MIRACLES EUCHARISTIQUES

CHIRATTAKONAM

Le miracle eucharistique de Chirattakonam
le 5 mai 2001

Le miracle eucharistique dont je vais vous parler, s'est produit le 5 mai 2001, à Chirattakonam, non loin de Trivandrum, la capitale du Kérala, située sur la côte ouest de l'Inde, et à l'extrême pointe sud. Le Père Johnson Karoor, curé de la paroisse où eut lieu ce Miracle Eucharistique ayant raconté les faits en détails dans sa déposition, il m'a semblé que le mieux était de vous lire, au moins une partie de son récit. Il écrivit:

"Le 28 avril 2001, dans l’église paroissiale Sainte-Marie de Chirattakonam nous commencions, comme chaque année la neuvaine à Saint Jude Thaddée. À 8h49 j’exposai l’ostensoir contenant le Très Saint-Sacrement pour l’adoration publique. Au bout de quelques minutes je vis apparaître comme trois points dans la Sainte Hostie. Je m’arrêtai alors de prier et regardai l’ostensoir en invitant aussi les fidèles à admirer les trois points. Puis je demandai aux fidèles de continuer de prier pendant que je remettais l’ostensoir dans le tabernacle. Le 30 avril je célébrai la Sainte Messe et le jour suivant je partis pour Trivandrum.

Le samedi matin 5 mai 2001, j’ouvris l’église de Chirattakonam pour les célébrations habituelles. Je me préparai et allai ouvrir le tabernacle pour voir ce qui était arrivé à l’hostie de l’ostensoir; et tout de suite je notai sur elle une figure ressemblant à un visage humain. Très ému je demandai aux fidèles de prier. Je pensais être seul à voir le visage; aussi demandai-je à l’enfant de chœur ce que lui voyait. Il me répondit:

— Je vois une figure d’homme.

Je notai aussi que les autres fidèles regardaient intensément l’ostensoir. L’adoration commença et au fur et à mesure que les minutes passaient, la figure d’homme devenait toujours plus nette. Je n’eus pas le courage de parler et je me mis à pleurer. Pendant l’adoration, nous avions l’habitude de lire un passage de l’écriture Sainte. Ce jour-là ce fut celui du chapitre 20 de l’Évangile de saint Jean qui raconte l’épisode de l’apparition de Jésus à saint Thomas lui demandant de regarder ses blessures. Je ne réussis à dire que quelques mots dans mon sermon. Puis, en allant dire la messe à la paroisse de Kokkodu, je fis venir tout de suite un photographe pour prendre des photos de la Sainte Eucharistie contenant le visage humain. Après deux heures, les photos étaient développées et dans chacune le visage apparaissait de plus en plus net."

La figure qui était apparue sur l'Hostie était le visage de Jésus couronné d'épines. Sa Béatitude Cyril Mar Baselice, archevêque du diocèse de Trivandrum, a écrit, entre autres, au sujet de ce prodige: "Pour nous croyants, ce que nous avons vu est ce à quoi nous avons toujours cru... Si Notre Seigneur nous parle en nous donnant ce signe, c’est qu’il attend une réponse de notre part."

Nous sommes en 2015 ; l’ostensoir contenant l’Hostie miraculeuse est toujours conservé dans l’église de Chirattakonam.

Paulette Leblanc

 

pour toute suggestion ou demande d'informations