Mais pour cela il faut apprendre, il faut connaître, d'où l'obligation de l'éducation.  

Mais en attendant, plongés que nous sommes dans un monde sans Dieu, les souffrances, morales ou physiques nous submergent. Que de souffrances en nous et autour de nous! Seigneur ayez pitié de nous! 

Paulette Leblanc

Écoutez ICI

pour toute suggestion ou demande d'informations